13 juin 2021

20 000 balles pour mourir

« 20 000 balles pour mourir » est un roman policier humoristique de Jacky Goupil. Jacky Goupil, bien qu’il propose là son premier roman, n’est pourtant pas un novice de l’écriture puisque, né en 1955, il commence à écrire dans des fanzines dès l’âge de 16 ans. Sa carrière se poursuivra entre l’écriture de pièces de théâtre, de scénarios de Bandes Dessinées et il fera même l’expérience de passer de l’autre côté de la plume en devenant éditeur de façon éphémère. Bien que d’un goût éclectique,... [Lire la suite]

29 novembre 2020

J'ai bien l'honneur de vous buter

Voici encore quelques années, je n’avais jamais dévoré la prose de Frédéric Dard pas plus que fait une réelle connaissance de son personnage mythique, le commissaire San Antonio. Pourtant, adepte inconditionnel du polar, de l’humour, et, pourquoi pas, de l’argot, ainsi que de la littérature populaire, cette série s’adressait, semblait-il, tout particulièrement à moi. C’est la raison pour laquelle je décidais à l’époque de découvrir la série, lentement mais sûrement, dans l’ordre chronologique de publication. En début... [Lire la suite]
19 avril 2020

Prenez-en de la graine

« Prenez-en de la graine » est le 33e épisode d’une série que je ne vous ferais pas l’injure de présenter : « San Antonio » de Frédéric Dard. Aussi, passais-je directement à la chronique concernant le texte sans m’étende sur le personnage, l’auteur ou le contexte de la série comme j’ai coutume de faire avec des héros littéraires moins célèbres. Prenez-en de la graine : Mes petits lecteurs chéris, je crois que depuis le temps qu’on se connaît on commence à bien se connaître comme le disait... [Lire la suite]
12 janvier 2020

La vérité en salade

« La vérité en salade » est la 32e enquête du commissaire San Antonio. Inutile de présenter le personnage ni son auteur, Frédéric Dard. La vérité en salade : Le maquillage de la mémère se craquelle comme une terre trop cuite. Elle a trois tours de perlouzes sur le goitre, deux suspensions avec éclairage indirect aux étiquettes et une dizaine de bagues qui la font scintiller comme l’autoroute de l’Ouest au soir d’un lundi de Pâques. Figurez-vous que ce monticule aurifié et horrifiant s’envoie un jules de... [Lire la suite]
23 juin 2019

Le tueur aux pantoufles

Que voilà un bien étrange roman, surtout si on le sait signé par Frédéric Dard. Frédéric Dard, je ne dirais pas que je maîtrise sur le bout des doigts (je n’ai dû lire qu’une trentaine de romans de l’auteur dont la plupart tirés de la série San Antonio). Mais, par rapport aux autres romans que j’ai lus de l’auteur, celui-ci ressemble à un OLNI. Le roman a été édité en 1951 aux éditions S.E.P.O., sans doute la seule coopération entre l’auteur et l’éditeur. Le tueur aux pantoufles : Dans un petit pavillon... [Lire la suite]
16 juin 2019

Je m'appelle Requiem et je t'...

« Quand Don Camillo rencontre San Antonio », voilà une des critiques que vous pourrez lire sur cet ouvrage et sur la série (4 tomes jusqu’à présent) écrite par Sébastien Mousse alias Stanislas Petrosky... Sébastien Mousse, je viens de me rendre compte que je connaissais déjà un peu son univers avant même de découvrir sa plume. Effectivement, c’est en préparant cette chronique (car, oui, je prépare mes chroniques, ne t’en déplaise, déjà, rien qu’en lisant l’ouvrage dont je parle, ce qui n’est pas rien...)... [Lire la suite]

28 avril 2019

Du poulet au menu

Tiens, ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas « tapé » un petit Sana de derrière les fagots. Oui, car on se jette un San Antonio derrière les lunettes comme on se jetterait un alcool fort derrière la cravate. C’est bon, ça enivre, mais faut le consommer avec modération sinon, on risque de finir aux Sananonyme, ces lecteurs compulsifs des œuvres de San Antonio qui tremblent, bavent et se transforment en zombies quand ils n’ont pas leur dose. Du coup, un petit Sana de temps en temps, ça ne fait pas de mal, ça fait... [Lire la suite]
03 mars 2019

Cul sec !

« Cul sec ! » est la première enquête du détective Enzo Bartoli écrite par Enzo Bartoli. Mégalomanie rampante ou bien volonté de marcher sur les traces du Maître Frédéric Dard qui utilisa le pseudonyme de San Antonio pour écrire les aventures de San Antonio ? Un peu des deux serais-je tenté de dire. Un peu des deux, car le bonhomme avoue de lui-même s’être beaucoup amusé à écrire ce roman en tentant de faire du « San Antonio ». Mais il n’y a qu’un San Antonio, mort depuis quelques années, et... [Lire la suite]
27 janvier 2019

Le secret de polichinelle

San Antonio, épisode 28 : « Le secret de polichinelle »... 28e épisode, donc, des aventures du fameux commissaire San Antonio né de la plume de Frédéric Dard. On ne présente plus ni l’un ni l’autre, aussi, je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Le secret de polichinelle : Quatre jours après cette partie de chasse mémorable qui se solda par une hécatombe, le Vieux me fait appeler dans son burlingue secret. La pièce est triste comme un vieux numéro de la « Revue boursière », et le maître... [Lire la suite]
06 janvier 2019

La tombola des voyous

26e épisode des aventures de San Antonio signé Frédéric Dard. On ne présente plus le commissaire San Antonio, aussi ne vous le présenterais-je pas, pas plus que Bérurier que tout le monde doit connaître, ainsi que Pinaud, les trois format la Sainte Trinité de la série. La tombola des voyous : Quand on prétend être un grand pêcheur, l’as de la ligne toutes catégories, il ne faut pas dévoiler ses secrets... surtout quand ils sont aussi curieux que ceux du valeureux Bérurier. Devinez avec quoi il appâte, le Gros ?... [Lire la suite]