01 décembre 2019

Central-Hôtel chambre 13

H.-R. Woestyn, pour faire vite, est un auteur de la littérature populaire de la première moitié du XXème siècle dont on ne connait rien si ce n'est quelques pseudos (Roger Nives, Jacques Bellême, Jules France, Henri Sevin)... Mais on lui connait au moins trois personnages récurrents : l'inspecteur Pinson, dont les très courtes enquêtes (2 000 à 3 000 mots) ont été développées sous le pseudonyme de Jacques Bellême pour le magazine « Mon Bonheur » à la fin de la première décade du siècle dernier, Ned Burke, un détective américain et... [Lire la suite]

17 novembre 2019

Un crime de plus ou de moins

« Un crime de plus ou de moins » est la 10e enquête du détective Yves Michelot, un personnage créé par Henry Musnik sous le pseudonyme de Florent Manuel dont les aventures, au début des années 1950, furent noyées dans les plus de 500 fascicules 32 pages de la collection « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi. Henry Musnik, pilier incontournable, par sa production, de la littérature populaire fasciculaire française, est né en 1895 au Chili. Ses récits abreuvèrent de... [Lire la suite]
02 juin 2019

Le mort sonne à 21 heures

« Le mort sonne à 21 heures » est un épisode de la série « Bill Disley, reporter-détective » signé par l’énigmatique J.A. Flanigham, un auteur de la littérature populaire policière fasciculaire qui sévit entre 1946 et 1959. On ne sait toujours rien sur cet écrivain si ce n’est qu’il avait probablement pour autre pseudonyme Raymond Gauthier et qu’il était doué d’une belle plume, d’une rare maîtrise du format court aidé en cela par une exceptionnelle aisance dans l’utilisation des incises et... [Lire la suite]
10 février 2019

Un cri dans le brouillard

Félix Léonnec est un auteur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle et également réalisateur. Il a d’ailleurs débuté par le cinéma puisque réalisateur de quelques films dont certains adaptés du roman Ténébras d’Arnould Galopin, avant de passé à l’écriture avec principalement des courts romans d’aventures ou sentimentaux en fascicules. Il semblerait que l’on en sache plus sur ses frères ou son père (notamment au niveau de la date de sa mort) que sur lui-même. Dans sa production littéraire, on... [Lire la suite]
07 janvier 2018

Entre deux mondes

Olivier Norek est un auteur que j’ai découvert avec son premier roman, peu de temps après sa sortie, à une époque où Olivier Norek était à l’affût de la moindre critique de son travail, ce qui est normal quand on vient de sortir son premier livre. Effectivement, l’auteur était venu sur ce blog lire ma chronique sur son roman « Code 93 » comme peuvent le prouver les remerciements de son second livre dans lesquels il remercie certains blogueurs, dont, mézigue. À l’époque, je terminais ma chronique par mon... [Lire la suite]