07 février 2021

Pauvres petites crevettes

Geneviève Manceron (1906 - 1994) est un auteur que j’ai récemment découvert… Je dois avouer qu’en tant que passionné de littérature populaire policière et, notamment, fasciculaire, les titres que je dévore sont rarement signés par des femmes (ou alors des femmes cachées derrière des pseudos d’homme sans qu’on le sache). Non pas qu’il n’y en ait pas et, d’ailleurs, voilà longtemps que je me promets de découvrir la plume de Juliette Lermina-Flandre, la fille du grand écrivain Jules Lermina (à qui l’on doit, notamment,... [Lire la suite]

03 janvier 2021

L'assassin frappe toujours de face

« L’assassin frappe toujours de face » est le 14e épisode de la série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma ». La toute première édition, chez S.E.B.F., de cette série date de 1946 et le fut sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. Derrière l’auteur, Jean d’Auffargis, se cache un dénommé Maurice Laporte, connu pour avoir créé en 1920 les Jeunesses Communistes Françaises. L’homme quitta le parti... [Lire la suite]
29 novembre 2020

Le crime de la rue François Ier

René Trotet de Bargis est un auteur de la littérature populaire fasciculaire sur lequel les informations sont rares. Né en 1884 et mort en 1924 (il semblerait). Il écrivit dans les genres à la mode à son époque (sentimental, policier, aventures) et le peu de titres que l’on trouve de lui par rapport à ses confrères s’explique, du coup, par le jeune âge auquel il mourut. Dans le genre policier, qui est le seul qui m’intéresse, on notera au moins 5 titres publiés dans la collection « Le Roman Policier » des... [Lire la suite]
09 août 2020

Le secret de Pen-Houarn

« Le secret de Pen-Houarn » est un court roman de Maxime Audouin... Maxime Audouin, ce nom ne vous dit sûrement pas grand-chose (sauf si vous lisez régulièrement mes chroniques) fût, il y a plus d’un siècle, un écrivain renommé (surtout en Vendée). De son vrai nom Eugène Delacroix, il prit le nom de sa mère (Audouin) comme pseudonyme quand il se lança dans le journalisme et l’écriture après un début de carrière en tant qu’enseignant puis Principal de collège. Ayant toujours vécu en Vendée, la plupart de... [Lire la suite]
02 février 2020

La haine d'une sorcière

« Rien ne s’invente, tout se transforme... », cet axiome qui régit notre monde est d’autant plus juste en ce qui concerne la littérature populaire. Et cette justesse vénérable s’applique encore mieux à la série que je vais aborder une nouvelle fois aujourd’hui et dont le titre « La haine d’une sorcière » fait partie : « Nick Carter, détective ». Nick Carter est un personnage de la littérature populaire américaine créé à la fin du XIXe siècle et dont le succès ne se démentit pas pendant près... [Lire la suite]
05 juin 2013

Auteur Vs Éditeur

Quand vous naviguez, quelque peu, sur les forums d'écrivains amateurs, il n'est pas rare d'assister au vilipendage des éditeurs. Les auteurs amateurs ne sont contents que lorsqu'un éditeur leur dit que leur tapuscrit leur plait et qu'il accepte de l'éditer. Sinon... sinon, c'est la baston. Quelle que soit la réaction de l'éditeur, autre que l'acceptation d'un tapuscrit, l'auteur amateur (pas tous, heureusement, mais une bonne partie) est frustré, ce qui est compréhensible, mais de la frustration naît la rancœur et de la rancœur, la... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,