09 août 2020

On a volé le secret de l'avion atomique

« On a volé le secret de l’avion atomique » est la 5e aventure de l’inspecteur Paul Barre. Ces aventures, au nombre de 8, se présentaient, en 1945 et 1946, sous la forme de fascicules de 16 pages contenant des récits d’un peu plus de 6 000 mots chacun, et publiés aux Éditions Populaires Monégasques. Une partie des textes est signée Michel Cory, probablement un pseudonyme de l’auteur Maurice Coriem, tandis que le reste n’est pas signé. L’inspecteur Paul Barre est un homme riche et... [Lire la suite]

02 août 2020

Un ver dans le fruit

Thérèse Arnaud est le personnage central d’une série d’espionnage datant de 1934 composée de 64 fascicules de 32 pages, double-colonne, parue aux éditions Baudinière et contenant des récits d’un peu moins de 15 000 mots. Sur l’auteur, Pierre Yrondy, pas beaucoup d’informations à avancer : il fut directeur de théâtre, probablement comédien de théâtre également, et auteur de romans, de pièces de théâtre, et de deux séries fasciculaires : « Thérèse Arnaud, espionne Française » et... [Lire la suite]
19 avril 2020

Le mystère du cercle rouge

  La littérature populaire regorge d’un nombre incalculable d’auteurs qui, sous leur identité, ou derrière des pseudonymes, ont abreuvé celle-ci de leurs textes. Souvent, l’on ne sait rien de ces pseudonymes, pas grand-chose de ces auteurs, parfois, on en sait peu, d’autres, on en apprend trop. J’ai coutume de dire que peu importe la vie d’un auteur, seuls ses écrits comptent. C’est d’autant plus vrai quand la vie de l’auteur n’a rien de très glorieux. C’est la raison pour laquelle, au lieu de m’intéresser à... [Lire la suite]
16 février 2020

Torpille M.X.33

« Torpille M.X.33 » est un court roman paru vers 1945 dans la sous-collection « Alain Barrois, le Roi des Détectives » de la collection de fascicules de 32 pages, « Collection d’Angoisse » des éditions Artima. Cette sous-collection comporte uniquement 4 titres dont la moitié est signée Luc Valmont, l’autre, André Valmont. Difficile d’identifier le ou les auteurs (impossible de savoir si le changement de prénom n’est pas dû à une erreur de l’éditeur) et on ne trouve guère autres... [Lire la suite]
06 octobre 2019

La tête de mort

Raaa, la littérature populaire française est un vaste territoire difficile à défricher. Mais si la littérature populaire française offre parfois des allures de jungle amazonienne, la littérature populaire québécoise semble bien plus impénétrable pour un petit lecteur de l’hexagone. Aussi, n’ai-je pas grand-chose à raconter sur l’auteur de « La tête de mort », un certain Jean Jacques. Pas beaucoup plus à dire sur la série à laquelle appartient ce titre : « Les aventures policières de l’inspecteur Durand ».... [Lire la suite]
11 août 2019

Le document volé

« Le document volé » est un récit écrit par l’auteur belge Marcel Idiers et publié, à l’origine, sous le pseudonyme de Robert Pedro au sein de la collection « Roman pour la jeunesse » des Éditions Rouff en 1935, dans un format fascicule 32 pages, simple colonne, contenant à peine plus de 12 000 mots. Marcel Idiers est un auteur né en Belgique en 1886 et mort dans les années 1950 qui a beaucoup œuvré pour la littérature populaire, notamment dans les genres... [Lire la suite]

30 juin 2019

L'énigme de la cabine 29

John Strobbins est un personnage inventé par l’auteur José Moselli, un des trop nombreux oubliés de la littérature populaire. L’homme écrivit de très nombreux textes pour les magazines et journaux entre 1910 et 1940 et enchanta un nombre considérable de lecteurs. S’essayant à plusieurs genres (aventures, policier, science-fiction) José Moselli développa plusieurs séries dont « Iko Terouka », « Browning et Cie », « M. Dupont, détective »... dont certaines s’étalèrent sur plus d’une... [Lire la suite]
23 juin 2019

Du sang sur le bitume

Est-il encore besoin de vous dire combien j’adore les romans de J.A. Flanigham ? Ce n’est pourtant pas faute de l’écrire à chacune de mes chroniques sur un de ses titres tant, jusqu’ici, aucun ne m’a réellement déçu. J.A. Flanigham, je ne pourrais vous en dire grand-chose tant il est mystérieux, si ce n’est que derrière ce pseudo se cache un autre nom, tout aussi énigmatique : Raymon Gauthier. Tout ce que l’on sait de lui c’est qu’il œuvra dans la littérature populaire (principalement policière) entre 1946 et 1959 chez... [Lire la suite]
02 juin 2019

La mort frappe au 3e rappel

Depuis le temps que je vous en parle, il me semble inutile de vous présenter, désormais, J.A. Flanigham, l'excellent auteur de littérature populaire qui sévit entre 1945 et 1959. D'ailleurs, le voudrais-je que j'en serai totalement incapable puisque l'on ne sait toujours pas qui se cachait derrière ce pseudonyme. La seule chose que nous a laissé l'écrivain est un grand nombres de textes policiers très inspirés du roman noir à l'américaine, disséminés dans diverses collections chez plusieurs éditeurs et faisant vivre, parfois,... [Lire la suite]
26 mai 2019

S.O.S.

Plus grand monde de nos jours ne s’en souvient malheureusement, mais Amédée Ferdinand Pujol dit René Pujol, fût un acteur majeur de la culture populaire de la première moitié du XXe siècle. « Culture » et non seulement « Littérature », car le bonhomme abreuva de ses œuvres différents médias, que ce fut en tant que journaliste, librettiste, scénariste, auteur de pièces de théâtre, réalisateur de cinéma ou compositeur. Si aucun de ses films n’est demeuré dans l’esprit des cinéphiles les plus avertis, le... [Lire la suite]