25 avril 2021

L'«X» du Ravin de l'Enfer

Ces derniers jours, je m’intéresse à un auteur totalement inconnu de la littérature populaire policière fasciculaire : Charles Marcellus. Inconnu, car ses récits n’ont pas traversé le temps. Mais inconnu aussi, car l’on ne sait qui se cache derrière le pseudonyme de Marcellus. Certains augurent qu’il s’agirait d’un Marcel Deville, inscrit à l’Annuaire de la Société des Auteurs et Compositeurs à la fin des années 1920, celui-ci ayant pour pseudonyme Marcellus. D’autres le rapprochent d’un dénommé... [Lire la suite]