22 août 2021

Le sourire de Vénus

Poursuivons la découverte de la série « Mister Nobody - L’homme au masque de Satin » d’Edward Brooker, une collection de 16 fascicules de 16 pages contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots et publiée aux Éditions et Revues Françaises en 1946. Sous le pseudonyme d’Edward Brooker semble se cacher un certain Édouard Osterman, un né en 1904, probablement en Autriche et dont on perd la trace en 1947. Il fut l’auteur d’un grand nombre de romans policiers et d’espionnage avant,... [Lire la suite]