03 mai 2020

Le fantôme d'Elvire Lhommel

Revenons un peu sur la genèse de la série fasciculaire « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma ». Ces aventures peuvent se décomposer en deux séries de fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’environ 10 000 mots, publiées par les éditions SEBF à partir de 1945. La première série compte 10 titres dont les couvertures sont illustrées par R. Charles. La seconde, comprend une douzaine de titres dont la plupart sont illustrés par Brantonne. Derrière l’auteur, Jean... [Lire la suite]

29 mars 2020

Un chantage infame

Dans tout art, il existe, à un moment ou un autre, des œuvres charnières. Dans la littérature populaire policière, l’un de ces pivots est incontestablement la série fasciculaire « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective français », un titre un peu long que je résumerai en « Marc Jordan ». Cette série de 62 fascicules de 32 pages, double-colonne, contenant des récits indépendants d’environ 20 000 mots, a été publiée aux éditions Ferenczi à partir de 1907 soit... [Lire la suite]
22 mars 2020

Les bruines de Lanester

Ceux qui lisent régulièrement mes chroniques (qui ne sont pas assez nombreux, je tiens à le signaler) ne sont pas sans savoir que je n’aime lire que du roman policier de langue française (avec quelques rares exceptions dont la principale est dédiée à Conan Doyle et son Sherlock Holmes) et que j’apprécie tout particulièrement les personnages récurrents. De plus, je goûte assez peu les pavés, étant toujours impatient de connaître la fin d’un roman. Il semblait alors tout naturel que je me sois déjà penché sur la série... [Lire la suite]
23 février 2020

Une vedette est morte

« Une vedette est morte » est un titre initialement paru dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 30. La collection était composée d’une centaine de fascicules de 32 pages contenant des récits indépendants d’environ 7 à 9 000 mots, quasi tous signés Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet. Marcel Priollet, écrivain prolifique, fut un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire fasciculaire. Il écrivit... [Lire la suite]
09 février 2020

Onze heures moins le quart

« Onze heures moins le quart » est un titre originellement paru dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, probablement dans la seconde moitié des années 1930 (les livres ne sont pas datés). Cette collection était formatée en fascicules de 32 pages contenant des récits d’environ 8 000 mots (ici, presque 9000). La plupart de la centaine de titres ont été écrits par Marcel Priollet sous le pseudonyme Marcelle-Renée Noll (et peut-être se cache-t-il aussi... [Lire la suite]
26 janvier 2020

L'énigme du train de Brest

Poursuivons la découverte des aventures du célèbre détective Marc Jordan, un personnage très inspiré dans le genre et la forme de celui de Nick Carter, son homologue américain et qui apparut en 1907 justement à la suite de la diffusion et du succès des premières traductions des aventures de Nick Carter, quelques semaines plus tôt (tandis qu’il avait déjà du succès depuis près de deux décennies outre-Atlantique). « L’énigme du train de Brest » est le 14e épisode de la série publiée, à l’origine, tout comme la... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 janvier 2020

La vérité en salade

« La vérité en salade » est la 32e enquête du commissaire San Antonio. Inutile de présenter le personnage ni son auteur, Frédéric Dard. La vérité en salade : Le maquillage de la mémère se craquelle comme une terre trop cuite. Elle a trois tours de perlouzes sur le goitre, deux suspensions avec éclairage indirect aux étiquettes et une dizaine de bagues qui la font scintiller comme l’autoroute de l’Ouest au soir d’un lundi de Pâques. Figurez-vous que ce monticule aurifié et horrifiant s’envoie un jules de... [Lire la suite]
29 décembre 2019

L'homme au pouce croisé

« L’homme au pouce croisé » est un texte signé Jean ST CLAIR, un pseudonyme de Jacques Debout, de son vrai nom Chanoine René Roblot (1872 - 1939). Ce récit parut en 1926 au sein de la seconde série de la collection de fascicules de 32 pages « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi. L’HOMME AU POUCE CROISÉ Version romancée et personnelle à l’auteur du drame de Mayerling, au début de l’année 1889, qui fit chanceler l’Empire austro-hongrois et modifia à jamais la face de l’Europe, la... [Lire la suite]
08 septembre 2019

Les contes d'Albert Boissière

Jean-Baptiste-Eugène-Albert Boissière est un écrivain et feuilletoniste né en 1864 et mort en 1939. Il écrivit de nombreux romans, nouvelles et contes qui parurent dans divers journaux de la fin du XIXe siècle et le premier tiers du XXe. Les romans, pour la plupart, eurent également l’honneur d’une publication sous forme de livres et certains furent même traduits en anglais, en italien et en espagnol. Principalement connu et reconnu pour son humour protéiforme, Albert Boissière dû également son succès à ses intrigues, la... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Crime et sorcellerie

« Crime et sorcellerie » est un court roman publié, à l’origine, dans l’une des plus mythiques collections de fascicules policiers de la littérature populaire. Mythique, car l’une des premières (débute en 1916). Mythique, car les couvertures sont toutes illustrées par Gil Baer. Mythique, car Rodolphe Bringer, René Schwaeblé, Georges Spitzmuller, Jean Petithuguenin, Jules de Gastyne, Paul Dargens, Georges Grison, H.J. Magog, Marcel Priollet, Jean de la Hire, René Trotet de Bargis, H.R.... [Lire la suite]