29 juillet 2018

La machine à rendre fou

Continuons notre découverte de la production de Marcel Priollet, un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle, pour la collection culte « Mon Roman Policier », 1re série, des éditions Ferenczi, datant des années 1920. Marcel Priollet, je vous en ai déjà beaucoup parlé pour ses deux séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », mais aussi pour ses autres participations à la fameuse collection ferenczienne. ... [Lire la suite]

29 juillet 2018

Quand sonnera minuit...

Encore un petit voyage dans la bibliographie de Marcel Priollet, auteur culte de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle avec ce titre écrit, à l’origine, pour la collection « Mon Roman Policier », 1re série, des éditions Ferenczi. Marcel Priollet, est-il encore nécessaire de le préciser pour ceux qui lisent mes chroniques, est l’auteur des séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », écrites dans les années 1940. Mais... [Lire la suite]
29 juillet 2018

Par le trou d'une serrure

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont je vous ai déjà parlé à de multiples reprises pour ses séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs ». Si vous avez lu ces chroniques, vous savez désormais tout le bien que je pense de l’auteur, de ces personnages et de son style. Oui, mais voilà. Les deux séries en question ont été écrites dans les années 1940. Le style et les sujets de ces séries étaient... [Lire la suite]
22 juillet 2018

L'Ombre Rousse

Fabrice Delphi est un auteur de la littérature populaire que je n’avais pas, jusque là, abordé, pour la simple et bonne raison que je ne m’étais encore jamais penché sur un de ses textes. C’est chose faite désormais avec « L’Ombre Rousse », un titre initialement édité dans cultissime collection « Mon Roman Policier », 1re série, de la non moins culte maison d’édition Ferenczi. Fabrice Delphi ou DELPHI-FABRICE, de son vrai nom Gaston Henri Adhémar Risselin, est né le 10 octobre 1887 et... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Une fête qui finit mal

Jacques Bellême est un auteur assez énigmatique puisque l’on ne connaît de lui que quelques pseudonymes dont, le plus utilisé pour écrire des romans policiers, est H. R. Woestyn. C’est sous ce pseudo qu’il a beaucoup œuvré dans les différentes collections des éditions Ferenczi. Effectivement, nombreux sont les romans portant sa signature. Cette chronique portera sur l’un de ses titres : Une fête qui finit mal : Suite à un terrible concours de circonstances, le joaillier Salnave, pensant vendre à une cliente une... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Le travail de bureau est dangereux

Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 octobre 2017

L'horrible mort de Miss Gildchrist

Jean-Toussaint Samat est un auteur qui, en son temps, eut un certain succès et obtint même des récompenses pour ses ouvrages et depuis 2003 un prix à son nom est désormais décerné. Cependant, aujourd’hui, qui connaît l’auteur et sa production ? Jean-Toussaint Samat est né en Camargue en 1891. La Première Guerre le voit servir dans l’aviation, et, ensuite, son métier l’amène à voyager à travers le monde (notamment la Guyane et Madagascar). Ses origines provençales, son service durant la guerre et ses voyages lui apportent du... [Lire la suite]
03 septembre 2017

Les traces du vampire

« Les traces du vampire » est un court roman de Gustave Gailhard qui reprend le personnage du policier Serge Vorgan. Ce titre s’inscrit donc dans la collection « Serge Vorgan », dont « La police est en alerte » est la première enquête et « Les traces du vampire », la quatrième. Les traces du vampire : Le brigadier-chef de la Sûreté Générale, Serge Vorgan, est chargé d’une bien délicate affaire. Une série de crimes horribles a lieu dans les trains en... [Lire la suite]
13 août 2017

Commissaire Odilon Quentin

Comment ai-je pu omettre de vous parler de la série « Commissaire Odilon Quentin » de Charles Richebourg ??? Charles Richebourg, je l’ai déjà évoqué (ainsi qu’Odilon Quentin), dans ma chronique sur « 30 rouge pair passe » du même auteur. Mais, l’auteur et la série méritent bien plus que d’être simplement évoqués. Si je ne vais pas pouvoir m’étaler sur Charles Richebourg, faute d’informations le concernant, si ce n’est, quelques pseudonymes sous lesquels il se cachait, j’ai... [Lire la suite]
08 février 2017

Les funérailles du procureur Fleg

Petit retour dans le passé et dans le catalogue des éditions Ferenczi. Après avoir un petit peu parlé de la collection « Mon Roman Policier », 1re et 2e édition, il était temps de porter notre attention sur la collection « Le Verrou ». La collection « Le Verrou » comporte 204 ou 205 titres de 128 et 96 pages publiés entre 1951 et 1958. Si la couverture des premiers titres est plutôt sombre avec un dessin sur fond noir, les illustrations prendront, finalement, toute la couverture. Le... [Lire la suite]