02 septembre 2018

L'homme nocturne

Petit résumé des épisodes précédents : Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, d’origine chilienne, mais écrivain de langue française, est un des piliers de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Son immense production l’a amenée à réutiliser souvent les mêmes personnages, ce que l’on appellera « personnages récurrents » et parmi ceux-ci : Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur, clone un peu plus moderne (il date du début des années 50, 1949 pour le premier épisode)... [Lire la suite]

19 août 2018

Le fantôme noir

5e aventure de Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur au grand cœur né de la plume de Claude Ascain, alias Henry Musnik, un pilier de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Pour en savoir plus sur Claude Ascain, je vous invite à lire mes autres chroniques ou à faire des recherches sur Internet. Pour en savoir plus sur Robert Lacelles, on peut dire que c’est un clone un peu plus moderne (à peine) d’Arsène Lupin. LE FANTÔME NOIR : Le fantôme noir du prieuré de... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 août 2018

Le maître de la cambriole

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, est un des auteurs les plus prolifiques de la littérature populaire française bien qu’il soit né au Chili. D’abord journaliste sportif (il écrira notamment plusieurs courts romans policiers se situant dans le monde du sport sous le pseudonyme de Jean Daye), il devient écrivain et abreuve les collections (principalement des éditions Ferenczi) sous de nombreux pseudonymes : Claude Ascain, Jean Daye, Alain Martial, Gérard Dixe, Pierre Olasso,... [Lire la suite]
12 août 2018

L'homme de Fresne

Claude Ascain, de son véritable nom Henry Musnik, un auteur de langue française né au Chili, est un des piliers si ce n’est LE pilier d’une certaine littérature populaire française. Je dis « d’une certaine littérature populaire », car l’auteur a principalement évolué dans le monde de la littérature fasciculaire, ces courts romans de 32, 64, 96 ou 128 pages qui, s’ils ont ravi plusieurs générations de lecteurs, n’ont jamais permis à leurs auteurs d’accéder à la postérité. Claude Ascain, sous ce... [Lire la suite]
12 août 2018

L'homme qui s'escamote

Claude Ascain est un auteur majeur de la littérature populaire française, au moins par sa production immense avec laquelle il abreuva les différentes collections du cultissime éditeur de l’époque (Ferenczi & fils), sous de nombreux pseudonymes (Jean Daye, Gérard Dixe, Pierre Olasso, Florent Manuel, Alain Martial...) ou sous son propre nom : Henry Musnik. Quand on écrit beaucoup, que l’on doit beaucoup écrire, il est plus simple de se reposer sur des personnages que l’on maîtrise, raison... [Lire la suite]
07 mai 2017

John Strobbins de José Moselli

Dans la littérature populaire française, il est des auteurs encore plus cultes que les plus cultes des auteurs populaires. Ainsi, s’il est indéniable que Georges Simenon, Frédéric Dard, Léo Malet... sont parvenus à des sommets dans l’esprit des lecteurs, il est des auteurs qui, parce qu’ils sont demeurés inconnus aux yeux du grand public actuel alors que leurs textes émerveillent encore l’esprit des lecteurs d’antan et de certains lecteurs de maintenant, ont réussi à supplanter, dans la tête de ceux-ci, leurs... [Lire la suite]
12 mars 2017

L'homme au stylo

« L’homme au stylo » est une série de 6 fascicules (au format 13,5 X 14.5 cm) signés Jean Fabien, un alias de Marcel Idiers, un écrivain belge né en 1886 et mort dans les années 50. L’auteur, écrivant également sous autres pseudonymes (Sreidi, Robert Pédro), est assez difficile à cerner puisque des rumeurs le soupçonnent d’avoir écrit la plupart de ses textes en collaboration avec sa femme ou d’avoir repris à son compte des textes de son ex-femme (la même ? je ne sais point). Comme... [Lire la suite]
26 juin 2016

Mémoires d'un cambrioleur retiré des affaires

Inutile de présenter Arnould Galopin, l'auteur du roman « Mémoires d'un cambrioleur retiré des affaires ». Comment ? Si ! Tu préférerais que je te le présente, car tu ne le connais pas ? Bon ! Comme tu veux, le lecteur est ici roi. Arnould Galopin est l'archétype même de l'écrivain populaire. Avec un nom qui attire immédiatement la sympathie, cet auteur français né en 1863 et mort en 1934 a proposé à ses lecteurs une bibliographie des plus imposantes. S'étant essayé à différents genres (Science... [Lire la suite]