05 février 2017

Les Trois Badours

A.D.G. est un auteur totalement particulier dans la liste des auteurs vers lesquels je me tourne régulièrement. Particulier parce que les idéaux du bonhomme, bien loin de ceux que je prône, auraient de quoi me tenir à distance. Pourtant, grâce à une plume agréable, parfois géniale, et quand il laisse aux vestiaires ses idées fascisantes ou du moins qu’il les estompe suffisamment pour qu’elles ne polluent pas ses romans, il a su conquérir mon cœur de lecteur, notamment grâce à « Pour venger Pépère » qui est un... [Lire la suite]

09 décembre 2015

A.D.G.

A.D.G., alias Alain Dreux Gallou, alias Alain Camille, alias Alain Fournier (pas celui qui a écrit « Le grand Meaulne ») était un écrivain français de romans policiers. Auteur important de la « série noire » de Gallimard et l'un des initiateurs du renouveau du polar, il est un cas à part et dans ces catégories et dans ma liste d'auteurs préférés. La raison en est simple, là où la plupart des auteurs de la série noire et la quasi-majorité des mes auteurs favoris, ont une conscience de gauche, A.D.G. a une... [Lire la suite]
11 octobre 2015

La marche truque...

A.D.G. un auteur que j'ai adoré pour « Pour venger pépère », que j'ai aimé pour « La nuit des grands chiens malades », « Le grand môme », « On n'est pas des chiens ». C'est donc tout naturellement que j'ai voulu tenter à nouveau ma chance avec « La Marche Truque... ». Malheureusement, une lecture est une rencontre, une rencontre avec un style, des personnages, un auteur, une plume et, comme dans toute rencontre, parfois, si on est pas bien luné, pas dans l'humeur, on passe à côté sans... [Lire la suite]
19 avril 2015

Nada

Jean-Patrick Manchette est l'initiateur d'un courant littéraire qui frappa la France au début des années 70 et qui se poursuivra dans les années 80 : le Néo-Polar. Si le genre est principalement représenté par des auteurs de gauche, voire d'extrême gauche (JP Manchette, JB Pouy, Didier Daeninckx...), il compte aussi des auteurs de droite comme l'excellent A.D.G. Le Néo-Polar est l'utilisation des codes du roman policier pour dénoncer les excès de la société, de la politique, de la finance... Nada : Alors qu'il... [Lire la suite]
29 juin 2014

La nuit des grands chiens malades

« La nuit des grands chiens malades » est un roman d'A.D.G. (Alain Dreux Gallou) qui a été adapté au cinéma par Georges Lautner sous le titre « Quelques messieurs trop tranquilles ». A.D.G., je vous en ai déjà parlé après la lecture de « Pour venger Pépère », « Le grand môme » et « On n'est pas des chiens ». C'est un auteur que je n'aurais jamais cru aimer (de par ses positions politiques très à droite) et, pourtant. Comme quoi il faut toujours distinguer l'artiste de l'homme, A.D.G. est... [Lire la suite]
08 juin 2014

On n'est pas des chiens

A.D.G. nous ressort ses deux personnages fétiches, Serguïe Djerbitskine alias Machin (car son nom est trop difficile à prononcer) journaleux d'une feuille de chou locale et l'avocat Pascal Delcroix. On n'est pas des chiens : Au milieu d'une meute d'animaux abandonnés et recueillis par une séduisante amie des bêtes, le cadavre d'une vieille femme égorgée. Et qui croyez-vous qu'on trouve mêlés à cette sale histoire ? Votre serviteur, Serguïe Djerbitskine, dit Machin, journaliste et son compère, Maître Pascal Delcroix. Il n'y... [Lire la suite]
01 juin 2014

Le grand Môme

A.D.G. est un auteur de polars dont le véritable nom est Alain Fournier. Pas l'auteur de « Le grand Meaulnes », non, lui a écrit « Le grand Môme ». C'est probablement parce qu'il n'a jamais supporté que ses parents le prénomment comme le célèbre auteur qu'il a fini par livrer sa propre version de l'œuvre de son homonyme. Le grand Môme : Cet automne-là, les feuilles ne furent pas les seules à mourir en Sologne. Le domaine inconnu des vieux souvenirs ne tarda pas à ressembler à une chapelle funéraire et la... [Lire la suite]
25 mai 2014

Pour venger pépère

« Pour venger pépère », c'est le titre plus que le nom de l'auteur qui m'a donné envie de livre cet ouvrage. D'ailleurs, je ne connaissais pas l'auteur qui se nomme, en réalité, Alain Dreux Gallou, né Alain Fournier. Alain Fournier, un nom difficile à porter pour qui n'a pas écrit « Le Grand Meaulnes ». Et A.D.G. n'a pas écrit « Le Grand Meaulnes », mais « Le Grand Môme », un pied de nez à un nom qu'il a eu du mal à porter au point de lui préférer des initiales. A.D.G. est un auteur que je ne... [Lire la suite]