07 août 2022

Ciné-Roman Montmartrois

En l’an de grâce 1946, en le jour 7e du mois de mai, naquit un drôle de journal ou un journal drôle, à la fois magazine papier et radiophonique, mené par les baguettes de quelques noms issus du milieu du journalisme, de la littérature, de la chanson de la télévision ou de la radio dont les plus connus sont Raymond Souplex, Jean Rigaux, Fernand Trignol… 27 numéros hebdomadaires au moins (au plus ?) dans lesquels les lecteurs retrouvaient tout un tas de chroniques télés, radios, littéraires, nouvelles, et... [Lire la suite]

31 juillet 2022

La main de sang

Entre 1943 et 1944, les éditions Janicot proposèrent aux lecteurs la « Collection Rouge » regroupant un peu plus de 100 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants entre 10 000 et 12 000 mots. Rares sont les auteurs participant à cette collection à être des habitués de la littérature fasciculaire. On notera bien sûr, Jean des Marchenelles, Maurice Lambert, mais pour le reste, ce sont des écrivains que l’on retrouve rarement ailleurs. Et ce fut souvent... [Lire la suite]
26 juin 2022

Le décapité vivant

Je poursuis ma découverte de la production de l’écrivain Marcel Priollet (1884-1960) un des piliers de la littérature fasciculaire de son époque, principalement connu pour ses nombreux titres policiers ou sentimentaux… L’œuvre de Marcel Priollet, je commence à bien la connaître, puisque je dois presque atteindre les 100 titres lus (ce qui n’est qu’une partie infime de sa production, mais je me contente de la part policière de celle-ci)… Dans le genre policier, on le retrouve, sous son nom ou le pseudonyme de... [Lire la suite]
19 juin 2022

De nos jours, les routes ne sont pas sûres

  En tant que lecteur, je suis attiré par les séries policières comme les guêpes par le miel ou les pique-assiette par les repas de mariage. Aussi, quand je tombe par hasard sur le premier épisode d’une série policière écrite par un auteur de langue française (je fuis les traductions, ne me demandez pas pourquoi), je peux rarement résister même si je n’ai entendu parler ni de l’auteur, ni du roman, ni du personnage principal. Ainsi, « De nos jours, les routes ne sont pas sûres » est la première enquête de... [Lire la suite]
01 mai 2022

La capture du Grand Maître

Qui a déjà lu une aventure du Grand Maître, ce génie du mal aux cent visages et aux mille noms, en lutte contre son ennemi juré, l’agent du Deuxième Bureau Daniel Marsant, se doute que « La capture du Grand Maître » indique probablement qu’il s’agit là du dernier épisode de la série. Et ce lecteur (ou lectrice) n’aura pas tort, car il ou elle aura raison. Effectivement, « La capture du Grand Maître » un fascicule de 64 pages publié en 1940 dans la collection « Police et Mystère » des... [Lire la suite]
01 mai 2022

La vieille demoiselle

Et je m’approche doucement, mais sûrement de la fin des aventures de Jack Desly, le gentleman-cambrioleur né de la plume de Henry Musnik (alias Claude Ascain) avec « La vieille demoiselle », 21e aventure sur 25 du personnage. Pour rappel, Jack Desly apparaît pour la première fois en 1937 dans la collection policière « Police et Mystère » des éditions Ferenczi, composée de plusieurs centaines de fascicules de 64 pages signés divers auteurs de l’époque. Le titre et les suivants de la... [Lire la suite]

01 mai 2022

La seconde gamine

Que voilà une bien étrange lecture que celle de « La seconde gamine » de Christophe Géradon ! Bien étrange, car, si ce n’était le format (numérique ou livre de 157 pages), et la date à laquelle se situe l’action (1981), j’aurai eu l’impression (j’ai eu l’impression) de me retrouver devant un fascicule policier de 64 pages que l’on trouvait dans diverses collections policières des éditions Ferenczi et autres dans les années 1930-1940-1950. D’ailleurs, le nombre de pages de la version papier pose... [Lire la suite]
17 avril 2022

Coco l'Argentin

Je poursuis ma découverte des enquêtes de l’inspecteur Girard (ou Gérard, selon les textes), un personnage né de la plume d’André Charpentier. Pour rappel, on découvre ce personnage dans les collections de fascicules policiers de 64 pages des éditions Ferenczi dès 1935. On peut compter au moins une vingtaine de récits dont la plupart ont été publiés chez Ferenczi, mais on trouve trace du policier également chez au moins un autre éditeur et, aussi, dans des contes parus dans le journal Le Matin. Car, son auteur,... [Lire la suite]
03 avril 2022

Quand les tueurs visent mal...

  « Quand les tueurs visent mal » est le titre d’un fascicule de 32 pages paru en 1953 dans la collection « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi. Cette collection comporte 560 titres parmi lesquels on retrouve pas loin d’une trentaine de titres signés Paul Tossel. Dans ces récits de Paul Tossel, 23 mettent en scène des mêmes personnages : Edward Warency, Diana Deel et l’inspecteur Kenneth Hartling. Edward Warency, surnommé L’Ange, car il a une gueule... [Lire la suite]
27 mars 2022

Le mystère du Totem

Edward Warency est un personnage né de la plume de Paul Tossel, un pseudonyme de l’écrivain Louis-Roger Pelloussat (1911 - 1980), spécialisé dans l’écriture de fascicules policiers ou d’aventures, signés de son nom, de ce pseudonyme ou d’un autre, Gabriel Gay. Il destina sa production principalement pour les collections fasciculaires des éditions Ferenczi. C’est pour cette maison d’édition et pour la collection « Mon Roman Policier », qui compte plus de 500 titres, à partir de la fin des... [Lire la suite]