12 septembre 2021

Six billets de cent francs

Je poursuis donc ma lecture de la série « Le Petit Détective » d’Arnould Galopin, une collection de 83 fascicules de 20 pages double-colonne contenant des textes à suivre d’environ 8 000 mots. Pour rappel, cette série est parue à partir de 1934 et est censée être la dernière écrite par Arnould Galopin, un auteur de littérature populaire connu pour ses nombreuses séries interminables autour de jeunes héros ou de ses récits d’anticipation. Je dis « censée », car, récemment, j’ai... [Lire la suite]

12 septembre 2021

On a fait sauter le train !

Dans ma précédente lecture des aventures du « Le Petit Détective » (1934-1935) d’Arnould Galopin, c’est-à-dire l’épisode intitulé « Un spirite, un fou, un singe », je découvrais que l’auteur du texte n’était pas réellement Arnould Galopin, mais Jean Petithuguenin, un autre auteur de littérature populaire fasciculaire. Effectivement, durant ma lecture je reconnus le récit « Crimes et sorcellerie » publié en 1920 dans la collection « Le Roman Policier » des Éditions Ferenczi. Du... [Lire la suite]
05 septembre 2021

Un spirite, un fou et un singe

Je reviens à la série « Le Petit Détective » d’Arnould Galopin (1863-1934), une série de 83 fascicules de 16 pages illustrées, double colonne, publiée en 1934-1935. Arnould Galopin fut un auteur très prolifique de la littérature populaire pour laquelle il livra une quantité industrielle de récits tant policiers que d’aventures ou d’anticipation. Certes, l’auteur est principalement connu pour ses feuilletons d’aventures mettant en scène des adolescents et destinés à un public jeune (« Un aviateur... [Lire la suite]
24 février 2019

Le masque de cire

Arnould Galopin fut un des piliers de la littérature populaire en général et de la littérature populaire fasciculaire en particulier. Je sais, j’ai souvent l’habitude de vous dire cela à propos d’écrivains dont la plupart d’entre vous n’avaient jamais entendu parlé, mais, si je n’exagérais en rien, pour les autres, je serais tenté de dire que je minimise les faits dans le cas d’Arnould Galopin tant sa production fût immense et abordable pour tous les publics de son époque. Que ce soit les romans policiers comme « La... [Lire la suite]
24 février 2019

L'homme au trench-coat

Poursuivons les aventures de Jean Tixier, le « Petit Détective » de 15 ans et de son mentor, le célèbre détective Gaston Cervier, tous deux nés de la plume du cultissime Arnould Galopin, culte, car auteur d’une production impressionnante qui abreuva la littérature populaire du début du XXe siècle. Pour en savoir plus sur l’auteur, je vous conseille de consulter les sites qui lui sont consacrés ou bien de lire mes autres chroniques à propos de ses textes. « Le petit détective » est à... [Lire la suite]
10 février 2019

Le petit détective

Difficile d’évoquer la littérature populaire en général et la littérature populaire fasciculaire en particulier sans s’intéresser à l’écrivain Arnould Galopin. Arnould Galopin (1863-1934) s’oriente tout d’abord vers le métier de journaliste (comme nombre d’écrivains de la littérature populaire) avant d’écrire des œuvres historiques avant de se lancer dans des récits fantastiques, d’aventures ou policiers. Si quelques-uns de ses romans sont encore accessibles de nos jours (les aventures d’Edgar Pipe, un gentleman... [Lire la suite]