02 janvier 2022

On frappe dans l'ombre

  Étant passionné de littérature populaire policière fasciculaire, c’est une évidence, pour moi, de m’intéresser aux éditions Ferenczi. Certes, ce n’est pas le seul éditeur à avoir proposé ce format et ce genre aux lecteurs du siècle dernier, mais c’est l’un des tout premiers, si ce n’est le premier. Effectivement, Ferenczi s’est lancé à corps perdu dans cette dualité genre/format à partir de 1907 et la série « Marc Jordan » créée pour concurrencer les traductions des aventures de Nick Carter qui déferlaient sur... [Lire la suite]

28 juin 2020

Les Enfants du Dragon

« Les Enfants du Dragon » est le troisième opus d’un triptyque publié au sein de la collection « Mon Roman d’Aventures » des Éditions Ferenczi en 1955. Signés par l’énigmatique Charles Richebourg, ces trois fascicules : « Le bourreau a disparu », « Deux yeux de Saphir » et « Les Enfants du Dragon » de 32 pages chacun (un peu moins de 10 000 mots par titre), forment une seule et même histoire découpée pour intégrer le format de la collection. Certains... [Lire la suite]
17 mai 2020

Le mystère du puits

Rodolphe Bringer est un auteur de la littérature populaire qu’il ne devrait plus être besoin de présente. Du moins, ne devrais-je plus avoir à le présenter vu le nombre de fois où j’en ai parlé dans mes chroniques. Effectivement, Rodolphe Bringer (1869 - 1943) est un auteur incontournable de la littérature populaire de par la quantité de sa production tant que par sa qualité et les genres et formats abordés. Journaliste, écrivain, il nourrit les journaux de ses contes, nouvelles et romans ainsi que les collections... [Lire la suite]
25 août 2019

Le pendu de Saint-Pholien

J’avais tort !! Oui, bon, il me faut bien l’avouer, je suis imparfait, perfectible, mais je le reconnais, l’avoue, l’assume. Je suis passionné de littérature populaire du début du XXe siècle. Jusque là, rien à me reprocher. Je suis un fanatique du roman policier au point de ne lire qu’exclusivement ce genre qui, heureusement, est suffisamment poreux et perméable qu’il peut être miscible avec n’importe quel autre genre. Là non plus, il n’y a pas de quoi me tenir grief. Je ne lis plus qu’exclusivement des textes écrits... [Lire la suite]
07 juillet 2019

Le vampire des Martigues

Marius Pégomas est un personnage fictif inventé par l’énigmatique auteur de littérature populaire Pierre Yrondy. Marius Pégomas est un détective marseillais qui, en 1936, vécu 35 aventures regroupées au sein d’une collection éponyme de fascicules 32 pages, double colonne (environ 13 000 mots)... Pierre Yrondy est un auteur dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il fut journaliste, directeur de théâtre, probablement acteur de théâtre, qu’il écrit quelques pièces, quelques romans et... [Lire la suite]