08 mai 2022

Une ruelle de commères

Christophe Géradon est un auteur belge né en 1973, auteur de nombreuses nouvelles et d’une série policière aux parfums d’autrefois, « Les enquêtes du commissaire Albert Numa »… Je dis parfum d’autrefois, car l’action se déroule au début des années 1980 et les épisodes s’appuient sur un format court proche de celui des fascicules 64 pages à la mode dans les années 1930 à 1950… Après un premier épisode, « La seconde gamine » de 17 000 mots, je me suis penché sur le second,... [Lire la suite]

01 mai 2022

La seconde gamine

Que voilà une bien étrange lecture que celle de « La seconde gamine » de Christophe Géradon ! Bien étrange, car, si ce n’était le format (numérique ou livre de 157 pages), et la date à laquelle se situe l’action (1981), j’aurai eu l’impression (j’ai eu l’impression) de me retrouver devant un fascicule policier de 64 pages que l’on trouvait dans diverses collections policières des éditions Ferenczi et autres dans les années 1930-1940-1950. D’ailleurs, le nombre de pages de la version papier pose... [Lire la suite]
05 septembre 2021

L'homme immobile

Je poursuis avec un plaisir sans cesse renouvelé ma découverte de la plume et des personnages de Maurice Lambert. Maurice Lambert, de son vrai nom Georges Duvis (1900 - 1968) est un auteur de littérature populaire dont on sait peu de chose si ce n’est qu’il fut également chansonnier, qu’il écrivit des articles liés à la pêche et qu’il privilégia, dans ses récits, le genre policier. J’ai déjà évoqué l’auteur pour deux de ses personnages récurrents, le commissaire Mazère et l’inspecteur Machard. Je découvre aujourd’hui un... [Lire la suite]
07 mars 2021

Toujours lui !

Henry Musnik, je ne cesse de le rabâcher, est un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire française, bien que né au Chili à la fin du XIXe siècle. Sa production immense fut dispersée au gré des éditeurs et des collections et signée de nombreux pseudonymes (Pierre Olasso, Jean Daye, Pierre Dennys, Gérard Dixe, Alain Martial, Claude Ascain…) Pour augmenter sa célérité, nourrir son inspiration, et respecter la concision des formats fasciculaires, il n’hésita jamais à calquer ses... [Lire la suite]
10 mars 2019

Le mystère de la Maison Porquin

  La littérature populaire belge est assez boudée, voire très méconnue des lecteurs francophones en général et des lecteurs français en particulier, tant la littérature populaire française a vampirisé celle de ses voisins du plat pays, mais aussi de par la volonté des auteurs belges de vouloir incorporer les diverses collections des éditeurs français pour une question de prestige, de visibilité ou d’argent, ou des trois en même temps. C’est ainsi que si tout le monde connaît Georges Simenon peu sont capables de citer... [Lire la suite]