24 octobre 2021

On a tué Lilian

Je retrouve avec un immense plaisir la plume de Maurice Lambert et l’un de ses personnages récurrents, le commissaire Mazère avec « On a tué Lilian », un fascicule de 32 pages, double colonne, paru en est 1944 dans la « Collection Rouge » des éditions Janicot. Pour rappel, Maurice Lambert, de son vrai nom Géo Duvic (1900 - 1968) fut, en plus d’auteur de littérature fasciculaire, journaliste et chansonnier. Dans son œuvre, on remarquera quelques personnages récurrents qui sont tous apparus dans la... [Lire la suite]

26 septembre 2021

Les pourritures célestes

De temps en temps, je me replonge dans les aventures du Poulpe, initié par Jean-Bernard Pouy, aux éditions La Baleine, sachant à l’avance qu’en piochant au hasard, j’ai de gros risque de tomber sur un roman moyen, voire, mauvais, mais toujours court, ce qui compense parfois. Le hasard de mon choix s’est porté sur « Les pourritures Célestes » de Albédo, sans aucun doute un pseudonyme d’occasion d’un auteur ne voulant pas se dévoiler. Le roman a été publié en 1998, n° 138 de la collection. Sur Albédo, donc,... [Lire la suite]
15 août 2021

Suzanne et les ringards

Jean-Bernard Pouy est un génie ! Bon, ça, je le clame à chaque fois que je parle de l’auteur et je ne suis pas le seul à le dire. Mais Jean-Bernard Pouy n’est pas du genre des génies à produire un nombre restreint d’œuvres géniales, mais de celui de produire énormément d’avoir des idées à profusion, de les partager, de les offrir, voire, de les livrer même incomplètes, même si ce n’est pas dans le meilleur écrin. Jean-Bernard Pouy, de livre en livre, ne cesse d’inventer des personnages intéressants, originaux,... [Lire la suite]
31 janvier 2021

Un cri au micro

  La littérature, c’est comme les gens (d’ailleurs, les auteurs sont des gens, surtout Cocteau, d’Ormesson, de la Fontaine et j’en passe). Ainsi, ton milieu ne détermine pas tes qualités, mais si tu prends le temps de prendre soin de toi, tu présenteras toujours mieux que dans le cas inverse. Bon, c’est nul comme analogie, mais je veux dire que ce n’est pas parce que la littérature est populaire qu’elle est moins bien qu’une autre. Juste, quand tu dois faire avec des contraintes de temps (écrire vite, être vite publié) et de... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Pitbull

Je poursuis ma découverte des auteurs de la mythique « Série Noire » des éditions Gallimard avec le titre « Pitbull » de Pierre Bourgeade. Pierre Bourgeade, qui m’était inconnu jusque-là, était un touche-à-tout : scénariste télévisuel et de théâtre, photographe, essayiste, romancier, poète, journaliste... né en 1927 et mort en 2009. Ce qui m’a attiré vers cet ouvrage est l’encart qui spécifie qu’il a reçu le Grand Prix Paul Féval en 1998.  Je pensais que le prix Paul Féval... [Lire la suite]
28 avril 2019

La croisière aux nuits blanches

Marcel Priollet est un des piliers de la littérature populaire française qu’il alimentât de ses très nombreux textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction pendant près d’un demi-siècle dès 1910. Marcel Priollet, on se le rappelle (ou non), a écrit sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll...), mais c’est sous son nom que parurent les deux séries policières dont je suis friand : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son... [Lire la suite]