07 novembre 2021

Le Triangle Noir

Paul Dargens, de son vrai nom Paul Salmon (1884 - 1965) est un auteur qui partage plusieurs points communs avec l’écrivain Louis C. Thomas. Déjà, ils ont tous œuvré pour la littérature populaire fasciculaire policière (Paul Dargens beaucoup plus et bien avant Louis C. Thomas, mais il est né 37 ans plus tôt aussi). Ensuite, parce qu’ils utilisèrent plusieurs pseudonymes. Paul Darcy, Paul Dancray, Robert Navailles, pour le premier, Thomas Cervion, René Thomas, Jacques Griss,... [Lire la suite]

31 octobre 2021

L'homme aux cent visages

La littérature populaire fasciculaire est un monde à la faune multiple et protéiforme. Les différents auteurs ayant œuvré à son épanouissement et, à travers elle, au plaisir des lecteurs, bien souvent, à l’époque, issus du monde dit populaire, d’où l’appellation, ont eu des parcours divers. Certains étaient d’obscurs auteurs qui le sont depuis demeurés. D’autres, après avoir fait leurs armes dans cette littérature contraignante, se sont épanouis par la suite à travers des romans à succès et sont devenus, depuis, des auteurs... [Lire la suite]
31 octobre 2021

L'agonie infernale

Dans le monde de la littérature fasciculaire policière, certains auteurs sont considérés (du moins par moi) comme incontournables, soit par l’immensité de leur production, soit par la qualité de celle-ci et, plus rarement, pour les deux. Pour la qualité, je citerais des écrivains tels Maurice Lambert, Charles Richebourg, René Byzance. Quant à la quantité, une notion bien moins subjective, comment passer à côté d’Henry Musnik, Marcel Priollet ou encore Paul Dargens. Mais, contrairement aux autres noms... [Lire la suite]
24 octobre 2021

Enterré parmi les vivants

Je l’ai déjà dit, mais je vais me répéter, quand on s’intéresse à la littérature populaire fasciculaire policière de la première moitié du siècle dernier, il est des auteurs qui deviennent incontournables tant leur production fut importante et imposante. Bien évidemment, j’en ai déjà évoqué plusieurs dont Marcel Priollet, Henry Musnik, Rodolphe Bringer… et, depuis peu je m’attelle à découvrir la plume et les personnages de Paul Salmon (1884 - 1965), un auteur qui, sous son nom ou divers pseudonymes... [Lire la suite]
24 octobre 2021

Le rôdeur des ténèbres

Les aventures de Luc Hardy, le détective millionnaire né de la plume de Paul Dargens, étaient, à l’origine, une série de plus d’une vingtaine de fascicules de 32 pages disséminés au sein de la collection policière « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi. Rien ne les distinguait des autres, le nom de l’auteur n’apparaissant pas sur les superbes couvertures illustrées par Gil Baer, au début des années 1920. Puis la plupart de ces aventures, comme quasiment tous les titres de la collection, furent... [Lire la suite]
24 octobre 2021

Les pirates de la route

  Je poursuis ma découverte de la plume de l’écrivain Paul Dargens, de son vrai nom Paul Salmon (1884-1965) qui, sous divers pseudonymes, dont celui déjà énoncé ou celui de Paul Darcy et d’autres, est l’auteur d’un grand nombre de fascicules jeunesse, sentimentaux ou policiers. Bien évidemment, comme toujours, je ne m’intéresse qu’à la partie policière de la production d’un auteur et, surtout, celle concernant des personnages récurrents. En la matière, on notera au moins deux héros Salmonien : Jacques... [Lire la suite]
17 octobre 2021

Un cri dans la nuit

Je poursuis ma découverte des aventures de Luc Hardy, le détective millionnaire né de la plume de Paul Dargens. Pour rappel, Paul Dargens, de son vrai nom Paul Salmon (1884–1965), fut, sous son nom ou ses divers pseudonymes (Paul Dancray, Paul Darcy…) fut un écrivain de littérature populaire prolifique œuvrant dans les différents genres à succès de son époque. Mais, comme toujours, ne m’intéressant qu’à la production policière d’un auteur, on notera les nombreux fascicules policiers qu’il signa du... [Lire la suite]
17 octobre 2021

Les Masques Écarlates

Lorsque, comme moi, on se passionne pour la littérature populaire fasciculaire policière, il est des noms d'auteurs à côté desquels il est difficile de passer, soit pour la qualité de plume soit pour l'immensité de la production. Ainsi, impossible d'évoquer le sujet longuement sans jamais parler de Henry Musnik, Marcel Priollet, Rodolphe Bringer, Maurice Limat (je n'en ai pourtant pas encore vraiment parlé), Albert Bonneau (idem)... ou encore Paul Salmon. Pour ce dernier nom, je vais remédier immédiatement, en partie, à cette... [Lire la suite]