09 octobre 2022

V.I.T.R.I.O.L.

  Il y a une passerelle évidente entre certains métiers et celui d’écrivain. La plus usitée, du moins par le passé, est indéniablement celle « journaliste-romancier ». Journaliste, écrivain, deux métiers de plumes. De plus, les reporters d’hier étaient obligés de captiver les lecteurs et, du coup, maîtrisaient déjà la plupart des qualités nécessaires à un bon écrivain. Plus récemment (quoiqu’elle existait déjà depuis des décennies) apparaît la passerelle « policier-romancier ». Olivier Norek en est... [Lire la suite]