10 mai 2020

L'inconnu de la rue Tourlaque

« Les enquêtes du commissaire Benoit » est une série parue aux éditions Nicéa en 1946 sous la forme de 14 fascicules de 12 pages, double-colonne, contenant des récits de 11 000 à 12 000 mots. Elle est signée Robert et Jean Grimey un ou des auteurs qui demeurent énigmatiques. La série conte la lutte entre le commissaire Benoit et ses hommes avec une bande de malfaiteurs dirigée par un étrange personnage surnommé « Le Mondain ». L’INCONNU DE LA RUE TOURLAQUE L’inspecteur Roumey a... [Lire la suite]

23 février 2020

Les « piqués » du métro

« Les “piqués” du métro » est un titre paru initialement dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes à la fin des années 1930. La série se présentait sous la forme de fascicules de 24 à 32 pages (selon l’époque) et proposait des récits indépendants allant de 7 000 à 9 000 mots. « Les “piqués” du métro » est paru sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll, un alias de l’écrivain prolifique Marcel Priollet. Marcel Priollet fut l’un des... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Solution, dernière minute !...

« Solution, dernière minute !... » est un titre de la collection de fascicules de 32 pages « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi, publié en 1953 et écrit par Florent Manuel. Florent Manuel est un pseudonyme de Henry Musnik, un auteur de langue française né au Chili en 1895, l’un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire française. Il abreuva de nombreuses collections de son immense production, sous divers pseudonymes (Claude Ascain, Pierre Olasso,... [Lire la suite]
23 juin 2019

Loubard et Pécuchet

Poursuivons notre découverte (oui, je parle de moi à la troisième personne du pluriel, car je suis encore plus mégalomane qu’Alain Delon... et meilleur acteur) des auteurs français de la mythique collection « Série Noire » des éditions Gallimard, avec l’écrivain Michel Lebrun. Michel Lebrun, de son vrai nom Michel Cade, en plus d’écrivain, fut critique littéraire, scénariste et traducteur. Né en 1930, mort en 1996, il écrivit sous divers pseudonymes (Michel Lecler, Michel Lenoir, Pierre Anduz...), mais... [Lire la suite]