16 mai 2021

L'alibi de minuit

La littérature populaire fasciculaire policière, bien que le prisme semble très réduit, est composée d’un nombre incalculable de textes répartis dans des centaines de collections, chez des dizaines d’éditeurs, depuis le début des années 1900 jusqu’à la fin des années 1950. Pour les écrire, des dizaines d’auteurs se sont tués à la tâche. Parmi eux, la plupart furent d’obscurs écrivains et le sont demeurés avec le temps. D’autres furent des auteurs reconnus (Rodolphe Bringer, H. J. Magog, Georges Simenon,... [Lire la suite]

08 septembre 2019

L'homme au tatouage

« L’homme au tatouage » est la 19e mission de Thérèse Arnaud, l’espionne Française née de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy en 1934 et qui vécut plus de 60 aventures éditées au sein de fascicules de 32 pages double-colonne comportant chacun environ 13 000 mots. Pierre Yrondy, dont on sait peu de chose, fut journaliste, directeur de théâtre, auteur de pièces de théâtre, de quelques romans et, principalement, de deux séries pour les éditions Baudinière :... [Lire la suite]
02 décembre 2018

La pendue du Pré-Catelan

4e épisode des « Enquêtes du Professeur », signé René Byzance, initialement édité dans la collection « L’Indice » aux éditions Populaires Monégasques.L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » parce qu’il a fait Sorbonne et a écrit une thèse sur « Les Variations de la voyelle O dans les langues ougaro-caucasiennes ».Difficile d’en dire plus sur l’auteur d’autant que la plupart des épisodes ne sont pas signés.Il est intéressant de noter que les « Enquêtes du... [Lire la suite]
16 septembre 2018

La pendue du Pré-Catelan

4e épisode des « Enquêtes du Professeur », signé René Byzance, initialement édité dans la collection « L’Indice » aux éditions Populaires Monégasques. L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » parce qu’il a fait Sorbonne et a écrit une thèse sur « Les Variations de la voyelle O dans les langues ougaro-caucasiennes ». Difficile d’en dire plus sur l’auteur d’autant que la plupart des épisodes ne sont pas signés. Il est intéressant de noter que les... [Lire la suite]