01 juillet 2018

L'escalier de feu

H.-J. Magog est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Je ne m’étalerais pas sur l’auteur, sa vie, son œuvre, je l’ai déjà fait concisément sur d’autres chroniques sur certains de ses romans et je m’intéresse plus aux textes qu’aux vies des auteurs. « L’escalier de feu » est un court roman (20 000 mots) mettant en scène le personnage du détective Paddy Wellgone déjà rencontré dans « Le testament du fantôme », « Le masque aux lunettes »... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 juillet 2018

Le masque à lunettes

H.-J. Magog est un auteur phare de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises et, notamment, pour deux titres mettant en scène le détective Paddy Wellgone, également présent dans « Le masque à lunettes ». Le masque à lunettes : Paddy Wellgone, le célèbre détective, se retrouve confronté à une étrange affaire : plusieurs paysans ont été délestés de leurs économies. Chaque fois, le forfait s’est déroulé pendant que le volé était en... [Lire la suite]
01 juillet 2018

Le testament du fantôme

Henri-Georges Jeanne alias H.J. Magog (mais aussi Jean Noal, Yves Choisin, Jacques de la Tardoire...) est un auteur incontournable de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Incontournable par son immense production, par les genres dans lesquels il a œuvré, pour avoir inondé les magazines et les journaux de ses romans, ses contes et autres textes, pour ses multiples rééditions (à l’époque). Seulement, depuis le milieu des années 1900, H.J. Magog s’est fait discret, normal, il est mort... [Lire la suite]
27 mai 2018

Le sillon tragique

H.J. Magog alias Henri-Georges Jeanne est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qui a un peu été oublié. Auteur prolifique de romans d’aventures, romans policiers, romans fantastiques, contes, feuilletons... dont nombre romans ont été diffusés dans les magazines et les journaux de l’époque sous forme de feuilletons. Il a notamment inondé les pages du journal « Le Matin » avec ses romans et une chronique quotidienne, « Les 1 001 matins » que Colette,... [Lire la suite]