30 août 2020

Le fakir Bankar a disparu !

« Le fakir Bankar a disparu ! » est un texte initialement paru dans les années 1940 dans la collection (difficile à dater) « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit de 7500 mots environ. L’auteur, Marcelle-Renée Noll, n’est autre que Marcel Priollet, l’un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la moitié des années 1950 qui, sous ce pseudonyme ou d’autres... [Lire la suite]

30 août 2020

L'étrange mort de Zucco

« L’étrange mort de Zucco » est initialement paru sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans les années 1940 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes. Il est signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme du prolifique auteur Marcel Priollet. Pour rappel, Marcel Priollet fut l’un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire pendant à partir de 1910 et ce pendant près d’un demi-siècle. Que ce soit dans le genre sentimental, aventures, policier,... [Lire la suite]
21 juin 2020

Le double de M. Jaspar

« Le double de M. Jaspar » est, à l’origine, un fascicule de 24 pages publié dans les années 1930 ou 1940 dans la collection « Les Grands Détectives » des éditions Modernes (n° 73 de la collection), signé Marcelle Renée Noll. Marcelle Renée Noll, on le sait, est un pseudonyme du prolifique auteur Marcel Priollet qui, d’ailleurs, tient cette collection sur ses épaules puisqu’il signe la plus grande partie des titres sous ce pseudonyme, plus au moins un titre, sous le pseudonyme de... [Lire la suite]
21 juin 2020

Kidnapper n° 3

« Kidnapper n° 3 » (en anglais dans le texte) est une enquête de Claude Prince, le détective radiesthésiste créé par Marcel Priollet sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll. Paru initialement dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes à une date indéterminée se situant probablement au milieu des années 1940. Elle contient presque une centaine de titres dont plus de 70 sont signés Marcelle-Renée Noll. « Kidnapper n° 3 » est le 2e titre de la... [Lire la suite]
23 février 2020

Une enquête sur la Côte d'Azur - Une projection interrompue

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont il serait difficile d’établir une liste exhaustive de ses textes tant ceux-ci sont nombreux et écrits sous divers pseudonymes (Henry de Trémière, R.M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll). Depuis 1910 jusqu’à la fin des années 1950, l’auteur a abreuvé différentes collections et séries fasciculaires policières, aventures, fantastiques, sentimentales, chez plusieurs éditeurs dont, notamment, Ferenczi et... [Lire la suite]
23 février 2020

La main coupée

Marcel Priollet (1884 - 1960) fut un des piliers de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Avec ses écrits s’ancrant dans les genres à la mode à l’époque (policier, fantastique, aventures, sentimental), l’auteur abreuva les collections fasciculaires de multiples éditions dont, notamment, Ferenczi et Tallandier et ce sous divers pseudonymes (Marcel Priollet, Henry de Tremières, R.M. De Nizerolles, Marcelle-Renée Noll...) Dans son œuvre policière on retiendra deux séries chez... [Lire la suite]

23 février 2020

Les « piqués » du métro

« Les “piqués” du métro » est un titre paru initialement dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes à la fin des années 1930. La série se présentait sous la forme de fascicules de 24 à 32 pages (selon l’époque) et proposait des récits indépendants allant de 7 000 à 9 000 mots. « Les “piqués” du métro » est paru sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll, un alias de l’écrivain prolifique Marcel Priollet. Marcel Priollet fut l’un des... [Lire la suite]
23 février 2020

Une vedette est morte

« Une vedette est morte » est un titre initialement paru dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 30. La collection était composée d’une centaine de fascicules de 32 pages contenant des récits indépendants d’environ 7 à 9 000 mots, quasi tous signés Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet. Marcel Priollet, écrivain prolifique, fut un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire fasciculaire. Il écrivit... [Lire la suite]
09 février 2020

Onze heures moins le quart

« Onze heures moins le quart » est un titre originellement paru dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, probablement dans la seconde moitié des années 1930 (les livres ne sont pas datés). Cette collection était formatée en fascicules de 32 pages contenant des récits d’environ 8 000 mots (ici, presque 9000). La plupart de la centaine de titres ont été écrits par Marcel Priollet sous le pseudonyme Marcelle-Renée Noll (et peut-être se cache-t-il aussi... [Lire la suite]
09 février 2020

Qui est cet homme ?

« Qui est cet homme ? » est un texte issu de la série fasciculaire « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, publié dans le second quart du XXe siècle sans qu’une date soit évidente à établir étant donné que les fascicules ne sont pas datés. Au petit format de 32 pages, la série comprend presque une centaine de titres de 32 pages (du moins, la plupart) comprenant des récits d’un peu moins de 8 000 mots et presque tous signés de l’infatigable Marcelle Renée Noll, un pseudonyme... [Lire la suite]