28 février 2021

Le nez de Siméon

Il est assez rare, quand je lis un livre, que je connaisse plus l’auteur par sa voix et son visage que par ses talents de romancier. Ce ne fut le cas, si je ne me trompe, qu’une fois, en dégustant « Des femmes qui tombent » de Pierre Desproges. Voilà que je réitère l’expérience avec « Le nez de Siméon » de Roger Couderc. Roger Couderc, les personnes de moins de 50 ans ne doivent pas connaître et si, n’ayant pas encore atteint la limite fatidique, ce journaliste sportif évoque en moi des... [Lire la suite]

22 octobre 2020

Ils étaient dix... petits nègres

L’art est une substance complexe ! L’art est un magma merveilleux ! L’art est une nécessité vitale ! L’art, plus que le rire ou la conscience de sa mortalité, est ce qui sépare le plus l’homme de l’animal. L’art est à la fois intemporel et un marqueur de temps. Enfin, ça, c’était avant ! Avant que les puritains, les bien-pensants, les imbéciles, pensent que l’art se doit de s’adapter au fur et à mesure du temps au lieu, justement, de marquer une époque pour mieux voyager et faire prendre conscience de... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
07 septembre 2014

Le mystère Sherlock

Jean-Marc Erre est né à Perpignan il y a un peu plus de quarante ans et est l'auteur de 5 romans dont la spécificité commune est le maniement de l'humour. « Le Mystère Sherlock » ne déroge donc pas à la règle. Le Mystère Sherlock : Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l’accès à l’hôtel Baker Street. Cet hôtel, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d’une avalanche. Personne n’imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans les frigidaires,... [Lire la suite]