21 juin 2020

Marée blanche

« Marée blanche » est le 4e épisode de la série littéraire « Les enquêtes de Mary Lester », une série policière de Jean Failler. Jean Failler est un auteur né Quimper en 1940 qui a écrit quelques romans historiques, des recueils de nouvelles, des scénarios pour la télévision et deux séries, une pour enfants : « Filosec et Biscoto » et « Les enquêtes de Mary Lester » qui compte plus de 50 épisodes. Généralement, les romans de l’auteur ont pour cadre sa si chère... [Lire la suite]

05 avril 2020

La bande Keminoff

Pour certains, les moins aguerris avec le genre, la littérature populaire policière française débute avec les romans d’Émile Gaboriau voire Eugène Sue avec « Les Mystères de Paris », et s’achève avec ceux de Georges Simenon (quoique l’auteur soit extrait de la gangue par son statut devenu culte). Entre les deux naviguent des auteurs dont le nom des personnages a laissé plus de traces dans les esprits que les leurs propres : Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur qui cache l’écrivain... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Nec

Bien que plongé depuis quelque temps dans les entrailles obscures de la collection culte « Série Noire » des éditions Gallimard, j’hésitais à remonter vers la surface pour découvrir des œuvres plus récentes. Dans mon esprit, la « Série Noire » était plus vieille que moi (ou presque) ou n’était pas. Depuis fort longtemps, je vois Daniel Picouly à la télé et je me dis que le gars a l’air plutôt sympa et qu’il faudrait, un jour, que je découvre sa plume. Mais, un mec sympa est-il forcément un bon... [Lire la suite]
09 juin 2019

Aux limites de l'angoisse

« Aux limites de l’angoisse » est un texte de l’énigmatique J.A. Flanigham publié dans la collection « Police et Mystère » 2e série des Éditions Ferenczi au premier trimestre 1957, sous un format fasciculaire de 64 pages équivalant à un texte d’environ 20 000 mots. Je ne reviendrai pas sur l’auteur dont on ne connaît rien si ce n’est un autre de ses pseudo (nul doute que Flanigham ne soit déjà un pseudo), Raymon Gauthier et qu’il sévit entre 1946 et 1959 dans différentes collections aux... [Lire la suite]
31 mars 2019

Toutes des garces !...

« Toutes des garces !... » est le 4e épisode de la série « Les dessous de l’agence Garnier » signée de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham. Je ne reviendrai pas sur l’auteur dont on ignore qui se cachait sous ce pseudonyme si ce n’est le même qui se cachait également sous l’alias Raymond Gauthier. Si vous avez déjà lu tout ou partie de mes critiques sur les textes de J.A. Flanigham, que ce soit à propos des épisodes de ses séries (« Bill Disley, reporter-détective », « Dick et... [Lire la suite]
31 mars 2019

De quoi frémir !

« De quoi frémir ! » est le troisième épisode de la série « Les dessous de l’Agence Garnier » née de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham, un talentueux auteur de la littérature populaire qui sévit entre 1945 et 1959 et dont il est actuellement impossible de cerner qui se cachait derrière ce pseudonyme. « Les dessous de l’Agence Garnier » est une série datant de 1955 et 1956 qui livre 6 épisodes publiés dans les 6 numéros du magazine « Miroir Police ». L’épisode était... [Lire la suite]

31 mars 2019

Les tripes au soleil...

Décidément, ces derniers temps, je suis dans ma période « J.A. Flanigham », un auteur énigmatique de la littérature populaire de la moitié du XXe siècle qui sévît entre 1945 et 1958. Il faut dire que, plus je découvre la plume de ce monsieur (ou, madame... après tout, on ne sait pas qui se cache derrière ce pseudonyme, mais vu la piètre image de la femme reflétée par ses écrits, j’aurai plutôt tendance à dire « Monsieur »...) et plus celle-ci m’enchante, chaque fois pour des raisons différentes, même si les... [Lire la suite]
12 mars 2017

L'homme au stylo

« L’homme au stylo » est une série de 6 fascicules (au format 13,5 X 14.5 cm) signés Jean Fabien, un alias de Marcel Idiers, un écrivain belge né en 1886 et mort dans les années 50. L’auteur, écrivant également sous autres pseudonymes (Sreidi, Robert Pédro), est assez difficile à cerner puisque des rumeurs le soupçonnent d’avoir écrit la plupart de ses textes en collaboration avec sa femme ou d’avoir repris à son compte des textes de son ex-femme (la même ? je ne sais point). Comme... [Lire la suite]
31 juillet 2016

Le signe des quatre

Si tout le monde sait désormais que le personnage de Sherlock Holmes a très vite été pesant pour son auteur, Conan Doyle, il est bon de noter que cette situation était déjà vraie dès cette seconde aventure du détective anglais. Effectivement, Conan Doyle commence, à l'époque, à avoir du succès avec d'autres romans, mais accepte, pour l'argent, d'écrire une histoire pour un tout nouveau magazine. Étant en pleine écriture de son nouveau roman, il est obligé d'en interrompre sa rédaction. Afin de gagner du temps pour cette corvée... [Lire la suite]
08 novembre 2015

Le serpent aux mille coupures

DOA, un pseudonyme énigmatique pour un auteur tout aussi énigmatique. DOA est l'acronyme de Dean On Arrival, qui, selon les sources, aurait été inspiré, soit par un terme sous lequel, aux É.-U., on nomme un patient mort à l'arrivée à l'hôpital (cela signifie Mort À l'Arrivée) ou d'un film américain de 1950, inspiré d'un film allemand des années 30 et dont je ne connais que le remake avec Dennis Quaid dans le rôle principal. « Le serpent aux mille coupures » s'intéresse à un personnage, « Lynx » qui est déjà... [Lire la suite]