21 juillet 2019

Le baron Stromboli

Que pourrais-je vous dire de plus sur José Moselli, un auteur de littérature populaire aussi culte qu’oublié de nos jours, que je n’ai déjà dit au fur de mes lectures et des rééditions des nombreuses et longues aventures que l’auteur a proposées aux lecteurs du début du XXe siècle ??? Pas grand-chose si ce n’est que cet auteur est absolument à redécouvrir, que ce soit pour ses quelques romans dont l’excellentissime « La momie rouge » que pour ses nombreuses séries. Pour les premiers comme pour les... [Lire la suite]

23 juin 2019

Les aventures de Harry Smithson

La littérature populaire française regorge d’un nombre impressionnant de textes issus de la plume d’auteurs mystérieux. Si c’est déjà le cas dans la littérature populaire de romans, cela l’est encore plus pour la littérature populaire fasciculaire et immensément plus encore pour la littérature populaire des journaux et magazines. Dans cet immense océan d’auteurs qui vécurent dans des profondeurs tellement abyssales que personne ne les identifia, mon épuisette à textes vient de repêcher « Les aventures de... [Lire la suite]
16 juin 2019

Une affaire bien menée

« Une affaire bien menée » est l’épisode n° 9 de la réédition numérique des aventures de Jean Tixier, alias « Le petit détective » contées par la plume de l’incontounarble Arnould Galopin. Je précise « de la réédition numérique », car la série, à l’origine, fut publiée sans découpage en 83 fascicules de 16 pages, double colonne en 1934. Si dans cette édition liminaire, la série prenait la forme d’une seule aventure s’étalant sur 1328 pages (rien que ça), elle s’avère, à... [Lire la suite]
19 mai 2019

Le mort vivant

« Le mort vivant » est le 16e épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne Française » développée par l’énigmatique Pierre Yrondy, à partir de 1934, aux éditions Baudinière. La série a été façonnée en fascicules 32 pages, double-colonne, pour des textes tournant aux environs de 13 000 mots. Pierre Yrondy, bien qu’auteur de deux séries, « Thérèse Arnaud » et « Marius Pégomas », le détective marseillais, et de quelques romans et pièces de théâtre, est... [Lire la suite]
28 avril 2019

La croisière de la mort

Douzième aventure (dans la nouvelle réédition numérique) des aventures de Bill Disley né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham dans les années 1940. La première édition consistait en un fascicule de 48 pages. La taille du texte dépasse à peine les 11 000 mots. Je ne reviendrais pas trop sur le personnage et l’auteur, je l’ai déjà fait 11 fois. Je me contenterais de dire que Bill Disley est un personnage à la fois drôle et attachant, notamment dans ses interactions avec ses amis : Jeff,... [Lire la suite]
10 mars 2019

Maurice Gillar, détective

Marcel Idiers est un auteur belge de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle à la biographie assez floue puisque l’on connaît sa date de naissance (1886), mais pas celle de sa mort qui se situe dans le courant des années 1950.  L’auteur usa de plusieurs pseudonymes comme « Jean Fabien », « SREIDI » ou encore « Robert Pédro ». Il écrivit dans les genres « romance », « aventures » et « policier » et il n’est pas impossible... [Lire la suite]

10 mars 2019

La tête coupée

Marc Jordan est un personnage charnière de la littérature populaire française pour plusieurs raisons. Premièrement, parce qu’il s’agit d’une des toutes premières séries policières fasciculaires françaises qui fait suite au succès de la série « Nick Carter », importée des États-Unis. Deuxièmement, parce qu’il s’agit de la toute première collection policière éditée par la future cultissime maison d’édition Ferenczi (la maison d’édition qui œuvra le plus dans la littérature populaire policière française en alimentant... [Lire la suite]
10 février 2019

Le petit détective

Difficile d’évoquer la littérature populaire en général et la littérature populaire fasciculaire en particulier sans s’intéresser à l’écrivain Arnould Galopin. Arnould Galopin (1863-1934) s’oriente tout d’abord vers le métier de journaliste (comme nombre d’écrivains de la littérature populaire) avant d’écrire des œuvres historiques avant de se lancer dans des récits fantastiques, d’aventures ou policiers. Si quelques-uns de ses romans sont encore accessibles de nos jours (les aventures d’Edgar Pipe, un gentleman... [Lire la suite]
06 janvier 2019

L'assassin ne fume que des Gauloises

  Les personnages gentlemen cambrioleurs ont largement contribué à la littérature populaire du XXe siècle, notamment grâce à Arsène Lupin de Maurice Leblanc, mais également avec Robert Lacelle de Claude Ascain et... Théodore Rouma de Jean D’auffargis. « L’assassin ne fume que des Gauloises » est un titre faisant partie de la collection « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » publiée à partir de 1945 aux éditions SEBF dont une partie des couvertures est... [Lire la suite]
23 décembre 2018

Un immonde chantage

  Le problème, lorsque l’on s’attaque à la lecture d’une série et que l’on veut faire une chronique sur chaque épisode, c’est que l’on est obligé de répéter à chaque fois un peu la même chose (pour ceux qui n’ont pas lu les précédentes chroniques) parce que l’on a affaire aux mêmes personnages, à la même plume, au même genre littéraire... Aussi, je vais faire un résumé succinct : L’auteur de la série « Thérèse Arnaud » est l’énigmatique Pierre Yrondy, auteur, également, de la série... [Lire la suite]