30 octobre 2022

Quartier Chinois 1938

Vous le savez si vous suivez mes chroniques, je suis particulièrement friand de la littérature populaire policière fasciculaire de la première moitié du siècle dernier… Ce format court se départageait principalement en deux sous-formats : le fascicule de 64 pages et celui de 32 pages. Le premier proposait des textes d’environ 20 000 mots, ce qui correspond à la moitié d’un petit roman. Le second, lui, renfermait des textes entre 8 000 et 12 000 mots. Si le fascicule de 64 pages... [Lire la suite]

16 octobre 2022

Morte à jamais

Jamais je ne clamerai assez toute la passion que je porte à la plume de l’auteur J.-A. Flanigham… Et pourtant, difficile d’apprécier autant un écrivain dont on ne sait strictement rien. Car, J.-A. Flanigham est indéniablement le pseudonyme d’un auteur français du siècle dernier. Le premier texte signé de ce pseudonyme apparaît en 1945 dans la collection « Murmure d’amour » des éditions du Moulin Vert. Il disparaît en 1958, avec le titre « Mi-Carême sanglante » dans la collection « Police et Mystère... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 septembre 2022

L'étrange Denise

Je poursuis ma découverte des enquêtes de l'inspecteur Marcellin, un des nombreux personnages nés de la plume de l'incontournable Henry Musnik (1895-1957). Je dis « incontournable » car, comme moi, quand on adore la littérature fasciculaire du siècle dernier, quand on ne jure que par le genre policier et quand, par-dessus tout, on affectionne tout particulièrement les personnages récurrents, alors, on ne peut pas ne pas connaître Henry Musnik, un journaliste et écrivain né au Chili et qui fut, entre 1930 et sa mort, l'un des... [Lire la suite]
28 août 2022

L'espion HY 29

Qui est passionné par la littérature fasciculaire policière du siècle dernier, et plus encore celui qui aime les personnages récurrents, ne peut pas ne pas connaître l’écrivain Henry Musnik (1895 - 1957)… Né au Chili, il fut, en France, journaliste sportif et surtout, l’un des principaux pourvoyeurs de fascicules de son époque. Sa production fut immense et signée d’un nombre incroyable de pseudonymes (Alain Martial, Claude Ascain, Pierre Dennys, Jean Daye, Gérard Dixe, Pierre Olasso,... [Lire la suite]
21 août 2022

Flagrance Lila

Marcel Fortesse, vous connaissez ? Probablement non. Et Jean-Pierre Ribat ? Pas plus… Voilà qui est à la fois réconfortant et décevant : constater que les bons auteurs ne sont pas forcément les plus connus… Jean-Pierre Ribat, né en 1961 à Toulouse, est un médecin généraliste devenu médecin urgentiste à Mantes-la-Jolie… Probablement après les horreurs vécues à Haïti où il s’est rendu après le tremblement de terre, J.-P. se lance dans l’écriture et en 2012 paraît son premier roman « Pas... [Lire la suite]
14 août 2022

Les jeux sont faits

J.-A. Flanigham est un auteur que j’adore tout particulièrement sans savoir pour autant qui il est. Effectivement, le pseudonyme de J.-A. Flanigham apparaît en 1945 dans les collections policières des éditions du Moulin Vert, notamment à travers les récits sur les aventures du journaliste Bill Disley. Après plus d’une vingtaine de fascicules de 32 pages (ou 16 pages, double colonne, selon), ce personnage se verra consacrer deux collections de fascicules plus consistants « Les aventures de... [Lire la suite]

03 octobre 2021

La fugue de monsieur Victor

Je poursuis donc ma lecture des aventures de « Mister Nobody, l’Homme au masque de satin », une série de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots et publiée à partir de 1946. L’auteur en est un dénommé Edward Brooker, de son vrai nom Édouard Ostermann, né en 1904, est un écrivain dont on connaît peu de choses. À ce point même que l’on n’en trouve plus trace après 1947. Avant la Guerre, il écrivit un bon nombre de romans policiers et... [Lire la suite]
03 octobre 2021

Évelyne

Depuis le succès du héros de papier Arsène Lupin de Maurice Leblanc, au tout début du XXe siècle, les personnages de gentlemen cambrioleurs n’ont cessé de pulluler dans la littérature populaire. Certes, on pourra reprocher aux auteurs un manque d’originalité, ou un manque de scrupules à cloner le personnage d’un confrère, mais ce serait oublier qu’Arsène Lupin, lui-même, est un clone ou, du moins, un personnage inspiré par Arthur J. Raffles (peut-être lui-même inspiré par Rocambole de Pierre Alexis de... [Lire la suite]
26 septembre 2021

Le plus beau des bersagliers

Ayant apprécié « Chewing-gum et spaghetti », la première enquête du commissaire Roméo Tarchinini de Charles Exbrayat, c’est tout naturellement que je me suis immédiatement tourné vers « Le plus beau des bersagliers », la seconde enquête du commissaire Véronais. Pour rappel, Charles Exbrayat (1906 - 1989) est un scénariste et écrivain français ayant principalement versé dans le polar et dans l’humour. La série « Les enquêtes du commissaire Tarchinini » comporte 8 titres publiés en... [Lire la suite]
19 septembre 2021

Un coupable de trop

On ne dira jamais trop que la littérature populaire fasciculaire policière est une « scène de crime » à partir de laquelle se déroulent les enquêtes les plus exaltantes. Certains penseront que j’en fais trop, et peut-être auront-ils raisons. Toujours est-il que cet univers demeure bien mystérieux et bien méconnu un peu à l’image des grands fonds sous-marins. Mettons de côté les métaphores hasardeuses pour revenir à un sujet peut-être bien moins épineux que certains, mais tout de même très intéressant : la vie... [Lire la suite]