23 juin 2019

Du sang sur le bitume

Est-il encore besoin de vous dire combien j’adore les romans de J.A. Flanigham ? Ce n’est pourtant pas faute de l’écrire à chacune de mes chroniques sur un de ses titres tant, jusqu’ici, aucun ne m’a réellement déçu. J.A. Flanigham, je ne pourrais vous en dire grand-chose tant il est mystérieux, si ce n’est que derrière ce pseudo se cache un autre nom, tout aussi énigmatique : Raymon Gauthier. Tout ce que l’on sait de lui c’est qu’il œuvra dans la littérature populaire (principalement policière) entre 1946 et 1959 chez... [Lire la suite]

17 mars 2019

Le casse-tête malais

  Horace van Offel est un écrivain belge né à Anvers en 1876, auteur de pièces de théâtre, rédacteur de journaux et auteurs de romans. Dans sa carrière, il s’essaye par deux fois au genre policier, « Les chevaliers de Batavia » et « Le casse-tête malais ». Le casse-tête malais : Un conte du Pacifique raconte que dans les îles de l’Océanie, quand un homme devient vieux, les jeunes l’obligent à monter dans un arbre. Ils secouent l’arbre tant qu’ils peuvent. Si le vieillard tient bon, il a la vie... [Lire la suite]
10 février 2019

Les ciseaux d'argent

« Les ciseaux d’argent » est la 20e enquête du célèbre détective marseillais Marius Pégomas, né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy au milieu des années 1930. À l’origine, il s’agit d’une série fasciculaire de 32 pages, doubles colonnes (environ 13 à 15 000 mots par épisode) qui comprend 35 titres. (le 36e a été annoncé, mais ne semble pas être paru). Si Pierre Yrondy est mystérieux, on ne sait pas grand-chose de lui si ce n’est qu’il écrivit quelques pièces de théâtre,... [Lire la suite]
28 septembre 2017

Jaipur

« Jaipur » est un petit jeu, à deux, créé par Sébastien Pauchon. Chaque joueur représente un vendeur dont le but est de se faire remarquer de Maharadja. Pour ce faire, vous devez remporter par deux fois la médaille du meilleur vendeur. Le matériel se compose de cartes de sept genres de marchandises (cuirs, épices, tissus, argents, ors, diamants et chameaux) et de jetons représentant ces mêmes marchandises (plus la médaille du meilleur vendeur). Au départ, chaque joueur reçoit cinq cartes, trois cartes chameaux et... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
15 février 2017

Quand l'auto-édition est faite par les autres !

Il y a presque 4 ans, je vous parlais des différences entre un éditeur à compte d’auteur et un éditeur à compte d’éditeur, dans un article de ce blogue. Aujourd’hui, je reviens sur le sujet pour vous parler d’une nouvelle forme d’édition en plein essor : La Maison d’auto-édition. Ainsi formulée, la contradiction doit frapper les esprits. Maison : pour faire maison d’édition. Auto-édition : pour se démarquer des éditeurs à compte d’auteurs. En clair, la formulation est là pour vous rassurer (à cause du... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 février 2015

Territoires

Je commencerai cette chronique littéraire en félicitant mon don de divination légendaire. Effectivement, dans la chronique de « Code 93 », d'Olivier Norek, j'écrivais : """""Au final, « Code 93 » est un roman très prometteur qui laisse présager un bon avenir littéraire à son auteur.""""" À l'heure d'écrire ma critique du second roman d'Olivier Norek, je ne peux que constater combien j'avais raison. Mais attention, je tiens, avant de donner mon avis sur cet ouvrage, à préciser deux points qui me... [Lire la suite]
22 juin 2014

La chambre des morts

« La chambre des morts » est le deuxième roman signé Franck Thilliez. Ce roman nous présente un nouveau personnage, après celui du Commissaire Sharko, qui reviendra, tout comme le précédent, dans d'autres aventures. Comme je le dénonçais déjà dans « Train d'enfer pour ange rouge » et « Deuil de miel », Franck Thilliez est un auteur avec un gros potentiel, mais qui pèche par un manque d'originalité stylistique, narratif et par une incapacité à livrer une fin à la hauteur du reste du roman (bref,... [Lire la suite]
25 septembre 2012

Éditeur ou charlatan ?

Maintenant que l'on a défini les différentes formes d'édition, il serait temps de réussir à différencier le véritable éditeur du véritable charlatan. Il serait un peu trop évident de dire : "C'est simple, l'éditeur à compte d'éditeur est un vrai éditeur et l'éditeur à compte d'auteur est un charlatan". Cependant, d'après mon dictionnaire préféré, le charlatanisme se définit comme suit : "Art d'exploiter la crédulité d'autrui érigé en système". Aussi, selon moi et selon mon dictionnaire, l'éditeur à compte d'auteur qui affiche... [Lire la suite]
15 août 2012

Les métiers du livre

Les livres suscitent moult passions et moult et moult vocations. Pour que le livre existe, il faut, bien évidemment, en bout de chaîne, le lecteur. Passionné de livres et de mots, il est l'ancre de l'édifice Livre, sans lequel tous les autres corps de métiers deviendraient obsolètes. L'auteur est celui qui verse la première goutte d'encre. Que ce soit par l'intermédiaire de sa plume, de son stylo, de son clavier ou tout autre moyen qui ne me vient pas à l'esprit, l'auteur est le premier créateur de la chaîne. Amateur ou... [Lire la suite]