13 juin 2021

Le secret de la villa « Mon Rêve »

Allez, zou, revenons à Marcel Priollet, un auteur de littérature populaire fasciculaire que l’on ne présente plus, mais que je dois tout de même présenter malgré les nombreuses chroniques que j’ai faites sur ses différents récits. Marcel Priollet, alias René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll, est un auteur dont l’activité littéraire s’étend sur un demi-siècle entre 1910 et 1960. Durant ces cinq décennies l’auteur écrivit un nombre considérable de fascicules... [Lire la suite]

06 juin 2021

L'aiguille creuse

Après tant d’années à lire les aventures des ersatz d’Arsène Lupin peuplant la littérature populaire depuis le succès du héros de Maurice Leblanc, ces derniers jours, je me suis décidé à découvrir le gentleman cambrioleur original et, le moins que je puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas du tout à cela. « L’aiguille creuse » est le troisième opus de la série. Publié sous forme de livre en 1909, le texte, tout comme les précédents, a d’abord été publié en feuilleton pour le magazine « Je sais... [Lire la suite]
23 mai 2021

Accident ? Crime ? Suicide ?

Bon, je vous fais un rapide résumé de la situation : Marcel Priollet, bien que nombre d’entre vous ne le connaissent pas, fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire, adulé par les lecteurs, notamment pour ses séries dramatico-sentimentales mettant en scène de pauvres jeunes femmes malheureuses. Mais l’auteur, écrit également un nombre considérable de récits policiers, d’aventures ou fantastiques, et ce entre 1910 et la fin des années 1950. Sa production fut signée sous son nom ou divers... [Lire la suite]
16 mai 2021

La treizième heure

« La treizième heure » est une enquête de l’inspecteur Machard, un personnage né de la plume de Maurice Lambert, de son vrai nom Georges Duvic, alias Géo Duvic, un écrivain et chansonnier né en 1900 et mort en 1968. Les enquêtes de l’inspecteur Machard, tout comme celles du commissaire Mazère, un autre personnage récurrent du même auteur, se présentent à l’origine sous la forme de fascicules de 32 pages contenant des textes indépendants d’environ 10 000 mots. Les enquêtes de l’un et de l’autre... [Lire la suite]
07 mars 2021

L'énigme du train de Brest

Le Grand Maître, qui connaît ce personnage littéraire ??? Personne et c’est bien normal, car, à part le public friand de fascicules policiers qui sautait sur chaque titre de sa collection favorite, dès sa sortie… et quelques collectionneurs qui lisent les bouquins qu’ils achètent (car beaucoup s’intéressent à l’objet livre, mais pas tous au texte qu’il contient)… En ce qui concerne le public d’origine, exceptés quelques nonagénaires ou, plus sûrement, centenaires, qui, de toute façon, ne se souviennent probablement pas de... [Lire la suite]
24 janvier 2021

L'auto 67.A

« L’auto 67.A » est un récit publié à l’origine sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la 2e série de la collection « Le Roman Policier » des Éditions Ferenczi en 1926. Sur l’auteur, Louis Sollard, je ne vous dirai pas grand-chose pour la bonne et simple raison que je ne sais rien sur lui si ce n’est qu’il écrit au moins 4 récits policiers pour les deux séries de cette mythique collection illustrée par Gil Baer. L’AUTO 67.A Le milliardaire Jérémie R. Wood,... [Lire la suite]

29 novembre 2020

Le crime de la rue François Ier

René Trotet de Bargis est un auteur de la littérature populaire fasciculaire sur lequel les informations sont rares. Né en 1884 et mort en 1924 (il semblerait). Il écrivit dans les genres à la mode à son époque (sentimental, policier, aventures) et le peu de titres que l’on trouve de lui par rapport à ses confrères s’explique, du coup, par le jeune âge auquel il mourut. Dans le genre policier, qui est le seul qui m’intéresse, on notera au moins 5 titres publiés dans la collection « Le Roman Policier » des... [Lire la suite]
22 novembre 2020

La morte en robe blanche

Continuons lentement la découverte des aventures du détective Francis Bayard, écrites par Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est un auteur de littérature populaire, auteur de pièces de théâtre, et directeur de collections (regroupant généralement ses écrits). Si l’homme manie aisément l’humour, il écrivit également dans le genre policier et, pour cela, fit régulièrement appel au même personnage, le détective Francis Bayard. Si ce personnage vit, à partir de 1942, ses aventures regroupées au sein de la... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Le crime du Parc de Saint-Cloud

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire (ceux qui lisent toutes mes chroniques — y a-t-il des gens assez masos pour ça ? — doivent avoir l’impression que je radote à force de répéter peu ou proue les mêmes choses d’une critique à l’autre d’un titre de l’auteur). À partir d’environ 1910 et pendant près d’un demi-siècle, l’auteur, sous différents pseudonymes (René Valbreuse, Marcel-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henri de Trémières…) abreuva de nombreuses collections fasciculaires... [Lire la suite]
27 septembre 2020

Un crime bizarre

J’irai droit au but : « Un crime bizarre » est un texte bizarre ! Voilà, fin de ma chronique, à la prochaine. Non, je sens bien qu’il faut que je développe un petit peu mes propos. Tout d’abord, j’espère ne pas avoir à vous apprendre que Marcel Priollet fut l’un des principaux piliers de la littérature populaire française (si je vous l’apprends, cela veut dire que vous ne lisez pas mes chroniques). L’auteur, entre 1910 et 1960, fut l’un des grands pourvoyeurs de textes pour les diverses collections... [Lire la suite]