21 juillet 2019

Le sourire de mort

Marius Pégomas est de retour pour un 28e épisode : « Le sourire de mort ». Marius Pégomas est un détective marseillais né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy en 1936. Le personnage qui vécut 35 aventures fut créé pour prendre la succession de Thérèse Arnaud, l’espionne française, une héroïne du même Pierre Yrondy, qui participa à 65 missions au sein, tout comme son homologue, d’une collection éponyme de fascicules 32 pages double colonne offrant des épisodes... [Lire la suite]

31 mars 2019

Ça barde, et comment !

Et comment que ça barde dans ce second opus de la série « Les dessous de l’Agence Garnier », signée de l’énigmatique J.A. Flanigham. J.A. Flanigham est comme un excellent tueur à gages. On ne sait pas qui il est ni à quoi il ressemble, mais, sans prévenir, il débarque par surprise et t’en colle une qui te change à tout jamais. Sauf que son arme de prédilection est sa plume et il sait s’en servir, le bougre. J.A. Flanigham est un pseudonyme qui sévît entre 1945 et 1959 dans la littérature populaire, notamment au sein des... [Lire la suite]
17 février 2019

Le tango rouge

« Le tango rouge » est le 11e épisode de la série « Thérèse Arnaud » initialement éditée au milieu des années 1930. Elle conte les aventures de Thérèse Arnaud, alias l’Agent C. 25, la meilleure espionne du 2e Bureau, lors de la Première Guerre mondiale. Le personnage est né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy dont on ne sait grand-chose si ce n’est qu’il est également l’auteur d’une autre série, policière, celle-ci : « Marius Pégomas ». Les deux... [Lire la suite]
03 février 2019

Le crime des Quatre Jeudis

Louis Roubaud est un des nombreux journalistes à s’être également essayé au métier de romancier, ou l’inverse, tant ses deux métiers semblent s’être imposés à lui en même temps. Né en 1884 à Marseille et mort à Lyon en 1941, l’homme fût un grand reporter de guerre et un journaliste d’investigation reconnu, ami d’Albert Londres, qui travailla pour de nombreux journaux et magazines dont « Détective », « Le Petit Parisien », « L’Intransigeant »... En parallèle, l’homme écrivit également des... [Lire la suite]
16 décembre 2018

Le mystère du cabanon

Marius Pégomas, le célèbre détective marseillais, est un personnage créé par l'énigmatique écrivain Pierre Yrondy en 1936 pour une série fasciculaire de 36 titres de 32 pages double colonnes (environ 13 000 mots). Chaque épisode est indépendant et « Le mystère du cabanon » est le 17ème de la série. Pour en savoir plus sur la série, le personnage ou l'auteur (même s'il l'on ne sait pas grand chose sur ce dernier) il suffit de se reporter à mes chroniques sur les épisodes précédents. Le mystère du cabanon : Quatre amis attendent... [Lire la suite]
09 décembre 2018

Le trapèze de la mort

La série « Les enquêtes du Professeur », je le répète comme à chaque chronique concernant un épisode de celle-ci, a été initialement éditée au sein de la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques en fascicules de 16 pages bien denses en 1946. Si quelques épisodes sur les 15 sont signés René Byzance, la plupart ne sont pas signés mais sont probablement dus au même auteur. L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » car il a fait Sorbonne et travaille depuis... [Lire la suite]

02 décembre 2018

La pendue du Pré-Catelan

4e épisode des « Enquêtes du Professeur », signé René Byzance, initialement édité dans la collection « L’Indice » aux éditions Populaires Monégasques.L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » parce qu’il a fait Sorbonne et a écrit une thèse sur « Les Variations de la voyelle O dans les langues ougaro-caucasiennes ».Difficile d’en dire plus sur l’auteur d’autant que la plupart des épisodes ne sont pas signés.Il est intéressant de noter que les « Enquêtes du... [Lire la suite]
02 décembre 2018

Crime au bar du peuple

Lecture un peu dans le désordre des « Enquêtes du Professeur » de René Byzance ou autres (certains titres sont signé Byzance, d’autres ne sont pas signés).Après avoir découvert Le Professeur, alias l’inspecteur Gonzague Gaveau, par « Meurtre à Baumugnes » et « L’assassinat de la mère Cibiche », voilà que je lis enfin la toute première enquête du personnage : « Crime du Bar du Peuple ».Gonzague Gaveau est un inspecteur de police qui a fait Sorbonne, d’où son surnom et qui,... [Lire la suite]
16 septembre 2018

Le crime du Bar du Peuple

Lecture un peu dans le désordre des « Enquêtes du Professeur » de René Byzance ou autres (certains titres sont signé Byzance, d’autres ne sont pas signés). Après avoir découvert le Professeur, alias l’inspecteur Gonzague Gaveau, par « Meurtre à Baumugnes » et « L’assassinat de la mère Cibiche », voilà que je lis enfin la toute première enquête du personnage : « Le crime du Bar du Peuple ». Gonzague Gaveau est un inspecteur de police qui a fait Sorbonne, d’où son surnom... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 avril 2018

Mon crime

Rodolphe Bringer est un auteur incontournable de la littérature populaire du début du XXe siècle. Il a écrit beaucoup de gaudrioles et de textes légers et, même dans ses romans policiers, on sent poindre un certain humour. Si sa production policière a souvent été consacrée à son personnage récurrent du Commissaire Rosic, il a également écrit des « polars » sans le faire apparaître. Quand on est habitué à la plume policière de Rodolphe Bringer, on ne peut qu’être surpris à la lecture de « Mon... [Lire la suite]