27 mars 2022

Le mort n'était pas attendu

La littérature populaire regorge de mauvais garçons. Si certains sont vraiment très méchants à l’image de Fantômas de Marcel Allain et Pierre Souvestre ou de Zigomar de Léon Sazie. Mais, la plupart du temps, bien qu’ayant choisi le mauvais côté de la Loi, les héros de papier n’en étaient pas moins des justiciers, des patriotes et des hommes d’honneur comme purent l’être Arsène Lupin de Maurice Leblanc, John Strobbins de José Moselli ou encore Mandragore d’Henry Musnik. Voleurs, oui, mais... [Lire la suite]