23 juin 2019

Le tueur aux pantoufles

Que voilà un bien étrange roman, surtout si on le sait signé par Frédéric Dard. Frédéric Dard, je ne dirais pas que je maîtrise sur le bout des doigts (je n’ai dû lire qu’une trentaine de romans de l’auteur dont la plupart tirés de la série San Antonio). Mais, par rapport aux autres romans que j’ai lus de l’auteur, celui-ci ressemble à un OLNI. Le roman a été édité en 1951 aux éditions S.E.P.O., sans doute la seule coopération entre l’auteur et l’éditeur. Le tueur aux pantoufles : Dans un petit pavillon... [Lire la suite]

16 juin 2019

Je m'appelle Requiem et je t'...

« Quand Don Camillo rencontre San Antonio », voilà une des critiques que vous pourrez lire sur cet ouvrage et sur la série (4 tomes jusqu’à présent) écrite par Sébastien Mousse alias Stanislas Petrosky... Sébastien Mousse, je viens de me rendre compte que je connaissais déjà un peu son univers avant même de découvrir sa plume. Effectivement, c’est en préparant cette chronique (car, oui, je prépare mes chroniques, ne t’en déplaise, déjà, rien qu’en lisant l’ouvrage dont je parle, ce qui n’est pas rien...)... [Lire la suite]
28 avril 2019

Du poulet au menu

Tiens, ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas « tapé » un petit Sana de derrière les fagots. Oui, car on se jette un San Antonio derrière les lunettes comme on se jetterait un alcool fort derrière la cravate. C’est bon, ça enivre, mais faut le consommer avec modération sinon, on risque de finir aux Sananonyme, ces lecteurs compulsifs des œuvres de San Antonio qui tremblent, bavent et se transforment en zombies quand ils n’ont pas leur dose. Du coup, un petit Sana de temps en temps, ça ne fait pas de mal, ça fait... [Lire la suite]
03 mars 2019

Cul sec !

« Cul sec ! » est la première enquête du détective Enzo Bartoli écrite par Enzo Bartoli. Mégalomanie rampante ou bien volonté de marcher sur les traces du Maître Frédéric Dard qui utilisa le pseudonyme de San Antonio pour écrire les aventures de San Antonio ? Un peu des deux serais-je tenté de dire. Un peu des deux, car le bonhomme avoue de lui-même s’être beaucoup amusé à écrire ce roman en tentant de faire du « San Antonio ». Mais il n’y a qu’un San Antonio, mort depuis quelques années, et... [Lire la suite]
27 janvier 2019

Le secret de polichinelle

San Antonio, épisode 28 : « Le secret de polichinelle »... 28e épisode, donc, des aventures du fameux commissaire San Antonio né de la plume de Frédéric Dard. On ne présente plus ni l’un ni l’autre, aussi, je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Le secret de polichinelle : Quatre jours après cette partie de chasse mémorable qui se solda par une hécatombe, le Vieux me fait appeler dans son burlingue secret. La pièce est triste comme un vieux numéro de la « Revue boursière », et le maître... [Lire la suite]
06 janvier 2019

La tombola des voyous

26e épisode des aventures de San Antonio signé Frédéric Dard. On ne présente plus le commissaire San Antonio, aussi ne vous le présenterais-je pas, pas plus que Bérurier que tout le monde doit connaître, ainsi que Pinaud, les trois format la Sainte Trinité de la série. La tombola des voyous : Quand on prétend être un grand pêcheur, l’as de la ligne toutes catégories, il ne faut pas dévoiler ses secrets... surtout quand ils sont aussi curieux que ceux du valeureux Bérurier. Devinez avec quoi il appâte, le Gros ?... [Lire la suite]

03 juin 2018

Les anges se font plumer

San Antonio revient pour un 25e épisode et, pour l’occasion, il part en Italie avec sa brave femme de mère, Félicie. Les anges se font plumer : Une lettre et un chiffre rédigés hâtivement sur un petit bout de papier : K 2. Ça pouvait vouloir dire beaucoup choses... Ça pouvait ne rien signifier du tout... Mais moi je ne crois pas qu’on puisse écrire deux signes, comme ça, sans que quelque chose ne se trame quelque part. K2 ? Une marque de détachant... il manque le R. Un morceau de jeu de... [Lire la suite]
20 mai 2018

Du plomb pour ces demoiselles

Frédéric Dard est principalement connu pour ses romans mettant en scène le commissaire San Antonio, mais on oublie un peu vite qu’il a écrit énormément d’autres romans sous son nom ou sous de nombreux pseudonymes. Parmi ces romans : « Du plomb pour ces demoiselles ». Cet ouvrage, édité pour la première fois en 1951, a été écrit en parallèle des premiers titres de San Antonio. On y trouve le sujet de l’époque, l’espionnage, mais un style à la fois différent de celui de l’auteur de San Antonio, mais proche de ce... [Lire la suite]
13 mai 2018

Des gueules d'enterrement

San Antonio nous revient pour une 24e aventure. Des gueules d’enterrement : Il me regarde avec intérêt et commisération. -Vous êtes monsieur Berthier ? demande-t-il. Il se dégrafe le col pour avoir plus de possibilités oratoires. -Non, réponds-je, pourquoi ? -Je venais à cause que Mme Berthier a eu un petit ennui, fait-il gauchement. -Ah ? -Oui, elle s’est fait écraser par une auto... -Et elle est morte ? -Tuée net. -C’est ce que vous appelez un petit ennui, vous ? Bérurier, l’acolyte du... [Lire la suite]
06 mai 2018

Au suivant de ces messieurs

San Antonio nous revient avec une 23e aventure qui le conduira jusqu’en Suisse. Au suivant de ces messieurs : Comme j’ouvre la porte, je fais un bond en arrière qui m’envoie dinguer dans le porte-pébroques. Il y a trois Messieurs sur le paillasson, qui s’apprêtaient à sonner. Et ceux-là, pas d’erreur possible, ce sont des vrais de vrais. Ils ont des bouilles qui ne trompent pas. Ils seraient nègres ou nains que ça ne se verrait pas davantage. Le gnard San-Antonio se demande à la brutale si, par hasard, ça ne serait... [Lire la suite]