13 décembre 2020

Ça se mange froid

Je me suis fait une raison, je ne découvrirais jamais tous les auteurs de polars de langue française. Mais cette certitude ne m’empêche pas de continuer à faire connaissance avec de nouveaux écrivains (nouveau, pour moi, car ils ne le sont plus depuis longtemps la plupart du temps. Et, même, bien souvent, ils ne sont plus, tout simplement.) C’est aujourd’hui au tour de l’auteur Adam Saint-Moore de croiser ma route (ou, plutôt, à moi de croiser la sienne). Adam Saint-Moore est loin d’être un nouvel écrivain. Né en 1926,... [Lire la suite]

13 décembre 2020

Le coffre-fort sanglant

« Le coffre-fort sanglant » est le premier épisode de ce qu’il serait convenu d’appeler « Les nouvelles aventures de John Strobbins » de José Moselli. Mais revenons aux sources ! José Moselli fut l’un des piliers de la littérature populaire française. Entre 1910 et 1940 (il est né en 1882 et mort en 1941), il ne cessa d’abreuver de nombreux magazines de ses histoires rocambolesques inspirées, en partie, de son passé de marin. Son immense production fut dont dirigée vers les journaux et les magazines... [Lire la suite]
12 mai 2019

Darling Dollar

Et une découverte de plus, une ! Raf Vallet, sous ce pseudonyme qui ne paie pas de mine, se cache le journaliste et romancier Jean Laborde. Encore une fois, je parle de découverte alors que, sans le savoir, je connaissais déjà un peu l’œuvre de l’auteur à travers les adaptations cinématographiques de ses œuvres. Effectivement, « Le Pacha » avec Jean Gabin, est tiré de « Pouce ! » signé Jean Delion (un pseudonyme de l’auteur). « Mort d’un pourri » avec Alain Delon, est... [Lire la suite]
09 septembre 2018

Sans pitié ni remords

Nicolas Lebel est un auteur dont je ne sais pas grand-chose (mais je ne semble pas le seul dans ce cas-là) et dont je n’ai pas envie d’en savoir plus, non pas que je n’aime pas cet auteur, mais tout simplement, comme je l’ai souvent dit, qu’un auteur ne m’intéresse que par ses écrits. « Sans pitié ni remords » est le troisième opus d’une série autour de personnages récurrents : le capitaine Merhlicht, un avorton à tête de grenouille, aux yeux globuleux, aux cheveux rares, au teint verdâtre, fumeur invétéré,... [Lire la suite]
11 octobre 2015

La marche truque...

A.D.G. un auteur que j'ai adoré pour « Pour venger pépère », que j'ai aimé pour « La nuit des grands chiens malades », « Le grand môme », « On n'est pas des chiens ». C'est donc tout naturellement que j'ai voulu tenter à nouveau ma chance avec « La Marche Truque... ». Malheureusement, une lecture est une rencontre, une rencontre avec un style, des personnages, un auteur, une plume et, comme dans toute rencontre, parfois, si on est pas bien luné, pas dans l'humeur, on passe à côté sans... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,