30 août 2020

La noyée de l'île Séguin

« La noyée de l’île Séguin » est un fascicule de 32 pages paru initialement dans la mythique collection « Le Roman Policier » des Éditions Ferenczi en 1922 et réédité dans la collection « Police et Mystère » des mêmes éditions en 1933 sous la forme d’un fascicule de 64 pages. Le titre est signé René Trotet de Bargis un auteur dont on ne sait pas grand-chose à part qu’il est né en 1884 en Algérie et mort, au même endroit en 1924. Il écrivit dans les genres sentimentaux, policiers, aventures,... [Lire la suite]

03 mai 2020

La maîtresse aux yeux pers

« La maîtresse aux yeux pers » est la 4e aventure de Théodore Rouma, le gentleman-cambrioleur-justicier né de la plume de Jean d’Auffargis. La collection « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » est une série de fascicules de 24 pages initialement parue à partir de 1945 aux éditions S.E.B.F. La série est composée de deux premières salves de 10 titres (10 titres illustrés par R. Charles puis 10 par Brantonne) on peut ajouter quelques-uns, difficilement trouvables dont 3... [Lire la suite]
22 mars 2020

Les bandits du rail

Georges Spitzmuller né en 1866 et mort en 1926 fut un écrivain, journaliste et dramaturge. Bien que sa carrière littéraire débuta à la fin du XIXe siècle par l’écriture de romans, c’est après la Première Guerre mondiale que sa carrière bascula dans la littérature populaire. Se confrontant aux genres à la mode à l’époque (sentimental, aventures, policier, cape et épée), Georges Spitzmuller signa de nombreux titres pour les collections des éditions Tallandier, Rouff et Ferenczi, entre autres. Georges Spitzmuller... [Lire la suite]
08 mars 2020

La faute de Charly Brixton

Chaque fois que je parle de Marcel Priollet, je ne peux me retenir de préciser qu’il ne devrait pas être nécessaire de présenter l’auteur, tout en m’empressant de le faire tout de même. Car, soyons franc, combien d’entre vous connaît Marcel Priollet ou Marcelle-Renée Noll, ou René Valbreuse ou R.M. de Nizerolles (tous des pseudonymes de l’auteur) ??? Pas grand monde, malheureusement ! Malheureusement, car cet auteur inonda la littérature populaire fasciculaire pendant près d’un demi-siècle de ses... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Vol en quinze secondes

Retrouvons l’inspecteur Gaspin, un personnage créé par Florent Manuel, dans une nouvelle enquête : « Vol en quinze secondes ». Ce très court roman est paru en 1952 dans la collection de plus de 500 fascicules de 32 pages « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi. Il semble être le 4e mettant en scène ce personnage. Florent Manuel est un pseudonyme de Henry Musnik, un auteur de la littérature populaire française né à la fin du XIXe siècle au Chili. Sous de très nombreux... [Lire la suite]
12 janvier 2020

Le danseur mondain

« Le danseur mondain » est un titre publié en 1952 au sein de la collection « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi, une collection regroupant plus de 500 fascicules de 32 pages. « Le danseur mondain » est attribué à Florent Manuel, un pseudonyme de Henry Musnik (1895-1957), un auteur né au Chili et qui a été un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire française durant une vingtaine d’années à partir du début des années 1930. L’auteur utilisa un... [Lire la suite]

08 décembre 2019

La cache secrète

« La cache secrète » est un court roman (18 000 mots) de l’énigmatique H.-R. Woestyn, publié sous la forme d’un fascicule 64 pages dans la série « Police et Mystère » des éditions Ferenczi, en 1937. Sur l’auteur, pas grand-chose à dire, on se sait rien de lui, juste quelques pseudonymes (Jules France, Jacques Bellême, Henri Sevin, Roger Nives, Cornil Bart...) découverts grâce aux rééditions des mêmes titres sous des noms différents. Sa période de production s’étale sur... [Lire la suite]
29 septembre 2019

Cercueils et bandits

René Schwaeblé n’est pas le premier auteur auquel on pense en évoquant la littérature populaire fasciculaire, mais on oublie que si sa production en la matière était loin d’atteindre, en quantité, celles de nombres de ses confrères de l’époque, elle était, du moins, qualitativement intéressante. Né en 1873 et mort en 1938, René Schwaeblé fut docteur en droit et en médecine et commença l’écriture par scientifiques et ésotériques, puis des études de mœurs avant de se lancer dans la fiction, principalement policière et... [Lire la suite]
28 juillet 2019

Le cœur percé

« Le cœur percé » est la 30e enquête du détective marseillais Marius Pégomas, un personnage créé en 1936 par l’énigmatique Pierre Yrondy. La série, formatée en fascicule 32 pages double colonne (des récits d’environ 13 000 mots) et éditée par La Baudinière comporte 35 épisodes et prend la suite d’une autre série du même auteur chez le même éditeur et publiée au même format : « Thérèse Arnaud, espionne française ». Pierre Yrondy est assez difficile à cerner et si... [Lire la suite]
26 mai 2019

La griffe de Tigre

La littérature populaire policière regorge de séries (avérées ou non. C’est-à-dire, dont les épisodes sont regroupés dans une même collection et dans un laps de temps court, ou bien éparpillés dans diverses collections, parfois chez divers éditeurs et sur une période très longue). On trouve donc des séries de tous genres : fasciculaires 16, 32, 64, 96, 128 pages ; romans... et de tous styles, à toute époque et ce dès le tout début du XXe siècle. Ces séries comportent parfois plusieurs centaines de titres... [Lire la suite]