28 janvier 2018

L'épouvante

En tant que passionné de la littérature populaire policière, j’ai une petite (moyenne... grande) liste d’auteurs que je veux découvrir.  Dans cette liste, il y a ceux que j’ai déjà découverts, ceux dont je possède plusieurs livres qu’il me faut encore lire et ceux dont je cherche encore des ouvrages. Dans la deuxième catégorie, un auteur, en particulier, est présent à de nombreuses reprises dans les tas d’ouvrages en attente : Henry de Golen. Henry de Golen, dont le vrai nom serait Henry Commenge (1882-1994), est... [Lire la suite]

09 octobre 2016

Plein tarif

Jean-Bernard Pouy est un génie ! Bon, voilà, je pourrais arrêter ma chronique à ce stade, mais je sens que vous attendez une argumentation un peu mieux construite et un peu plus approfondie. Bien, d'accord !  Jean-Bernard Pouy est un génie qui n'écrit pas que des romans géniaux ! Est-ce mieux ? Non, sérieux, je n'aurais de cesse de clamer au monde entier que Jean-Bernard Pouy est un génie. Mais, ce qu'il y a de bien chez tout génie c'est qu'il ne produit pas que des œuvres géniales, mais que dans chaque... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 octobre 2016

Nus

Je l'ai déjà dit, mais je le répète : Jean-Bernard Pouy est un génie ! Mais, comme tout génie, il ne produit pas que des œuvres géniales et, d'ailleurs, le génie d'un artiste se trouve rarement dans l'entièreté de son œuvre, mais dans certains détails de celle-ci. Comme c'est beau, ce que je viens de dire. Notez-le, pour plus tard, pour mon épitaphe : « Cet excellent auteur est mort dans la pauvreté et dans l'anonymat le plus total, mais certaines de ses phrases étaient empreintes de génie ». Mais comme... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 avril 2015

La belle de Fontenay

Jean-Bernard Pouy a l'habitude de nous proposer des personnages terriblement humains, gauchistes prononcés et terriblement attachants. Avec « La Belle de Fontenay », l'auteur ne déroge pas à sa règle en nous contant les mésaventures d'Enric Jovillar, un gauchiste espagnol qui a fui, petit, son Espagne natale en y laissant derrière lui sa vie, sa famille, mais également son ouïe et sa parole à cause d'une balle qui lui a traversé le crâne. Mais Enric est maintenant vieux, à la retraite et ne s'intéresse plus qu'à son... [Lire la suite]
28 septembre 2014

A vos Marx, prêts, partez !

Le Poulpe est de retour et cette fois il va devoir sauver Karl Marx en personne : À vos Marx, prêts, partez ! : Pendant que le Poulpe s'enfonce dans la déprime, se noie dans la fleur de bière et se nourrit d'antidépresseurs, le Consortium — une bande d'affreux mégalomanes démoniaques au pouvoir illimité mais néanmoins vacillant — a décidé de tuer Karl Marx dont ils considèrent les théories comme le dernier bastion à abattre pour régner sans partage sur le monde ; ces mêmes théories qui aident Gabriel à ne pas sombrer... [Lire la suite]
22 septembre 2013

Parkinson le glas

Parkinson le glas : Été 2000. Le Poulpe est fatigué. Dix ans de bastons, ça use les nerfs et les méninges. Les vacances seraient bienvenues. Ça tombe bien : Cheryl part à Belle-Ile avec sa copine Odile, la prêtresse du realityshow. Mais à force de chercher chicane à la terre entière, on se fait des ennemis, et on finit par passer à la caisse. L'addition est salée. Un vrai massacre ! Grâce à Raymond, Gabriel s'envole pour Sauzon et redécouvre avec Cheryl la vie, la vraie. Farniente, fruits de mer, Hemingway, fiesta avec les branchés de... [Lire la suite]
18 août 2013

Certains l'aiment clos

Gabriel Lecouvreur alias Le Poulpe est en proie au doute et à la dépression, ce n'est pas l'averse qui lui tombe dessus alors qu'il est dans la rue qui va le requinquer, quoi que... Poussé par la pluie, le céphalopode trouve refuge dans une église, lieu aux antipodes de son esprit anarchiste et libertaire, mais, le son d'un orgue le charme et il se laisse aller aux confidences avec l'organiste. Ce dernier lui conseille d'effectuer une retraite dans un monastère et c'est aussitôt chose faite. Bercé par les différentes prières qui... [Lire la suite]
02 septembre 2012

La petite écuyère a cafté

Si vous avez déjà lu un de mes romans, notamment ceux de la saga "Wan & Ted" disponible sur le site d'OXYMORON Éditions, vous sauriez qu'il m'est impossible de résister à un bon jeu de mots ; aussi, comment aurais-je pu passer à côté de celui du titre du roman de Jean-Bernard Pouy, le premier opus des aventures du "Poulpe". "Le Poulpe", je ne le connaissais, jusqu'ici, qu'à travers le film éponyme tiré de la saga avec Jean-Pierre Daroussin dans le rôle titre. Un film que j'avais beaucoup aimé mais qui ne m'avait, curieusement,... [Lire la suite]