24 novembre 2019

Le loup de velours noir

La littérature populaire de la première moitié du XXe siècle est un océan dont on ne connaît toujours pas toutes les espèces le peuplant. Tiens, ma métaphore, au départ, me semblait judicieuse, mais, en m’apprêtant à la prolonger et à l’étirer, je me rends compte qu’elle tombe à l’eau d’elle-même. Bref, la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle est un immense vivier de textes dont certains se noient sous les autres et dont certains auteurs demeurent plus inconnus encore que les récits eux-mêmes. Mais,... [Lire la suite]

22 septembre 2019

Mort au téléphone

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, bien que né au Chili en 1895, fut un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire policière (tout en « R ») du début des années 1930 jusqu’à la fin des années 1950. Si l’auteur a principalement produit des séries autour de personnages récurrents dont, bien souvent, les titres étaient disséminés au milieu d’autres au sein de collections policières, il a également, mais plus rarement, écrit des textes indépendants comme « Mort au... [Lire la suite]
25 août 2019

Le port des brumes

Étant en plein dans ma période de découverte de l’univers du commissaire Maigret, j’enchaîne les romans, toujours dans un ordre chronologique, mais pas forcément en lisant tous les épisodes. En fait, sachant que je ne lirai pas l’ensemble de la production de Simenon au sujet du personnage qui le rendit célèbre, je préfère ne choisir que des romans dont les quatrièmes me parlent plus ou bien sélectionner les romans les plus plébiscités. Aujourd’hui, donc, 12e enquête du Commissaire Maigret qui, une fois encore, va se rapprocher... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Le sourire de mort

Marius Pégomas est de retour pour un 28e épisode : « Le sourire de mort ». Marius Pégomas est un détective marseillais né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy en 1936. Le personnage qui vécut 35 aventures fut créé pour prendre la succession de Thérèse Arnaud, l’espionne française, une héroïne du même Pierre Yrondy, qui participa à 65 missions au sein, tout comme son homologue, d’une collection éponyme de fascicules 32 pages double colonne offrant des épisodes... [Lire la suite]
17 mars 2019

Sorcellerie à Covent Square

J.A. Flanigham est un auteur énigmatique de la littérature populaire du milieu du XXe siècle pour lequel je me passionne depuis que j’ai découvert sa plume à travers les enquêtes de Bill Disley, le reporter-détective. L’auteur a sévi en 1945 et 1959, dans diverses collections, principalement chez deux éditeurs : Les Éditions Lutèce et les Éditions Ferenczi. Pour les seconds, tous les titres, ou presque, sont regroupés dans la collection « Le Verrou ». Pour les premiers, J.A. Flanigham a proposé au moins... [Lire la suite]
23 septembre 2018

Le fabuleux héritage de Sir Grandville

La littérature populaire pullule de personnages récurrents en tous genres, et ce depuis près d’un siècle et demi avec une recrudescence depuis le succès des Nick Carter au tout début du XXe siècle. Parmi ces personnages récurrents, dans la littérature populaire policière, en particulier, on retrouve, le plus souvent, des policiers ou des détectives. Mais aussi des héros exerçant d’autres fonctions en parallèle de celle de redresseur de torts. Ainsi les cambrioleurs-détectives sont nombreux (John Strobbins,... [Lire la suite]
08 février 2017

Les funérailles du procureur Fleg

Petit retour dans le passé et dans le catalogue des éditions Ferenczi. Après avoir un petit peu parlé de la collection « Mon Roman Policier », 1re et 2e édition, il était temps de porter notre attention sur la collection « Le Verrou ». La collection « Le Verrou » comporte 204 ou 205 titres de 128 et 96 pages publiés entre 1951 et 1958. Si la couverture des premiers titres est plutôt sombre avec un dessin sur fond noir, les illustrations prendront, finalement, toute la couverture. Le... [Lire la suite]