22 novembre 2020

Vengeance Bohémienne

Jean des Marchenelles, de son vrai nom Jean Dancoine, fut un auteur de comédies de théâtres, de récits policiers, éditeur, directeur de collections, journaliste… Né près de Lille en 1913, il s’y implanta professionnellement et n’hésita jamais utiliser sa région dans ses divers récits. De son œuvre policière, on retiendra principalement un personnage récurrent, le détective Francis Bayard, alias le « Sphinx » que l’on retrouve à partir du début des années 1940 dans plus d’une quinzaine de récits, la plupart... [Lire la suite]

08 novembre 2020

Le crime du Parc de Saint-Cloud

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire (ceux qui lisent toutes mes chroniques — y a-t-il des gens assez masos pour ça ? — doivent avoir l’impression que je radote à force de répéter peu ou proue les mêmes choses d’une critique à l’autre d’un titre de l’auteur). À partir d’environ 1910 et pendant près d’un demi-siècle, l’auteur, sous différents pseudonymes (René Valbreuse, Marcel-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henri de Trémières…) abreuva de nombreuses collections fasciculaires... [Lire la suite]
25 octobre 2020

Les trois sans femme

À notre époque, on peut se dire (surtout si on est passionné de littérature populaire fasciculaire) qu’il est bien difficile de lire toutes les aventures d’un même personnage tant lesdits fascicules sont difficiles à trouver. Cependant, les lecteurs d’antan n’étaient pas pour autant assurés de pouvoir déguster l’intégralité des récits mettant en scène leur personnage favori. Effectivement, s’il existe des collections fasciculaires dédiées à un même héros, d’autres n’ont pas eu cette chance et ont vu leurs aventures disséminées... [Lire la suite]
24 mai 2020

Fil-de-Fer et Vert-de-Gris

Rodolphe Bringer, quand seras-tu à nouveau aussi connu que durant tes heures de gloire, pour que je n’ai plus à te présenter ? Mais comme lesdites « heures de gloire » remontent à un siècle et que, depuis, l’auteur est tombé dans l’anonymat, je me dois de vous parler un peu de Rodolphe Bringer. L’auteur, né à Mondragon en 1869 (ou 1871 selon les sources) et mort à Pierrelatte en 1943 fut, au début du XXe siècle un écrivain adulé pour ses contes, ses nouvelles dans les différents journaux et magazines... [Lire la suite]
03 novembre 2019

Aux prises avec les gangsters

  « Aux prises avec les gangsters » est un court roman de Félix Celval initialement paru dans la collection « Romans pour la jeunesse » des éditions Rouff en 1933, réédité en 1948, sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit de 12 500 mots. Félix Celval, de son vrai nom Paul Edme Sébastien Félix Calvel est un librettiste romancier né en 1869 et mort en 1947. On sait peu de chose sur l’auteur et sa production sous ce nom est si peu imposante pour sa longévité que... [Lire la suite]
09 décembre 2018

Le trapèze de la mort

La série « Les enquêtes du Professeur », je le répète comme à chaque chronique concernant un épisode de celle-ci, a été initialement éditée au sein de la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques en fascicules de 16 pages bien denses en 1946. Si quelques épisodes sur les 15 sont signés René Byzance, la plupart ne sont pas signés mais sont probablement dus au même auteur. L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » car il a fait Sorbonne et travaille depuis... [Lire la suite]
10 juin 2018

Le chien sait compter jusqu'à cinq

Marcel Priollet est un auteur que vous devez maintenant connaître, si ce n’est pas le cas, c’est que vous avez pris le train en route et je vous invite à lire mes chroniques sur les titres précédents de la série « Monseigneur et son clebs ». Car, oui, « Le chien sait compter jusqu’à cinq » est un épisode de la série littéraire « Monseigneur et son clebs », c’est même le huitième titre et, malheureusement, le dernier. Inutile, donc, de vous présenter Joachim, alias Monseigneur, ce personnage... [Lire la suite]