02 octobre 2022

Les Pirates de la voie ferrée

Bien que José Moselli (1882-1941) soit surnommé péjorativement « l’écrivain sans livre », il fut l’auteur d’une immense production… entièrement destinée à des journaux et magazines de la première moitié du XXe siècle. La plupart de ses récits furent publiés dans des magazines jeunesse des éditions Offenstadt. S’il est désormais plus connu pour ses récits d’anticipation (« La fin d’Illa », par exemple), on ne doit pas occulter la part policière de la bibliographie de l’auteur même si sa plume, inspirée... [Lire la suite]

25 septembre 2022

La fontaine de Neptune

Paul Dargens, de son vrai nom Paul Salmon (1884-1965), est un auteur de littérature populaire qui œuvra beaucoup dans le monde du fascicule jeunesse, aventures et policier, sous divers pseudonymes (Paul Dargens, Paul Darcy, Robert Navailles). Il participe grandement à l’une des toutes premières collections fasciculaires policières, « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi, une collection de fascicules de 32 pages née en 1916. À partir de 1920 et pendant trois années, il proposera près de... [Lire la suite]
25 septembre 2022

Le danger de l'ombre

Luc Hardy est un détective né de la plume de Paul Dargens. Paul Dargens, de son vrai nom Paul Salmon (1884-1965) est un auteur de littérature populaire principalement actif dans le monde de la littérature fasciculaire. Sa production est conséquente et signée sous pseudonymes (Paul Dargens ou Paul Darcy, principalement) et dirigée en grande partie vers les genres policier et aventure. Paul Dargens participe activement à l’une des toutes premières collections fasciculaires policières « Le Roman... [Lire la suite]
14 août 2022

La maison des sourires étranges

« La maison des sourires étranges » est probablement le dernier titre de la « Collection Rouge » des éditions Janicot dans lequel apparaît le commissaire Barma, un personnage né de la plume de l’écrivain Lucien Van der Haeghe. Pour rappel, la « Collection Rouge » est une collection d’une centaine de fascicules de 32 pages, double colonne, parue vers 1943, pour laquelle les auteurs avaient pour coutume de signer des contrats de plusieurs titres. Cette écriture par « lot » favorisait... [Lire la suite]
07 août 2022

Le corbeau gris

La « Collection Rouge » des éditions Janicot, une collection de fascicules de 32 pages, double colonne, à partir de 1943, proposa aux lecteurs un peu plus de 100 titres… Dans cette centaine de titres, on retrouve plusieurs personnages récurrents issus de la plume de plusieurs auteurs : Tancrède Ardant de Frédéric Sipline ; commissaire Mazère, commissaire Machard, le détective A.B.C. Mime de Maurice Lambert ; Doum, reporter de Nevers-Séverin… et quelques autres… Dans le lot, on peut également... [Lire la suite]
07 août 2022

Ciné-Roman Montmartrois

En l’an de grâce 1946, en le jour 7e du mois de mai, naquit un drôle de journal ou un journal drôle, à la fois magazine papier et radiophonique, mené par les baguettes de quelques noms issus du milieu du journalisme, de la littérature, de la chanson de la télévision ou de la radio dont les plus connus sont Raymond Souplex, Jean Rigaux, Fernand Trignol… 27 numéros hebdomadaires au moins (au plus ?) dans lesquels les lecteurs retrouvaient tout un tas de chroniques télés, radios, littéraires, nouvelles, et... [Lire la suite]

31 juillet 2022

La main de sang

Entre 1943 et 1944, les éditions Janicot proposèrent aux lecteurs la « Collection Rouge » regroupant un peu plus de 100 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants entre 10 000 et 12 000 mots. Rares sont les auteurs participant à cette collection à être des habitués de la littérature fasciculaire. On notera bien sûr, Jean des Marchenelles, Maurice Lambert, mais pour le reste, ce sont des écrivains que l’on retrouve rarement ailleurs. Et ce fut souvent... [Lire la suite]
24 juillet 2022

La preuve accablante

Lucien van der Haeghe est un écrivain sur lequel je n’ai guère de renseignements si ce n’est qu’il officiait au milieu des années 1940 et qu’il était probablement ancré dans la région Nord, du fait de ses multiples collaborations avec l’écrivain et éditeur Jean des Marchenelles… En 1943, 1944, pour le compte des éditions Janicot, il écrit quelques récits policiers pour la « Collection Rouge », qui seront publiés sous la forme de fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits d’environ... [Lire la suite]
19 juin 2022

Les buveurs de sang

Je me dois de, sans cesse, me répéter à chacune de mes chroniques sur les textes de Marcel Priollet, signé du pseudonyme de Marcelle-Renée Noll et intégrant, à la fin des années 1930, la collection fasciculaire « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes. Comme, sur les près de cent titres de la collection, les 9/10 ème sont issus de la plume de Marcel Priollet (1884-1960), un des principaux piliers de la littérature populaire policière et sentimentale (mais pas que), cela m’oblige à... [Lire la suite]
19 juin 2022

Casaque orange, toque blanche

Marcel Priollet… Oui, je sais, je vais me répéter, mais comme tout le monde ne lit pas toutes mes chroniques, certains d’entre vous ignorent encore peut-être qui est Marcel Priollet. Donc, Marcel Priollet (1884-1960) fut un des principaux piliers de la littérature populaire française et plus particulièrement celle fasciculaire (comme Henry Musnik, Paul Dargens, Albert Bonneau, Rodolphe Bringer, Max-André Dazergues, Marcel Allain et quelques autres). Sa production fut immense et... [Lire la suite]