15 septembre 2019

Williamson Brothers and C°

Comment entamer une chronique sur un texte de Albert Boissière ???  Je ne saurais trop quoi vous dire pour vous convaincre de découvrir ou redécouvrir cet auteur sachant que je ne serais pas objectif tant j’adore tout ce que j’ai lu de lui. Il est des auteurs qui, parfois, vous font vivre un bon moment de lecture sans pour autant vous marquer ou vous donner une envie irrésistible de dévorer un autre ouvrage d’eux. Par contre, d’autres écrivains, eux, vont immédiatement vous rendre accroc à leur plume. C’est le cas... [Lire la suite]

04 août 2019

Une atroce machination

Antépénultième enquête de Marius Pégomas, le célèbre détective marseillais créé par l’énigmatique Pierre Yrondy, avec ce 33e épisode titré « Une atroce Machination ». Pour rappel, Marius Pégomas est un détective loufoque aux méthodes fantasques qui trouve toujours les coupables au grand dam des juges d’instruction et des policiers qui, eux, arrêtent invariablement les innocents. Pour ce faire, le détective est souvent aidé par ses proches collaborateurs : sa femme Flora, son beau-frère Titin, son... [Lire la suite]
28 juillet 2019

Le village malade

Si vous ne connaissez pas encore Marius Pégomas (et encore moins, Pierre Yrondy), c’est que vous n’êtes pas un inconditionnel de mes chroniques, ce que je peux facilement pardonner (de ne pas suivre mes chroniques, pas de ne pas connaître Marius Pégomas et Pierre Yrondy). Mais, ce pour quoi je serai moins indulgent à votre égard, c’est que vous me forcez à faire une énième présentation du personnage littéraire et de son auteur. Marius Pégomas est un détective marseillais né de la plume de l’énigmatique... [Lire la suite]
07 juillet 2019

Le vampire des Martigues

Marius Pégomas est un personnage fictif inventé par l’énigmatique auteur de littérature populaire Pierre Yrondy. Marius Pégomas est un détective marseillais qui, en 1936, vécu 35 aventures regroupées au sein d’une collection éponyme de fascicules 32 pages, double colonne (environ 13 000 mots)... Pierre Yrondy est un auteur dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il fut journaliste, directeur de théâtre, probablement acteur de théâtre, qu’il écrit quelques pièces, quelques romans et... [Lire la suite]
30 juin 2019

Sois zen et tue-le

  Cicéron Angledroit est un détective dont les aventures sont narrées par... Cicéron Angledroit ! Bon, rien d’original dans le monde de la littérature en général et de la littérature policière en particulier puisque l’auteur prenant pour pseudonyme le nom de son personnage pour narrer ses aventures à la première personne, on connaît ça depuis belle lurette (San-Antonio, Enzo Bartolli...) Dans le cas de Cicéron Angledroit se cache un certain Claude Picq. Je dis « Certain » sans que cela soit péjoratif,... [Lire la suite]
23 juin 2019

Loubard et Pécuchet

Poursuivons notre découverte (oui, je parle de moi à la troisième personne du pluriel, car je suis encore plus mégalomane qu’Alain Delon... et meilleur acteur) des auteurs français de la mythique collection « Série Noire » des éditions Gallimard, avec l’écrivain Michel Lebrun. Michel Lebrun, de son vrai nom Michel Cade, en plus d’écrivain, fut critique littéraire, scénariste et traducteur. Né en 1930, mort en 1996, il écrivit sous divers pseudonymes (Michel Lecler, Michel Lenoir, Pierre Anduz...), mais... [Lire la suite]

12 mai 2019

Darling Dollar

Et une découverte de plus, une ! Raf Vallet, sous ce pseudonyme qui ne paie pas de mine, se cache le journaliste et romancier Jean Laborde. Encore une fois, je parle de découverte alors que, sans le savoir, je connaissais déjà un peu l’œuvre de l’auteur à travers les adaptations cinématographiques de ses œuvres. Effectivement, « Le Pacha » avec Jean Gabin, est tiré de « Pouce ! » signé Jean Delion (un pseudonyme de l’auteur). « Mort d’un pourri » avec Alain Delon, est... [Lire la suite]
12 mai 2019

Le noyé du Cours Mirabeau

« Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 titres initialement publiés en 1946 dans la collection « L’Indice » des Éditions Populaires Monégasques. Si certains épisodes ne sont pas signés, certains le sont du pseudonyme de René Byzance, un probable alias de l’énigmatique écrivain Jean Buzancais. D’après l’homogénéité de style de la série, on peut vraisemblablement penser que tous les titres ont été écrits par le même auteur. La série fut publiée sous le format fascicule 16 pages,... [Lire la suite]
21 avril 2019

Les incendiaires de la Ciotat

« Les incendiaires de La Ciotat » est le 22e épisode de la série « Marius Pégomas », à l’origine une série au format fascicule de 32 pages, double colonne (environ 13 000 mots par titre) signée par l’énigmatique écrivain Pierre Yrondy et publiée par les éditions Baudinières en 1936. Pierre Yrondy, difficile de cerner le bonhomme. Il est l’auteur de quelques pièces de théâtre, journaliste et, surtout, auteur de deux séries fasciculaires, l’une d’espionnage : « Thérèse... [Lire la suite]
07 avril 2019

La tragique aventure du mime Properce

Je ne pourrai répéter à propos de l’auteur de « La tragique aventure du mime Properce » ce que j’ai déjà évoqué lors de ma chronique sur « Un crime a été commis », déjà parce que l’auteur des deux romans est le même, Albert Boissière, et parce que je n’ai pas grand-chose à y rajouter : Albert Boissière est un feuilletoniste et écrivain du tout début du XXe siècle. Si l’homme et l’écrivain est actuellement tombé dans le plus parfait anonymat, il livra, à son époque, plusieurs feuilletons et... [Lire la suite]