14 octobre 2018

Une femme dans l'ombre

Bill Disley, le reporter-détective, est un personnage de la littérature populaire française créé par l’énigmatique J.A. Flanigham derrière lequel se cache un auteur au nom probablement bien moins « anglophone » dont la BNF nous fournit comme autre pseudonyme Raymond Gauthier. Bill Disley a vu ses aventures éditées sous des formats courts : 32/48 pages, mais aussi sous un format un peu plus étalé : 128 pages. Bill Disley, dans l’esprit, est une sorte de Nestor Burma (pas celui de la... [Lire la suite]

07 octobre 2018

Mystère autour d'un collier

Bill Disley est un reporter-détective anglais né, dans les années 1940, de la plume de J.A. Flanigham, un pseudonyme qui en cache un autre, Raymond Gauthier, qui lui-même cache une identité qui nous est à l’heure actuelle inconnue. Bill Disley a vécu de nombreuses aventures dans de courts romans édités, à l’époque, aux formats 16 pages, 32 pages, 48 pages ou 128 pages en fonction des collections et des rééditions. Les éditions de 16 à 48 doivent receler des textes d’environ... [Lire la suite]
30 septembre 2018

Nettoyage en série

La littérature populaire française n’aura jamais de cesse de nous faire vivre de bons moments en compagnie de personnages sympathiques et d’auteurs talentueux, connus, reconnus, méconnus, inconnus ou oubliés, mais, pour beaucoup, très mystérieux. Parmi ceux-ci, l’écrivain J.A. Flanigham et son personnage de reporter-détective, Bill Disley. Il n’est pas rare que la littérature populaire se nourrisse d’elle-même. Anthropophage par essence, les personnages puisent dans l’âme de leurs prédécesseurs, les écrivains dans l’encre de... [Lire la suite]
23 septembre 2018

Le fabuleux héritage de Sir Grandville

La littérature populaire pullule de personnages récurrents en tous genres, et ce depuis près d’un siècle et demi avec une recrudescence depuis le succès des Nick Carter au tout début du XXe siècle. Parmi ces personnages récurrents, dans la littérature populaire policière, en particulier, on retrouve, le plus souvent, des policiers ou des détectives. Mais aussi des héros exerçant d’autres fonctions en parallèle de celle de redresseur de torts. Ainsi les cambrioleurs-détectives sont nombreux (John Strobbins,... [Lire la suite]
16 septembre 2018

Meurtre à Baumugnes

Les « Enquêtes du Professeur », c’est une série éditée dans la collection « L’indice » des éditions Populaires Monégasques dans les environs de 1946. La collection « L’indice » semble avoir regroupé également d’autres textes que ceux autour du Professeur. Les textes de la série semblent avoir tous été écrits pas René Byzance, même si la plupart son non signés, pseudonyme qui cacherait, selon certains, l’auteur Jean Buzançais dont, de toute façon, je ne sais rien. Gonzague Gaveau est un... [Lire la suite]
12 mars 2017

L'homme au stylo

« L’homme au stylo » est une série de 6 fascicules (au format 13,5 X 14.5 cm) signés Jean Fabien, un alias de Marcel Idiers, un écrivain belge né en 1886 et mort dans les années 50. L’auteur, écrivant également sous autres pseudonymes (Sreidi, Robert Pédro), est assez difficile à cerner puisque des rumeurs le soupçonnent d’avoir écrit la plupart de ses textes en collaboration avec sa femme ou d’avoir repris à son compte des textes de son ex-femme (la même ? je ne sais point). Comme... [Lire la suite]
11 août 2013

La ville noire

Nicolas Bouchard est un auteur de cinquante et un ans qui s'est essayé, en tant qu'écrivain, à presque tous les genres. Du roman jeunesse, à la science fiction, au polar en passant par la Fantasy et le roman historique. C'est à travers un roman policier historique que s'est effectué ma découverte de l'auteur. "La ville noire" est un premier opus indépendant d'une trilogie autour d'un personnage récurent, l'institutrice Augustine Lourdeix. La ville noire : Limoges, 1900. Deux femmes sont sauvagement assassinées à quelques jours... [Lire la suite]