30 janvier 2022

120 carats pour un tombeau

Le fait qu’un auteur signe les aventures de son personnage par le nom dudit personnage, laissant ainsi penser qu’il est le personnage, n’est pas l’apanage de Frédéric Dard et de son San Antonio. Je pourrais citer quelques exemples, passés ou récents, comme Lew Dolegan (Louis Fournel) ou Cicéron Angledroit (Claude Picq). Bien souvent, quand un auteur se glisse dans les oripeaux d’un personnage, il le choisit plutôt de façon avantageuse. Pas trop vieux, charmant, charmeur, courageux, fort, intelligent, pas trop... [Lire la suite]