19 juin 2022

Casaque orange, toque blanche

Marcel Priollet… Oui, je sais, je vais me répéter, mais comme tout le monde ne lit pas toutes mes chroniques, certains d’entre vous ignorent encore peut-être qui est Marcel Priollet. Donc, Marcel Priollet (1884-1960) fut un des principaux piliers de la littérature populaire française et plus particulièrement celle fasciculaire (comme Henry Musnik, Paul Dargens, Albert Bonneau, Rodolphe Bringer, Max-André Dazergues, Marcel Allain et quelques autres). Sa production fut immense et... [Lire la suite]

24 avril 2022

Gil = X...

Qui est en mesure d’établir une liste exhaustive de tous les romans publiés depuis le début du siècle dernier ? Personne ! tant la tâche est impossible devant l’immensité des ouvrages qui ont vu le jour ces 122 dernières années. Et ce nombre ne cesse de grandir de façon exponentielle avec les avancées techniques et notamment l’impression numérique ou encore le livre numérique. Et ce nombre ne cesse de grandir depuis que tout le monde va à l’école et que beaucoup pensent pouvoir écrire un roman, savoir écrire un... [Lire la suite]
13 mars 2022

Allô ! On m'assassine...

« Allô ! On m’assassine… » est le 10e et avant-dernier titre d’une collection fasciculaire policière éphémère, « Vidocq » publiée par les éditions l’Étrave entre 1943 et 1944. 11 fascicules de 32 pages contenant des récits indépendants d’environ 10 000 mots. 7 auteurs, dont 4, totalement inconnus. Parmi les plus « notables » : Jacques Cézembre, de son vrai nom André Reuzé (1885 - 1949) ; Rémy Lambert, de son vrai nom Jean Allary (1894 - 1959) et... [Lire la suite]
13 février 2022

Le spectre tue à onze heures

Dans l’immensité de la littérature fasciculaire policière, un éditeur fit office de leader : Ferenczi. L’un des premiers ou le tout premier à se lancer dans le genre avec les aventures de Marc Jordan, un clone du Nick Carter américain, Ferenczi enchaîne avec un nombre impressionnant de collections policières fasciculaires, depuis « Le Roman Policier » illustré par Gil Baer jusqu’à « Mon Roman Policier » illustré par Georges Sogny et « Le Verrou » et « Feux Rouges », l’une des... [Lire la suite]
30 janvier 2022

120 carats pour un tombeau

Le fait qu’un auteur signe les aventures de son personnage par le nom dudit personnage, laissant ainsi penser qu’il est le personnage, n’est pas l’apanage de Frédéric Dard et de son San Antonio. Je pourrais citer quelques exemples, passés ou récents, comme Lew Dolegan (Louis Fournel) ou Cicéron Angledroit (Claude Picq). Bien souvent, quand un auteur se glisse dans les oripeaux d’un personnage, il le choisit plutôt de façon avantageuse. Pas trop vieux, charmant, charmeur, courageux, fort, intelligent, pas trop... [Lire la suite]
23 janvier 2022

L'homme suspect

  Ce qu’il y a de bien, quand on fait une chronique sur un roman de Georges Simenon, Frédéric Dard ou Léo Malet, c’est qu’il n’y a pas besoin de présenter l’auteur, tout le monde le connaît, même ceux qui n’ont jamais lu un seul de ses textes. Mais, quand, comme moi, on se plonge dans des récits de la même époque (ou presque), mais d’auteurs bien moins réputés, alors que tout autant (voire plus) prolifiques et lus, au moment de leurs publications, que les écrivains suscités, il est à chaque fois nécessaire... [Lire la suite]

12 janvier 2022

C.Q.F.D. : Un mort dans la tempête

Avez-vous déjà lu des romans drôles ? Probablement ! Avez-vous déjà lu des romans drôles écrits par KAMASH ? Il y a déjà moins de chances, sinon, je le saurais. En tous cas, si vous avez lu le précédent roman de KAMASH, félicitations à vous, vous faites partie d’une communauté extrêmement restreinte. Non pas que ce roman ne soit pas bon (très très peu de monde l’a détesté, mais peu de monde l’a lu, ceci explique cela). Non, j’ose même dire que le précédent roman de KAMASH, « Détective par intérim »... [Lire la suite]
09 janvier 2022

La marque bleue

Paul Salmon (1884-1965) fut un écrivain prolifique de la littérature populaire fasciculaire qui, sous différents pseudonymes (Paul Dargens, Paul Darcy, Paul Dancray, Robert Navailles), signa un grand nombre de récits dans divers genres à la mode à son époque. Devenu aveugle en cours de carrière, il continua pourtant à écrire, aidé en cela par son épouse et écrivain elle-même, Léonce Prache. Son pseudonyme de Paul Dargens fut principalement utilisé pour signer ses récits destinés aux éditions... [Lire la suite]
02 janvier 2022

Trois femmes, un meurtre

L’énigmatique écrivain J. A. Flanigham est l’auteur d’un nombre conséquent de fascicules policiers publiés entre 1946 et 1959. Dans un premier temps, il écrit des aventures autour de personnages récurrents : Bill Disley, le reporter détective et Dick et Betty Reutel, un couple d’aventuriers détectives dont les récits sont publiés tout d’abord dans la collection « murmure d’amour » des éditions du Moulin Vert sous la forme de fascicules de 16 pages, double colonne contenant des textes d’environ... [Lire la suite]
12 décembre 2021

Au pouvoir de l'ennemi

Nat Pinkerton est un personnage littéraire né en 1907 de la plume d’auteur(s) allemand(s) afin de naviguer sur le succès de deux séries provenant des É.-U. : « Nick Carter » et « Buffalo Bill ».Tout comme les deux séries citées, celle-ci fut distribuée dans toute l’Europe par les éditions Eichler (puis Sobelli quand celle-ci a racheté tout le catalogue de la précédente). Comme rien ne se créée, rien ne se perd, tout se transforme, Nat Pinkerton est un savant mélange entre les deux séries phares de... [Lire la suite]