12 août 2018

L'homme qui s'escamote

Claude Ascain est un auteur majeur de la littérature populaire française, au moins par sa production immense avec laquelle il abreuva les différentes collections du cultissime éditeur de l’époque (Ferenczi & fils), sous de nombreux pseudonymes (Jean Daye, Gérard Dixe, Pierre Olasso, Florent Manuel, Alain Martial...) ou sous son propre nom : Henry Musnik. Quand on écrit beaucoup, que l’on doit beaucoup écrire, il est plus simple de se reposer sur des personnages que l’on maîtrise, raison... [Lire la suite]

13 mai 2018

En trois coups de dés

Florent Manuel, alias Henry Musnik, est un auteur de la littérature populaire française né au Chili en 1895 et mort en1957. Il a été un des piliers de la littérature fasciculaire qu'il a inondé de sa production sous de nombreux pseudos. En trois coups de dés : Les Romieu viennent de subir un second vol de bijoux. Le domestique a été soupçonné et licencié, mais la police n'a pas réussi à trouver une preuve contre l'homme et encore moins le butin. L'inspecteur Gaspin, chargé de relancer l'enquête, part sur la piste du valet... [Lire la suite]
13 mai 2018

Dans un vieux château

Comme je n’ai pas grand chose à dire sur l’auteur que ce que j’en avais dis lors d’une précédente chronique sur l’un de ses titres, je répète donc : Florent Manuel est un des nombreux alias de l’auteur chilien de langue française, Henry Musnik, né à Punta Arenas en 1895 et mort à Paris en 1957.  D’abord journaliste sportif, il se tourne, au début des années 30, vers l’écriture de romans d’aventures, de science-fiction et policiers.  Il a la particularité (pas si particulière, d’ailleurs), d’être... [Lire la suite]
30 décembre 2015

3) On a tué le docteur de Florent Manuel

Florent Manuel est un des nombreux alias de l'auteur chilien de langue française, Henry Musnik, né à Punta Arenas en 1895 et mort à Paris en 1957. D'abord journaliste sportif, il se tourne, au début des années 30, vers l'écriture de romans d'aventures, de science-fiction et policiers. Il a la particularité (pas si particulière, d'ailleurs), d'être édité au sein de la collection « Mon roman policier » dont est tiré le titre qui nous intéresse aujourd'hui, sous différents pseudonymes : Claude Ascain, Jean Daye,... [Lire la suite]