08 août 2021

Batignolles Rhapsody

Quand j’ai fini une lecture, généralement, je passe un certain temps à choisir le prochain livre sur lequel je vais me pencher. Car, il y a des livres que j’ai envie de lire, mais pas à n’importe quel moment et pas derrière ou devant n’importe quel autre. Quand je n’arrive pas à me décider, souvent, je me plonge dans la bibliographie de San Antonio, celle de Nestor Burma ou bien celle du commissaire Maigret. Mais, parfois, je n’ai pas le temps de chercher, soit parce que j’ai eu d’autres choses à faire, soit parce que j’ai... [Lire la suite]

20 juin 2021

Mystère autour d'un meurtre

Découvrir les aventures de Bill Disley, reporter détective du « Star Express » dans son intégralité n’est pas chose aisée. Pas aisé car, si le personnage eut le droit aux honneurs de deux séries éponymes… — « Aventures de Bill Disley » contenant, à partir de 1951, 12 titres de 128 pages. — « Nouvelles aventures de Bill Disley » où furent regroupés, à partir de 1955, 13 titres de 128 pages. … se délecter des « anciennes » aventures du journaliste... [Lire la suite]
02 mai 2021

Information sensationnelle

Je poursuis ma découverte des enquêtes de l’inspecteur principal Paul Méral, avec « Information sensationnelle », un fascicule de 32 pages, contenant un récit de 8 400 mots, paru en 1954 dans la collection « Mon roman policier » des éditions Ferenczi. Le récit est signé Marcellus alias Charles Marcellus, un auteur énigmatique qui a principalement écrit des fascicules policiers pour le compte des éditions Ferenczi. On retrouve ces textes, pour la plupart des enquêtes de l’inspecteur... [Lire la suite]
27 décembre 2020

Le sang des idoles

3ème incursion dans le monde du polar selon Adam Saint-Moore, un auteur né en 1926 et mort en 2016 et qui fit les beaux jours des éditions Fleuve Noir, tant dans la collection « Spéciale Police » que dans la collection « Espionnage » pour lesquelles il écrivit près de 160 romans. Adam Saint Moore est le père du personnage de Gunther, alias Face d’Ange, un espion à qui il fit vivre pas loin de 80 missions. Après avoir découvert l’auteur via un roman des années 80, « Ça se mange... [Lire la suite]
15 novembre 2020

L'assassinat des étoiles

La littérature populaire est constellée de héros, de personnages récurrents dont on se souvient toujours plus que des enquêtes qui les ont mis en valeur. Tout le monde connaît Sherlock Holmes… restons en France… tout le monde connaît Jules Maigret, San Antonio, Rouletabille, Arsène Lupin, Nestor Burma… mais qui, parmi cette foule immense, connaît ou se souvient parfaitement des aventures de ces personnages ? Ceux qui les ont lues, oui, peut-être, et encore… Par contre, le personnage, telle une statue de... [Lire la suite]
15 novembre 2020

La troisième blessure

Les auteurs que j’aimerais vous présenter sont nombreux, trop ! Dans cette longue liste, je vous en ai déjà présenté quelques-uns au hasard de mes chroniques sur les romans et fascicules populaires du début du siècle dernier dont je me délecte tous les jours. Mais il y en a que je ne pourrais jamais vous faire réellement connaître puisque, moi-même, je ne sais rien ou presque sur l’homme (ou la femme, mais c’est presque toujours l’homme) qui se cache derrière l’auteur. Qu’importe ! me direz-vous, en vous rappelant les... [Lire la suite]

18 octobre 2020

Implacables vendanges

Je ne veux pas me répéter, mais je dois tout de même préciser, de temps en temps, pour ceux qui ne liraient pas toutes mes critiques de romans (ce n’est pas bien, je m’embête à les écrire, vous pourriez faire l’effort de les lire) que, depuis que j’ai découvert Sherlock Holmes, durant mon adolescence, je ne lis plus que du roman policier (sous toutes ses formes et elles sont nombreuses). Et, depuis que, il y a quelques années, j’ai lu le roman « 1280 âmes » de J.B. Pouy, occasion, pour l’auteur, de railler... [Lire la suite]
26 avril 2020

le meurtre du quartier chinois

Bill Disley est un reporter-détective né sous la plume de l'énigmatique J.A. Flanigham. De l'auteur, on ne sait rien, tout juste a-t-on identifié un autre pseudonyme, Raymond Gauthier. Le pseudonyme de J.A. Flanigham a été principalement utilisé pour signer les diverses aventures de Bill Disley, quelques épisodes d'un couple d'aventuriers (« Dick et Betty ») et quelques romans policiers noirs. Bill Disley a vécu de nombreuses enquêtes, tout d'abord sous la forme de fascicules de 16 pages à partir de 1946 au sein de la collection... [Lire la suite]
26 avril 2020

Lord Darnell est mort à l'aube

La littérature populaire fasciculaire policière est un monde un peu opaque où, tout comme dans une affaire criminelle, il est parfois difficile d’identifier l’auteur, mais également de lister les méfaits de celui-ci. C’est un peu le cas pour le titre qui m’intéresse aujourd’hui : « Lord Darnell est mort à l’aube ». Publié à l’origine en fin 1946 dans la collection « Murmures d’amour » des éditions du Moulin Vert, sous la forme d’un fascicule de 16 pages, double colonne, contenant un récit d’un... [Lire la suite]
29 mars 2020

Un corps dans la Tamise

  Bill Disley, si vous ne le connaissez pas encore, est le héros d’une série de fascicules policiers de 16 à 128 pages, parus à partir de 1945, tout d’abord mélangés dans des collections plus généralistes (« Murmure d’amour » des Éditions du Moulin Vert puis réédités à partir de 1949 au sein de la collection « Police-Roman » des Éditions Lutèce, en ce qui concerne les fascicules 16 et 32 pages) avant que les mêmes Éditions Lutèce n’offre, au début des années 1950 une collection... [Lire la suite]