04 septembre 2022

Potion n° 18.099

Quand on est, comme moi, passionné de littérature fasciculaire policière et, également, de personnages récurrents, il est un auteur incontournable, bien que la plupart d’entre vous ne le connaissent pas : Henry Musnik. Henry Musnik est né au Chili en 1895, mort en France en 1957. Il fut, entre 1930 et sa mort, l’un des principaux pourvoyeurs des collections fasciculaires d’aventures et policières (aussi jeunesse) grâce à une immense production que les amateurs de paralittérature continuent de nos jours à étudier de... [Lire la suite]

28 août 2022

Le document introuvable

Si vous lisez toutes mes chroniques, ce qui est une preuve de bon goût, vous dirais-je, ou de masochisme littéraire, vous assureront certains, vous devez connaître l’écrivain Henry Musnik (1895-1957), un auteur de littérature fasciculaire dont l’immense production abreuva de nombreuses collections policières ou aventures de divers éditeurs. Il usa pour cela de très nombreux pseudonymes tels Claude Ascain, Alain Martial, Pierre Olasso, Jean Daye, Pierre Dennys, Gérard Dixe… Effectivement, je vous... [Lire la suite]
17 mai 2020

L'homme qui fut assassiné

On ne devrait plus avoir à présenter l’écrivain Rodolphe Bringer... Je me dois pourtant de le faire devant le quasi-anonymat dans lequel est malheureusement tombé l’auteur depuis quelques décennies. Pourtant, Rodolphe Bringer fut un auteur réputé autant pour son humour que pour ses contes, nouvelles et romans. Né en 1869 (ou 1871, selon les sources), il se penche très jeune sur l’écriture et se dirige tout naturellement vers le journalisme. Collaborant à de nombreux journaux et magazines, il les abreuve de ses nouvelles... [Lire la suite]
01 septembre 2019

Les aventures fantastiques d'un jeune policier

On ne dira jamais combien José Moselli a écrit, combien José Moselli a charmé des générations de lecteurs et combien José Moselli est injustement tombé dans l’anonymat dont tente de le sortir OXYMORON Éditions en rééditant nombres de ses textes. Malheureusement, l’anonymat de OXYMORON Éditions n’aide pas à cette tentative de reconnaissance qui ne peut venir que des lecteurs. Car José Moselli fut l’un des grands piliers de la littérature populaire pour laquelle il œuvra pendant 30 ans. Mais, comme sa... [Lire la suite]