31 janvier 2021

La maison de la falaise

« La maison de la falaise » est, à l’origine, un fascicule de 32 pages issu de la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes vers 1936-1937. Il est signé Marcelle Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet, grand pourvoyeur de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et le milieu des années 1950. L’auteur exerça dans différents genres : aventures, anticipation, jeunesse, mais c’est avant tout dans les fascicules dramatico sentimentaux et policiers qu’il employa sa... [Lire la suite]

31 janvier 2021

Le double crime de l'homme mort

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire. Entre 1909 et le milieu des années 1950, l’auteur abreuva de nombreuses collections sentimentales, aventures, anticipation et policières grâce à son immense production signée de son nom et divers pseudonymes (René Valbreuse, Henri de Trémières, R. M. de Nizerolles, Marcel-Renée Noll…). Dans le genre policier, Marcel Priollet développa deux séries pour les éditions Tallandier dans le milieu des années 40 (« Old... [Lire la suite]
24 janvier 2021

Cinq hommes tatoués

Marcel Priollet est un auteur de littérature populaire fasciculaire qui fut en activité depuis la fin de la première décennie du XXe siècle jusqu’au milieu des années 1950. S’il œuvra dans différents genres, c’est avant tout dans les récits dramatico-sentimentaux et ceux, policier, qu’il s’affaira tout particulièrement. Sa production fut immense et s’il existe un grand nombre de séries sentimentales signées de sa plume sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henri de Trémières, R.M. de Nizerolles,... [Lire la suite]
24 janvier 2021

Deux coups de feu dans la nuit

Et voilà ! Cela fait plus d’une cinquantaine d’articles que j’écris sur les textes de Marcel Priollet et je vous soupçonne de ne toujours pas savoir qui est cet auteur de littérature populaire. Alors, comme à chaque fois, je vais tenter de vous le présenter succinctement. Marcel Priollet est un écrivain dont la période de production s’étant environ depuis 1910 jusqu’au milieu des années 1950. Il écrivit énormément pour la littérature fasciculaire, que ce soit à travers des récits d’aventures, d’aventures... [Lire la suite]
17 janvier 2021

Le crime du Rapide

Je ne devrais pas avoir à présenter Marcel Priollet. Encore moins après plus d’une cinquantaine de chroniques sur autant de ses récits. Pourtant, je soupçonne encore certains d’entre vous de ne pas connaître cet auteur de littérature populaire. Aussi vais-je faire court. Marcel Priollet (1884 - 1960) fut un pilier de la littérature populaire et plus particulièrement de la littérature fasciculaire. Dès 1910, il ne cessa de l’abreuver par un nombre incalculable de textes dans les genres aussi variés que l’anticipation, le... [Lire la suite]
17 janvier 2021

L'énigme des diamants

« L’énigme des diamants » est un titre paru en 1936 dans la collection « Police et Mystère » des éditions Ferenczi sous la forme d’un fascicule de 64 pages contenant un récit d’environ 19 000 mots. Il est signé H. J. Magog, un auteur qui fit les beaux jours de la littérature populaire en s’exerçant principalement, mais pas que dans deux genres : le policier et la fantastique. Si c’est dans le roman d’anticipation que l’écrivain demeure plus facilement dans la mémoire de certains lecteurs... [Lire la suite]

10 janvier 2021

L'agence Bakerson

La littérature populaire fasciculaire doit beaucoup aux auteurs, bien évidemment, mais on oublie souvent de mettre en avant l’immense attrait que pouvaient avoir les couvertures de ces ouvrages bien souvent nées de la main d’illustrateurs (même si certains éditeurs faisaient plutôt appel à des photographes). On nommera, sans conteste, des artistes tels Gil Baer, Maurice Toussaint, René Brantonne, Claudel, Gino Starace, Henri Armengol, Georges Sogny, Louis Maîtrejean… et bien d’autres. Mais parfois, les... [Lire la suite]
20 décembre 2020

Le N° 13 s'est échappé

Certains auteurs sont marqués par une région, par un personnage, c'est le cas, par exemple, aujourd'hui, de l'écrivain Jean Failler et son personnage de l'inspectrice Mary Lester qui vécu plus de 50 aventures dans la région bretonne si chère à son créateur. C'était le cas, hier (un hier bien lointain) de Jean Decoine, un Lillois plus connu sous le pseudonyme de Jean des Marchenelles qui, ormis ses comédies de théâtre, écrivit principalement pour faire vivre son personnage du détective Francis Bayard alias le « Sphinx ». Sa région,... [Lire la suite]
13 décembre 2020

Le détective milliardaire

La littérature populaire de la première moitié du XXe siècle a fait vivre nombre d’auteurs de tous poils et de tous acabits. Certains sont venus par hasard à l’écriture, d’autres y sont venus par goût, et l’on ne compte pas ceux qui se sont lancés dans l’aventure dans le seul but de pouvoir se nourrir. Il faut dire que la littérature populaire de l’époque avait besoin d’un nombre immense de textes pour peupler les journaux, les magazines, les fascicules et les romans destinés au bon peuple dont ces aventures étaient l’un des... [Lire la suite]
13 décembre 2020

La banque mystérieuse

« La banque mystérieuse » est une aventure du détective américain, installé à Paris, Paddy Wellgone, de H. J. Magog. H. J. Magog, de son vrai nom, Henri-Georges Jeanne (1877 - 1947), même s’il est désormais totalement oublié, fut l’un des piliers de la littérature populaire de la première moitié du XXe. De sa production, il inonda les collections fasciculaires, mais également les magazines et les journaux, dans les genres à la mode à l’époque (aventure, sentimental, policier, fantastique). Il fait partie de ces... [Lire la suite]