14 mars 2021

Trois cœurs contrés

Je poursuis ma découverte des auteurs de récits policiers de langue francophone en plongeant dans la mythique collection « Le Masque » avec un livre anobli par le « Prix du roman d’aventures » en 1974, « Trois cœurs contrés » signé Claude Marais. À propos de l’auteur, peu de choses à vous apprendre, à part qu’il s’agit d’une femme née en 1930 ayant fait des études de médecine. En 1968, l’année des premières greffes de cœur en France, elle publie son premier roman, « Le bas blesse ». ... [Lire la suite]

14 février 2021

L'aventure sur la route

Le lecteur désireux de suivre toutes les aventures de son personnage favori pense qu’il suffit de se procurer tous les titres d’une collection dédiée à ce personnage, ou, du moins, de se fier aux encarts des premières de couvertures ou la 4e de couverture des différents romans de l’auteur afin d’identifier ceux mettant en scène ledit personnage ou, encore, de faire quelques recherches sur un quelconque moteur de recherche pour obtenir satisfaction. Oui, mais pas forcément. Déjà, parce que ces démarches ne fonctionnent, bien... [Lire la suite]
20 décembre 2020

Cinq cents millions en jeu

Henry Musnik, est-il besoin de le rappeler, fut l’un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire fasciculaire durant le second tiers du XXe siècle. Né au Chili en 1895, Henry Musnik fut journaliste sportif en France et auteur d’un nombre incalculable de textes dans les genres aventures, science-fiction, mais, surtout, policier. L’auteur signa son immense production de nombreux pseudonymes (Pierre Olasso, Claude Ascain, Pierre Dennys, Alain Martial, Gérard Dixe, Jean Daye,... [Lire la suite]
20 septembre 2020

L'énigme du yacht « L'Arabella »

Marcel Priollet... est-il besoin de continuer ? de vous dire que cet auteur fut l’un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire en écrivant, écrivant, écrivant, un nombre incalculable de textes pour alimenter un nombre considérable de collections chez un nombre pas croyable d’éditeurs pour le plaisir d’un nombre infini de lecteurs, le tout, sous un nombre modéré de pseudonymes (Henri de Trémières, René Valbreuse, R.M de Nizerolles, Marcelle Renée Noll...). Que de nombres, n’est-il point ? Car il... [Lire la suite]
26 mai 2019

S.O.S.

Plus grand monde de nos jours ne s’en souvient malheureusement, mais Amédée Ferdinand Pujol dit René Pujol, fût un acteur majeur de la culture populaire de la première moitié du XXe siècle. « Culture » et non seulement « Littérature », car le bonhomme abreuva de ses œuvres différents médias, que ce fut en tant que journaliste, librettiste, scénariste, auteur de pièces de théâtre, réalisateur de cinéma ou compositeur. Si aucun de ses films n’est demeuré dans l’esprit des cinéphiles les plus avertis, le... [Lire la suite]
05 mai 2019

Les treize perles roses

Marcel Priollet est l’un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qu’il alimenta, notamment à travers de nombreuses collections fasciculaires, de ses textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction... Son œuvre débute en 1910 pour s’achever à la fin des années 1950. Entre-temps, il eut une immense production sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, M.R. Noll, R.M. de Nizerolles) ou sous son propre nom. Il fut publié dans... [Lire la suite]

10 mars 2019

L'enlèvement d'une vierge

La série fasciculaire « Marc Jordan », le plus grand détective français, est une série charnière dans le monde de la littérature populaire française. Charnière à plusieurs titres, d’ailleurs. Tout d’abord parce qu’elle est l’une des premières séries fasciculaires policières d’origine française (si ce n’est la première), suite au succès de la série « Nick Carter », importée des É.-U. en France par les éditions allemandes Eichler. Ensuite, et surtout, parce que c’est par cette série que les éditions... [Lire la suite]
24 février 2019

Le château mystérieux

Continuons notre progression dans la série des aventures de Thérèse Arnaud, la célèbre espionne française née de la plume de l’énigmatique auteur Pierre Yrondy auquel on doit également la série policière « Marius Pégomas ». Les deux séries se rapprochent par le format (fascicule 32 pages double colonne/entre 13 et 15 000 mots), un style d’écriture, de l’humour, de l’action, ainsi qu’un personnage central fort, secondé par des personnages secondaires récurrents dont chacun a une fonction... [Lire la suite]
29 juillet 2018

La machine à rendre fou

Continuons notre découverte de la production de Marcel Priollet, un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle, pour la collection culte « Mon Roman Policier », 1re série, des éditions Ferenczi, datant des années 1920. Marcel Priollet, je vous en ai déjà beaucoup parlé pour ses deux séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », mais aussi pour ses autres participations à la fameuse collection ferenczienne. ... [Lire la suite]
25 février 2018

L'héritage de Lord Cladstone

Gustave Gailhard nous livre une nouvelle aventure de son « gentleman cambrioleur » Marc Bigle. Si vous avez lu les autres chroniques sur les autres titres de la collection « Marc Bigle » ou de la collection « Serge Vorgan », vous saurez que je n’ai pas grand-chose à dire sur l’auteur puisque l’on ne sait pas vraiment qui se cachait derrière ce pseudonyme. L’héritage de Lord Cladstone : Marc Bigle, voleur mondain, ivre de luxe et d’aventures, mais surtout de jeux, est à... [Lire la suite]