24 juillet 2022

Le manoir hanté

« Le manoir hanté » est, à l’origine, un fascicule de 32 pages, double-colonne, paru en 1943 dans la « Collection Rouge » des éditions Janicot. Il est signé L. van der Haeghe. Il met en scène deux personnages récurrents de l’auteur que l’on retrouve dans plusieurs titres écrits pour la même collection : le commissaire Barma et le détective Paul Duval (ainsi que son jeune assistant Stanislas). Effectivement on retrouve ces personnages (des fois Barma sans Duval et inversement) dans au moins... [Lire la suite]

20 mars 2022

Huit histoires de fantômes

« Huit histoires de fantômes » est un petit livre de 107 pages publié aux éditions de L’Ours Polar (en fait, une association), en 2019, via Amazon et réédition, semblerait-il, du titre éponyme publié en numérique en 2015 aux éditions QazaQ. Mais, « Huit histoires de fantômes » est surtout un livre signé Jean-Baptiste Ferrero, raison pour laquelle je me suis intéressé à cet ouvrage alors que je ne suis pas féru de nouvelles, que je ne lis que des polars et que je ne suis pas attiré par les histoires de... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2022

Concurrence déloyale

Je poursuis ma découverte des aventures de Mister Nobody, l’Homme au masque de satin, un gentleman cambrioleur né de la plume d’Edward Brooker et m’approche doucement de la fin avec cette 13e aventure : « Concurrence déloyale ». Pour rappel, la série « Mister Nobody, l’Homme au masque de satin », publiée en 1946, comporte 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots. Mister Nobody, dont on ne connaît pas la véritable... [Lire la suite]
19 décembre 2021

Les nuits de Portinfern

Dans le monde de la littérature populaire, il existait une passerelle de la taille du Golden Gate entre le métier de journaliste et celui d’écrivain. Bien souvent, les futurs auteurs se faisaient la plume sur des articles avant de se lancer dans des récits de fiction. Le nombre de ces « transhumants » est impressionnant et en faire une liste exhaustive serait impossible. Je citerai volontiers Rodolphe Bringer, Henry Musnik, André Chapentier, allant jusqu’à Louis Roubaud (plus journaliste... [Lire la suite]
05 août 2018

Le puits qui parle...

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire dont je vous ai déjà parlé pour de multiples titres. Après la lecture de deux séries policières des années 40, « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », je me plonge, désormais, dans sa production pour la collection culte « Mon Roman Policier », 1re série, de l’illustre éditeur Ferenczi, datant des années 1920. Comme je l’ai déjà spécifié pour d’autres titres de ladite collection,... [Lire la suite]