28 juillet 2019

Le cœur percé

« Le cœur percé » est la 30e enquête du détective marseillais Marius Pégomas, un personnage créé en 1936 par l’énigmatique Pierre Yrondy. La série, formatée en fascicule 32 pages double colonne (des récits d’environ 13 000 mots) et éditée par La Baudinière comporte 35 épisodes et prend la suite d’une autre série du même auteur chez le même éditeur et publiée au même format : « Thérèse Arnaud, espionne française ». Pierre Yrondy est assez difficile à cerner et si... [Lire la suite]

02 juin 2019

Le neuvième passager

« Le neuvième passager » est la 10e aventure de Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur, né de la plume de Henry Musnik, sous le pseudonyme de Claude Ascain, du moins dans sa première édition à la fin des années 1930 (1939-1940) au sein de la collection « Le Petit Roman Policier » des éditions Ferenczi (il occupera la 12e place dans la réédition au sein de la collection « Mon Roman Policier » au début des années 1950). Claude Ascain, de son vrai nom... [Lire la suite]
26 mai 2019

Les yeux dans la bouteille

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire à l’immense production dans des genres aussi variés que le roman sentimental, le roman policier, le roman d’aventures et le roman de science-fiction. Il œuvra à partir des années 1910 jusque dans les années 1950 que ce fût sous son nom ou sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll, René Valbreuse...) et chez divers éditeurs (Ferenczi, Tallandier, Fayard...) Quant à la part strictement policière de son œuvre, si... [Lire la suite]
19 mai 2019

Une Américaine a disparu

Continuons donc la lecture des aventures de Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur né de la plume de Claude Ascain. Cette découverte est, certes, faite dans le désordre, mais mettez cela sur le compte des frasques d’un éditeur qui réédite dans n’importe quel ordre, omettant certains titres et la difficulté, parfois, à chiner les ouvrages. « Robert Lacelles » est une série policière de fascicules de 32 pages (un peu plus de 8500 mots par épisode) initialement édités à partir de 1939 au sein... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'alibi

Alfred Mortier est un écrivain et journaliste né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort à Paris en 1937. Il fut élevé à la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 1930 et je vais m’arrêter là sur sa biographie, car je n’en sais pas beaucoup plus et, comme toujours, je ne m’intéresse pas à la vie des artistes, seulement à leur œuvre. Question œuvres, Alfred Mortier est principalement connu pour des œuvres poétiques et théâtrales. Pourtant, en 1937, probablement juste avant sa mort, sort un... [Lire la suite]
06 janvier 2019

La dactylo disparue

Francis Bayard est un détective né de la plume de Jean des Marchenelles, un auteur né en 1913, mort en 1995, et qui fut, également, pigiste dans un journal puis auteur de pièces de théâtre. Jean des Marchenelles dirigea la collection « Police-Privée » pour les éditions S.I.L.I.C. entre 1942 et 1944 qui ne comprend que des titres issus de sa production, principalement des fascicules de 32 pages, dont 8 titres sont consacrés au fameux détective Bayard. « La dactylo disparue » semble être le... [Lire la suite]

23 septembre 2018

Le fabuleux héritage de Sir Grandville

La littérature populaire pullule de personnages récurrents en tous genres, et ce depuis près d’un siècle et demi avec une recrudescence depuis le succès des Nick Carter au tout début du XXe siècle. Parmi ces personnages récurrents, dans la littérature populaire policière, en particulier, on retrouve, le plus souvent, des policiers ou des détectives. Mais aussi des héros exerçant d’autres fonctions en parallèle de celle de redresseur de torts. Ainsi les cambrioleurs-détectives sont nombreux (John Strobbins,... [Lire la suite]
24 juin 2018

Bagarre autour d'un cercueil

Le commissaire Odilon Quentin revient pour une 40ème enquête sous la plume de Charles Richebourg. Pour rappel, l'auteur qui se cache derrière le pseudonyme de Charles Richebourg est à l'heure actuelle encore inconnu. Bagarre autour d'un cercueil : Léon Lecointe meurt d’une congestion cérébrale. Son frère, Alcide, est emporté, cinq jours plus tard, par une embolie. Quand Prosper, le cadet de la fratrie, est retrouvé, la semaine suivante, assassiné d’une balle dans la nuque, le commissaire Odilon Quentin, chargé de... [Lire la suite]
12 novembre 2017

La vieille dame qui se défend

Stanislas-André Steeman est le deuxième grand nom, après Georges Simenon, de la littérature populaire policière belge. Moins connu que son compère, il est tout de même un pilier de la littérature belge francophone et est surtout connu pour être l’auteur du roman qui fut adapté par Henri-Georges Clouzot : « L’assassin habite au 21 ». Mais, ce que les gens ne savent pas forcément c’est que l’auteur a aussi œuvré en tant que maître de collection au sein d’une des rares collections policières... [Lire la suite]
08 février 2017

Les funérailles du procureur Fleg

Petit retour dans le passé et dans le catalogue des éditions Ferenczi. Après avoir un petit peu parlé de la collection « Mon Roman Policier », 1re et 2e édition, il était temps de porter notre attention sur la collection « Le Verrou ». La collection « Le Verrou » comporte 204 ou 205 titres de 128 et 96 pages publiés entre 1951 et 1958. Si la couverture des premiers titres est plutôt sombre avec un dessin sur fond noir, les illustrations prendront, finalement, toute la couverture. Le... [Lire la suite]