31 janvier 2021

Un cri au micro

  La littérature, c’est comme les gens (d’ailleurs, les auteurs sont des gens, surtout Cocteau, d’Ormesson, de la Fontaine et j’en passe). Ainsi, ton milieu ne détermine pas tes qualités, mais si tu prends le temps de prendre soin de toi, tu présenteras toujours mieux que dans le cas inverse. Bon, c’est nul comme analogie, mais je veux dire que ce n’est pas parce que la littérature est populaire qu’elle est moins bien qu’une autre. Juste, quand tu dois faire avec des contraintes de temps (écrire vite, être vite publié) et de... [Lire la suite]

24 janvier 2021

Deux coups de feu dans la nuit

Et voilà ! Cela fait plus d’une cinquantaine d’articles que j’écris sur les textes de Marcel Priollet et je vous soupçonne de ne toujours pas savoir qui est cet auteur de littérature populaire. Alors, comme à chaque fois, je vais tenter de vous le présenter succinctement. Marcel Priollet est un écrivain dont la période de production s’étant environ depuis 1910 jusqu’au milieu des années 1950. Il écrivit énormément pour la littérature fasciculaire, que ce soit à travers des récits d’aventures, d’aventures... [Lire la suite]
03 janvier 2021

L'assassin frappe toujours de face

« L’assassin frappe toujours de face » est le 14e épisode de la série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma ». La toute première édition, chez S.E.B.F., de cette série date de 1946 et le fut sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. Derrière l’auteur, Jean d’Auffargis, se cache un dénommé Maurice Laporte, connu pour avoir créé en 1920 les Jeunesses Communistes Françaises. L’homme quitta le parti... [Lire la suite]
29 novembre 2020

Le suicide de Danyèle X...

L’inconvénient, avec les fascicules de la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi (une collection datant des années 1920) c’est qu’ils sont difficiles à trouver. À ce point difficile, qu’il est, à l’heure actuelle, impossible d’en faire une liste exhaustive du fait que les passionnés de littérature populaire qui s’emploient à cette tâche n’ont jamais réussi à mettre la main sur certains numéros de cette collection. L’avantage, avec les fascicules de la collection « Le Roman Policier »… outre... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Le gant rouge

« Le gant rouge » est la 23e enquête du grand détective Marc Jordan. « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective français » est une série de 62 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 18 000 mots. Cette série est née en 1907 pour surfer sur le succès, depuis quelques mois, des importations en Europe et en France des aventures du détective américain Nick Carter qui passionnaient les foules dans son pays depuis près de... [Lire la suite]
18 octobre 2020

Implacables vendanges

Je ne veux pas me répéter, mais je dois tout de même préciser, de temps en temps, pour ceux qui ne liraient pas toutes mes critiques de romans (ce n’est pas bien, je m’embête à les écrire, vous pourriez faire l’effort de les lire) que, depuis que j’ai découvert Sherlock Holmes, durant mon adolescence, je ne lis plus que du roman policier (sous toutes ses formes et elles sont nombreuses). Et, depuis que, il y a quelques années, j’ai lu le roman « 1280 âmes » de J.B. Pouy, occasion, pour l’auteur, de railler... [Lire la suite]

21 juin 2020

Kidnapper n° 3

« Kidnapper n° 3 » (en anglais dans le texte) est une enquête de Claude Prince, le détective radiesthésiste créé par Marcel Priollet sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll. Paru initialement dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes à une date indéterminée se situant probablement au milieu des années 1940. Elle contient presque une centaine de titres dont plus de 70 sont signés Marcelle-Renée Noll. « Kidnapper n° 3 » est le 2e titre de la... [Lire la suite]
14 juin 2020

Pourquoi ce meurtre ?

« Pourquoi ce meurtre ? » est le 9e épisode de la série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » développée par Jean d’Auffargis, à partir de 1945, aux éditions S.E.R.F. Théodore Rouma est un gentleman cambrioleur qui n’hésite jamais à s’instaurer justicier quand il le peut. Jean d’Auffargis est un pseudonyme derrière se cache Maurice Laporte, personnage complexe qui fut le créateur des Jeunesses Communistes Française en 1920 avant de devenir anticommuniste puis de collaborer... [Lire la suite]
10 mai 2020

Le crime de Bandol

Les personnages récurrents existent dans la littérature policière, depuis que la littérature policière existe. D’ailleurs, il serait amusant, à l’instar de la poule ou de l’œuf, de savoir si le genre est né du personnage ou le personnage du genre. Toujours est-il que ce fait est si vrai, qu’il prouve également sa véracité avant même ladite naissance du genre policier. Effectivement, on pourra parler du chevalier Auguste Dupin né de la plume de Edgar Alan Poe. Mais le roman policier naquit en même temps que son premier... [Lire la suite]
23 février 2020

Les « piqués » du métro

« Les “piqués” du métro » est un titre paru initialement dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes à la fin des années 1930. La série se présentait sous la forme de fascicules de 24 à 32 pages (selon l’époque) et proposait des récits indépendants allant de 7 000 à 9 000 mots. « Les “piqués” du métro » est paru sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll, un alias de l’écrivain prolifique Marcel Priollet. Marcel Priollet fut l’un des... [Lire la suite]