22 septembre 2019

Mort au téléphone

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, bien que né au Chili en 1895, fut un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire policière (tout en « R ») du début des années 1930 jusqu’à la fin des années 1950. Si l’auteur a principalement produit des séries autour de personnages récurrents dont, bien souvent, les titres étaient disséminés au milieu d’autres au sein de collections policières, il a également, mais plus rarement, écrit des textes indépendants comme « Mort au... [Lire la suite]

02 juin 2019

Le neuvième passager

« Le neuvième passager » est la 10e aventure de Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur, né de la plume de Henry Musnik, sous le pseudonyme de Claude Ascain, du moins dans sa première édition à la fin des années 1930 (1939-1940) au sein de la collection « Le Petit Roman Policier » des éditions Ferenczi (il occupera la 12e place dans la réédition au sein de la collection « Mon Roman Policier » au début des années 1950). Claude Ascain, de son vrai nom... [Lire la suite]
02 juin 2019

Le mystère de l'abri

René Byzance est un mystérieux auteur de la littérature populaire qui écrivit principalement de courts récits policiers dont la série « Les enquêtes du Professeur » qui compte 15 épisodes façonnés en fascicules 16 pages très denses (vers 9 000 mots) et qui furent publiés au sein de la collection « L’Indice » des Éditions Populaires Monégasques en 1946-1947. La série met en scène l’inspecteur Gonzague Gaveau, surnommé Le Professeur parce qu’il a fait Sorbonne et qu’il écrit, depuis dix... [Lire la suite]
05 mai 2019

Le cadavre sentait trop bon

René Byzance est un auteur de la littérature populaire dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est que son nom ou un autre de ses pseudonymes est probablement Jean Buzançais. « Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 épisodes initialement éditée en 1946 par les Éditions Populaires Monégasques au sein de la collection « L’Indice ». Elle est composée de fascicules 16 pages, simple colonne contenant environ 9 à 10 000 mots chacun.   LE CADAVRE SENTAIT TROP BON   ... [Lire la suite]
09 décembre 2018

La martingale du diable

« La martingale du diable » est un épisode de la série « Les enquêtes du Professeur » initialement publiée dans la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques en 1946 sous la forme de fascicules de 16 pages bien denses. L’auteur en est probablement René Byzance, je dis « probablement », car celui-ci signe quelques textes de la série, les autres sont non signés, mais le style laisse supposer que le même auteur mystérieux (on ne sait rien de René Byzance) les a... [Lire la suite]
02 décembre 2018

Crime de Première Classe

Poursuivons les « Enquêtes du Professeur » initialement éditées dans la collection « L’Indice » des éditions populaires Monégasques courant 1946 par ce cinquième épisode : « Crime de Première Classe ». Le « Professeur » est le surnom donné à l’inspecteur Gonzague Gaveau, un policier dont il est difficile de connaître l’affectation au fil des épisodes. Peut-être est-il un ancêtre du Capitaine Marleau (l’héroïne de la série télévisée réalisée par Josée Dayan et dont... [Lire la suite]

04 novembre 2018

Le secret de la Folle-aux-chats

Bill Disley est un reporter-détective créé par la plume de J.A. Flanigham au cours des années 1940. Je ne vous dirais pas qui se cache derrière le pseudonyme utilisé pour signer ces aventures, personne ne le sait vraiment. Ce sont les mystères de la littérature populaire du siècle dernier. Tout ce que vous avez à savoir est que les aventures de Bill Disley ont été éditées, au départ, sous plusieurs formats : livret 32 pages, livret 48 pages et livret 128 pages. Les deux premiers formats offrent... [Lire la suite]
14 octobre 2018

Une femme dans l'ombre

Bill Disley, le reporter-détective, est un personnage de la littérature populaire française créé par l’énigmatique J.A. Flanigham derrière lequel se cache un auteur au nom probablement bien moins « anglophone » dont la BNF nous fournit comme autre pseudonyme Raymond Gauthier. Bill Disley a vu ses aventures éditées sous des formats courts : 32/48 pages, mais aussi sous un format un peu plus étalé : 128 pages. Bill Disley, dans l’esprit, est une sorte de Nestor Burma (pas celui de la... [Lire la suite]
07 octobre 2018

Mystère autour d'un collier

Bill Disley est un reporter-détective anglais né, dans les années 1940, de la plume de J.A. Flanigham, un pseudonyme qui en cache un autre, Raymond Gauthier, qui lui-même cache une identité qui nous est à l’heure actuelle inconnue. Bill Disley a vécu de nombreuses aventures dans de courts romans édités, à l’époque, aux formats 16 pages, 32 pages, 48 pages ou 128 pages en fonction des collections et des rééditions. Les éditions de 16 à 48 doivent receler des textes d’environ... [Lire la suite]
30 septembre 2018

Nettoyage en série

La littérature populaire française n’aura jamais de cesse de nous faire vivre de bons moments en compagnie de personnages sympathiques et d’auteurs talentueux, connus, reconnus, méconnus, inconnus ou oubliés, mais, pour beaucoup, très mystérieux. Parmi ceux-ci, l’écrivain J.A. Flanigham et son personnage de reporter-détective, Bill Disley. Il n’est pas rare que la littérature populaire se nourrisse d’elle-même. Anthropophage par essence, les personnages puisent dans l’âme de leurs prédécesseurs, les écrivains dans l’encre de... [Lire la suite]