12 août 2018

Le maître de la cambriole

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, est un des auteurs les plus prolifiques de la littérature populaire française bien qu’il soit né au Chili. D’abord journaliste sportif (il écrira notamment plusieurs courts romans policiers se situant dans le monde du sport sous le pseudonyme de Jean Daye), il devient écrivain et abreuve les collections (principalement des éditions Ferenczi) sous de nombreux pseudonymes : Claude Ascain, Jean Daye, Alain Martial, Gérard Dixe, Pierre Olasso,... [Lire la suite]

12 août 2018

L'homme de Fresne

Claude Ascain, de son véritable nom Henry Musnik, un auteur de langue française né au Chili, est un des piliers si ce n’est LE pilier d’une certaine littérature populaire française. Je dis « d’une certaine littérature populaire », car l’auteur a principalement évolué dans le monde de la littérature fasciculaire, ces courts romans de 32, 64, 96 ou 128 pages qui, s’ils ont ravi plusieurs générations de lecteurs, n’ont jamais permis à leurs auteurs d’accéder à la postérité. Claude Ascain, sous ce... [Lire la suite]
12 août 2018

L'homme qui s'escamote

Claude Ascain est un auteur majeur de la littérature populaire française, au moins par sa production immense avec laquelle il abreuva les différentes collections du cultissime éditeur de l’époque (Ferenczi & fils), sous de nombreux pseudonymes (Jean Daye, Gérard Dixe, Pierre Olasso, Florent Manuel, Alain Martial...) ou sous son propre nom : Henry Musnik. Quand on écrit beaucoup, que l’on doit beaucoup écrire, il est plus simple de se reposer sur des personnages que l’on maîtrise, raison... [Lire la suite]
30 décembre 2015

3) On a tué le docteur de Florent Manuel

Florent Manuel est un des nombreux alias de l'auteur chilien de langue française, Henry Musnik, né à Punta Arenas en 1895 et mort à Paris en 1957. D'abord journaliste sportif, il se tourne, au début des années 30, vers l'écriture de romans d'aventures, de science-fiction et policiers. Il a la particularité (pas si particulière, d'ailleurs), d'être édité au sein de la collection « Mon roman policier » dont est tiré le titre qui nous intéresse aujourd'hui, sous différents pseudonymes : Claude Ascain, Jean Daye,... [Lire la suite]