07 août 2022

On n'y échappe pas

Je ne connais de Boris Vian que son double maléfique : Vernon Sullivan, le pseudonyme sous lequel il signa quelques romans noirs subversifs tels « J’irai cracher sur vos tombes » ou « Et on tuera tous les affreux »… Et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas du tout apprécié cette facette de l’auteur bien que je sois un inconditionnel des romans policiers sous toutes leurs formes, même sous celle du roman noir à l’américaine des années 40-50… Aussi, il pourrait être étonnant que... [Lire la suite]