14 août 2022

Les jeux sont faits

J.-A. Flanigham est un auteur que j’adore tout particulièrement sans savoir pour autant qui il est. Effectivement, le pseudonyme de J.-A. Flanigham apparaît en 1945 dans les collections policières des éditions du Moulin Vert, notamment à travers les récits sur les aventures du journaliste Bill Disley. Après plus d’une vingtaine de fascicules de 32 pages (ou 16 pages, double colonne, selon), ce personnage se verra consacrer deux collections de fascicules plus consistants « Les aventures de... [Lire la suite]

03 octobre 2021

La fugue de monsieur Victor

Je poursuis donc ma lecture des aventures de « Mister Nobody, l’Homme au masque de satin », une série de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots et publiée à partir de 1946. L’auteur en est un dénommé Edward Brooker, de son vrai nom Édouard Ostermann, né en 1904, est un écrivain dont on connaît peu de choses. À ce point même que l’on n’en trouve plus trace après 1947. Avant la Guerre, il écrivit un bon nombre de romans policiers et... [Lire la suite]
03 octobre 2021

Évelyne

Depuis le succès du héros de papier Arsène Lupin de Maurice Leblanc, au tout début du XXe siècle, les personnages de gentlemen cambrioleurs n’ont cessé de pulluler dans la littérature populaire. Certes, on pourra reprocher aux auteurs un manque d’originalité, ou un manque de scrupules à cloner le personnage d’un confrère, mais ce serait oublier qu’Arsène Lupin, lui-même, est un clone ou, du moins, un personnage inspiré par Arthur J. Raffles (peut-être lui-même inspiré par Rocambole de Pierre Alexis de... [Lire la suite]
26 septembre 2021

Le plus beau des bersagliers

Ayant apprécié « Chewing-gum et spaghetti », la première enquête du commissaire Roméo Tarchinini de Charles Exbrayat, c’est tout naturellement que je me suis immédiatement tourné vers « Le plus beau des bersagliers », la seconde enquête du commissaire Véronais. Pour rappel, Charles Exbrayat (1906 - 1989) est un scénariste et écrivain français ayant principalement versé dans le polar et dans l’humour. La série « Les enquêtes du commissaire Tarchinini » comporte 8 titres publiés en... [Lire la suite]
19 septembre 2021

Un coupable de trop

On ne dira jamais trop que la littérature populaire fasciculaire policière est une « scène de crime » à partir de laquelle se déroulent les enquêtes les plus exaltantes. Certains penseront que j’en fais trop, et peut-être auront-ils raisons. Toujours est-il que cet univers demeure bien mystérieux et bien méconnu un peu à l’image des grands fonds sous-marins. Mettons de côté les métaphores hasardeuses pour revenir à un sujet peut-être bien moins épineux que certains, mais tout de même très intéressant : la vie... [Lire la suite]
29 août 2021

Une traversée mouvementée

En littérature populaire, comme en d’autres matières, les succédanés sont généralement copiés des succès d’années… précédentes. Oui, un peu d’humour, un bref jeu de mots, histoire que mon introduction liminaire (pléonasme) diffère quelque peu des précédentes que j’ai écrites à propos de la même série, de mêmes personnages, du même auteur. La série : « Mister Nobody – l’Homme au masque de satin », une série de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants publiés à partir de... [Lire la suite]

22 août 2021

Scotland Yard subit un échec

« Scotland Yard subit un échec » est le 4e épisode d’une série intitulée « Mister Nobody – L’Homme au masque de satin – gentleman-cambrioleur » que l’on appelle, dans l’intimité, « Mister Nobody », car c’est plus court. Parue en 1946, « Mister Nobody » est composé de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots. Les personnages principaux sont Mister Nobody, un gentleman-cambrioleur dont on ignore la réelle... [Lire la suite]
02 mai 2021

La fille en question

« La fille en question » est un roman de Jean-Pierre Ferrière, un auteur né en 1933 et qui  paru (le roman, pas l'auteur) dans la collection « La Chouette » des éditions Ditis en 1960. Ce récit est la 6ème enquêtes des sœurs Berthe et Blanche Bodin, deux vieilles filles de plus de 70 ans, vivant ensembles, s'étant découvert la passion pour les enquêtes criminelles dans « Cadavres en soldes » après avoir dû découvrir l'identité du meurtrier des employés du grand Bazar dans lequel elles s'amusaient à commettre de petits... [Lire la suite]
07 février 2021

Pauvres petites crevettes

Geneviève Manceron (1906 - 1994) est un auteur que j’ai récemment découvert… Je dois avouer qu’en tant que passionné de littérature populaire policière et, notamment, fasciculaire, les titres que je dévore sont rarement signés par des femmes (ou alors des femmes cachées derrière des pseudos d’homme sans qu’on le sache). Non pas qu’il n’y en ait pas et, d’ailleurs, voilà longtemps que je me promets de découvrir la plume de Juliette Lermina-Flandre, la fille du grand écrivain Jules Lermina (à qui l’on doit, notamment,... [Lire la suite]
31 janvier 2021

La maison de la falaise

« La maison de la falaise » est, à l’origine, un fascicule de 32 pages issu de la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes vers 1936-1937. Il est signé Marcelle Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet, grand pourvoyeur de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et le milieu des années 1950. L’auteur exerça dans différents genres : aventures, anticipation, jeunesse, mais c’est avant tout dans les fascicules dramatico sentimentaux et policiers qu’il employa sa... [Lire la suite]