03 octobre 2021

La fugue de monsieur Victor

Je poursuis donc ma lecture des aventures de « Mister Nobody, l’Homme au masque de satin », une série de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots et publiée à partir de 1946. L’auteur en est un dénommé Edward Brooker, de son vrai nom Édouard Ostermann, né en 1904, est un écrivain dont on connaît peu de choses. À ce point même que l’on n’en trouve plus trace après 1947. Avant la Guerre, il écrivit un bon nombre de romans policiers et... [Lire la suite]

25 juillet 2021

La dame au collier d'or

Marcel Priollet (1884-1960) fut un auteur de littérature populaire fasciculaire très prolifique qui œuvra dans différents genres (aventures, fantastique, jeunesse, policier, drame, sentiments…) entre 1910 et la fin des années 1950. Il signa son immense production de différents pseudonymes : René Valbreuse, Henry de Trémières, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll… S’il est connu surtout pour ses séries dramatico-sentimentales contant les malheurs de jeunes femmes, il est également l’auteur de... [Lire la suite]
13 juin 2021

Le secret de la villa « Mon Rêve »

Allez, zou, revenons à Marcel Priollet, un auteur de littérature populaire fasciculaire que l’on ne présente plus, mais que je dois tout de même présenter malgré les nombreuses chroniques que j’ai faites sur ses différents récits. Marcel Priollet, alias René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll, est un auteur dont l’activité littéraire s’étend sur un demi-siècle entre 1910 et 1960. Durant ces cinq décennies l’auteur écrivit un nombre considérable de fascicules... [Lire la suite]
23 mai 2021

Accident ? Crime ? Suicide ?

Bon, je vous fais un rapide résumé de la situation : Marcel Priollet, bien que nombre d’entre vous ne le connaissent pas, fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire, adulé par les lecteurs, notamment pour ses séries dramatico-sentimentales mettant en scène de pauvres jeunes femmes malheureuses. Mais l’auteur, écrit également un nombre considérable de récits policiers, d’aventures ou fantastiques, et ce entre 1910 et la fin des années 1950. Sa production fut signée sous son nom ou divers... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Le drame du Val de Cère

« Le drame du Val de Cère » est un roman mettant en scène le personnage du commissaire Jules Troufflard né de la plume de Jean Buzancais, alias René Byzance, alias Léo Sandrey, de son vrai nom André Rastier. René Byzance (je lui conserve ce pseudonyme) fut un auteur de littérature populaire qui écrivit assez peu (ou bien sous d’autres pseudonymes non encore identifiés) à qui l’on doit au moins deux personnages récurrents de policier : Gonzague Gaveau, alias le Professeur, qui vécut... [Lire la suite]
15 novembre 2020

Le sillon tragique

H.J. Magog alias Henri-Georges Jeanne est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qui a un peu été oublié. Auteur prolifique de romans d’aventures, romans policiers, romans fantastiques, contes, feuilletons… dont nombre romans ont été diffusés dans les magazines et les journaux de l’époque sous forme de feuilletons. Il a notamment inondé les pages du journal « Le Matin » avec ses romans et une chronique quotidienne, « Les 1 001 matins » que... [Lire la suite]

01 mars 2020

Le drame de la chambre noire

Léon Groc (1882 - 1956) est un écrivain journaliste qui œuvra beaucoup pour la littérature populaire à travers des contes, des romans, des nouvelles, pour les journaux et les collections de son époque. Il navigua dans différents genres (aventures, fantastique, sentimental, historique, patriotique, policier), mais c’est avant tout pour sa production policière et fantastique voire fantastico-policière, que l’auteur a conservé une certaine aura (surtout pour les amateurs de littérature populaire) auprès des lecteurs. Si la... [Lire la suite]
29 décembre 2019

L'homme au pouce croisé

« L’homme au pouce croisé » est un texte signé Jean ST CLAIR, un pseudonyme de Jacques Debout, de son vrai nom Chanoine René Roblot (1872 - 1939). Ce récit parut en 1926 au sein de la seconde série de la collection de fascicules de 32 pages « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi. L’HOMME AU POUCE CROISÉ Version romancée et personnelle à l’auteur du drame de Mayerling, au début de l’année 1889, qui fit chanceler l’Empire austro-hongrois et modifia à jamais la face de l’Europe, la... [Lire la suite]
03 février 2019

Le drame du Studio 5

René Duchesne est un de ses innombrables auteurs de la littérature populaire se cachant sous pseudonyme et dont il est, à l’heure actuelle, impossible d’établir l’identité réelle (à moins que cela soit son vrai patronyme, allez savoir). Toujours est-il que l’on ne sait rien sur cet auteur à part qu’il a œuvré dans les années 1920 et 1930, énormément dans le domaine policier, et beaucoup pour les éditions Ferenczi, mais pas que, la preuve avec le titre d’aujourd’hui « Le Drame du Studio 5 » qui fût édité, à... [Lire la suite]
09 décembre 2018

Je l'ai assassinée !

Poursuivons notre découverte des « Enquêtes du Professeur », une série initialement éditée en 1946 dans la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques par le 10e épisode : « Je l’ai assassinée ». Rappelons tout de même que la plupart des textes de la série qui en compte 15 ne sont pas signés et que ceux qui le sont portent la signature de René Byzance derrière lequel se cacherait Jean Buzançais, un auteur dont on ne sait pas grand-chose. Que le personnage principal... [Lire la suite]