08 janvier 2023

Oskal

Comme vous ne le savez peut-être pas (auquel cas cela veut dire que vous ne lisez pas toutes mes chroniques), je suis toujours à la recherche d’auteurs de récits policiers de langue française (pour éviter les problèmes de traduction et être certain de lire ce que l’auteur a voulu écrire) et encore plus de personnages récurrents… Aussi, quand j’apprends l’existence d’un auteur que je ne connaissais pas et que celui-ci a écrit plusieurs romans autour des mêmes enquêteurs, j’ai du mal à résister à l’envie de découvrir la plume du... [Lire la suite]

18 décembre 2022

Fils de personne

Quand on est fan de polar de langue française comme je le suis, il semble logique de se tourner, chaque année, vers le roman ayant emporté le prix du « Quai des Orfèvres »… Oui, je me suis dit cela également fut une époque. Puis j’ai lu certains de ces romans et j’ai déchanté. Depuis, je ne me penche pas systématiquement vers le lauréat de l’année. Mais il m’arrive de temps en temps de replonger la main dans le pot de confiture, ce que je viens de faire avec le vainqueur de la dernière cession : « Fils de... [Lire la suite]
20 novembre 2022

On a tué une femme

Je poursuis tranquillement ma découverte de la collection policière fasciculaire « Les Trois As » des Éditions Chantal, crée à Toulouse en 1940 ou 1941. Après avoir lu le premier titre, « L’homme sans pied gauche », de cette collection qui compte presque une vingtaine de titres de 32 pages, je viens de déguster le second, « On a tué une femme », signé Jean Caubet. Pour information, j’avais déjà lu ce titre il y a six ans, mais, depuis, mon avis semble s’être modifié, probablement par le fait... [Lire la suite]
16 octobre 2022

N'accusez personne

Yann Le Cœur est un auteur dont seuls les amateurs de récits d’enquêteurs de la première moitié du siècle antérieur ont été des lecteurs. Né en 1902 et mort prématurément en 1951, Yann Le Cœur, de son vrai nom Jean-Marie Le Lec, s’est lancé dans l’écriture de romans policiers au début des années 1940. En quelques années, il écrivit une demi-douzaine de romans dont la double particularité est de se dérouler dans la région de Quimper et de mettre en scène Martial Le Venn alias le commissaire Mars (et quelques autres personnages... [Lire la suite]
11 septembre 2022

Disparition instantanée

Inspecteur Marcellin est un des nombreux personnages nés de la plume de l’écrivain et journaliste Henry Musnik. Henry Musnik, la plupart d’entre vous ne le connaissent pas, mais, pour les passionnés, comme moi, de littérature fasciculaire du siècle dernier, il est réputé pour son immense production. Né en Chili en 1895, il deviendra, en France, l’un des principaux pourvoyeurs des collections de fascicules de 32 pages et 64 pages, principalement dans le genre policier, puis dans le genre aventure, à partir des... [Lire la suite]
11 septembre 2022

L'étrange Denise

Je poursuis ma découverte des enquêtes de l'inspecteur Marcellin, un des nombreux personnages nés de la plume de l'incontournable Henry Musnik (1895-1957). Je dis « incontournable » car, comme moi, quand on adore la littérature fasciculaire du siècle dernier, quand on ne jure que par le genre policier et quand, par-dessus tout, on affectionne tout particulièrement les personnages récurrents, alors, on ne peut pas ne pas connaître Henry Musnik, un journaliste et écrivain né au Chili et qui fut, entre 1930 et sa mort, l'un des... [Lire la suite]

04 septembre 2022

L'esprit d'Hoëdic

  « L’esprit d’Hoëdic » ou l’histoire d’un flic dépaysé deux fois ! Rémi Devallière est un auteur parisien né en 1951 déraciné dès sa jeunesse pour se retrouver en Bretagne où il mènera une carrière de médecin. À la retraite, il se lance dans l’écriture et, en 2015 paraît son premier roman : « L’esprit d’Hoëdic », l’histoire d’un flic marseillais en poste à Paris et qui va se rendre sur l’île d’Hoëdic, au sud de Vannes, pour enquêter sur la mort d’un ancien supérieur parti depuis longtemps... [Lire la suite]
28 août 2022

L'ennemi secret

Résumé des épisodes précédents : Il était une fois, dans un temps très lointain, c’est-à-dire vers le milieu du siècle dernier, un écrivain né au Chili en 1895 qui, à partir de 1930 et jusqu’à sa mort en 1957, abreuva de ses très nombreux récits, les diverses collections fasciculaires policières et aventures de plusieurs éditeurs. Son nom, il le signait à la pointe de sa plume, d’un « M » qui veut dire Musnik, Henry Musnik ; ou d’un « O » qui veut dire Olasso, Pierre Olasso ; ou d’un... [Lire la suite]
31 juillet 2022

Le juge n'aime pas faire le mort

  Yann Le Cœur, de son vrai nom, Jean-Marie Le Lec (1902-1951), est un écrivain d’origine bretonne qui ne cessa, dans les romans policiers qu’il écrivit, de mettre sa Région en général et la Cornouaille en particulier, au centre de ses intrigues, tant par la géographie que par les mœurs des habitants… Malheureusement, il mourut seulement quelques années après s’être lancé sérieusement dans l’écriture de romans policiers et il ne laisse derrière lui qu’un peu plus d’une demi-douzaine de titres… « Le juge n’aime pas faire... [Lire la suite]
19 juin 2022

Le mystère du taxi bleu

Marcel Priollet fut un pilier de la littérature populaire fasciculaire pendant près d’un demi-siècle à partir de 1910. Réputé pour ses séries dramatico-sentimentales autour des malheurs de jeunes femmes ou jeunes filles, il a également beaucoup œuvré dans le récit policier bien que deux seules séries avérées semblent pouvoir lui être imputées sous son vrai nom et aucun sous ses divers pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuses, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll…) Pourtant, lorsque l’on épluche son... [Lire la suite]